samedi, 21 janvier 2012

L'homosexualité à la cour de France

L'homosexualité à la cour de France

 

 

Le frère du roi et ses amants, d'Henri III à Louis XVIII.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Henri III

L'homosexualité de Philippe d'Orléans s'inscrit dans une longue tradition.

 homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Philippe d'Orléans "Monsieur"

Pendant longtemps, l'homosexualité étant un sujet tabou, les historiens ont préféré s'intéresser aux maîtresses royales plutôt qu'aux amours masculines des princes et monarques.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Louis XIV

En 1970, cependant, Philippe Erlanger a consacré une biographie à "Monsieur", c'est-à-dire à Philippe d'Orléans, frère de Louis XIV.


S'il ne dissimule pas l'homosexualité du personnage, son ouvrage n'en reflète pas moins les préjugés de l'époque, que ce soit par l'importance accordée à une recherche des supposées causes de cette homosexualité ou par des formulations trop souvent péjoratives.


Le paradoxe est qu'Erlanger était également homosexuel, mais, né en 1903, il appartenait à une génération où il était difficile aux homosexuels eux-mêmes de ne pas intérioriser les préjugés dominants.


Un personnage à réhabiliter

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Philippe d'Orléans, "Monsieur"

Philippe d'Orléans fut marié deux fois.


Comme bien des sodomites de cette époque qui ne connaissait pas notre notion d'"orientation sexuelle" exclusive, il eut plusieurs enfants, parmi lesquels le Régent, qui gouverna la France après la mort de Louis XIV.


Il eut par ailleurs de nombreux amants.


Il vaut mieux que sa légende.


Excellent général dont les succès militaires faisaient de l'ombre à son frère, au point que celui-ci finit par ne plus lui confier de commandement, amateur d'art au goût très sûr, il avait des qualités d'humanité et de tolérance dont le roi se montrait souvent dépourvu.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

La Princesse Palatine

"Lui au moins aurait pitié des malheureux palatins !", s'exclame sa seconde épouse, la princesse Palatine, au moment de la dévastation du Palatinat.


Et lui n'aurait certainement pas révoqué l'Edit de Nantes.


L'absence de tabou


Surtout, sa biographie éclaire la façon dont l'homosexualité pouvait être vécue au XVIIe siècle.


On est frappé en particulier par le fait que celle-ci n'est en rien cachée, clandestine ou honteuse comme elle le sera au XIXe et au XXe siècles.


Contrairement à ce qui est souvent affirmé, ce n'est pas son statut de frère du roi qui explique cette liberté, que l'on retrouve chez les autres sodomites de l'époque.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Général Condé

En effet, des généraux comme Condé ou Vendôme, des musiciens comme Lully, des écrivains comme Saint-Pavin ou Boisrobert — ce dernier appartenant par ailleurs au clergé, mais le cas n'a rien d'exceptionnel —, voire des gens du peuple vivent librement leur homosexualité, contrairement à l'idée reçue selon laquelle seuls les privilégiés pouvaient se le permettre.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Lully

Si les intéressés ne se cachent pas pour vivre leurs amours, c'est qu'ils ne se croient pas exposés à une véritable répression.


La peine du feu prévue par les textes est très rarement appliquée, et quand elle l'est, c'est généralement dans des affaires où la sodomie est aggravée de viol, prostitution ou blasphème.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Bûcher pour sodomites

L'entourage des sodomites, les épistoliers, les mémorialistes, ne se gênent pas davantage pour en parler très librement et sans l'indignation qui est de mise plus tard ; c'est le cas, notamment, de Saint-Simon ou de la princesse Palatine dans sa correspondance.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

de Saint-Simon

Tout cela traduit le fait que l'ère du tabou n'est pas encore advenue.


Une tradition séculaire


Par ailleurs, il est intéressant de noter que le cas de Philippe d'Orléans n'est nullement isolé.


On pourrait presque parler d'une tradition d'homosexualité à la cour de France, notamment chez le frère du roi, moins tenu par les obligations dynastiques.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

François II

Sans remonter jusqu'au Moyen Age, le cas d'Henri III (qui fut d'abord le frère des rois François II et Charles IX, avant d'accéder lui-même au trône), ne souffre guère de discussion, malgré les dénégations de certains historiens bien-pensants.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Charles IX

Son frère cadet François d'Alençon partage ses goûts.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

François d'Alençon

Au XVIIe siècle, les contemporains sont bien conscients des préférences de Louis XIII ; Richelieu cherche d'ailleurs à les utiliser politiquement en jetant le monarque dans les bras du beau Cinq-Mars ; et à nouveau le frère du roi, Gaston d'Orléans, est connu pour ses amours masculines.

 homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Cinq-Mars

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Gaston de France

Certains commentateurs de l'époque n'hésitent pas à parler d'une sorte d'alternance au pouvoir entre homosexuels et hétérosexuels : "Henri III aimait les hommes, Henri IV les femmes, Louis XIII les hommes, Louis XIV les femmes, le temps des mignons va-t-il revenir ?" se demande une épistolière au début du XVIIIe siècle, lorsqu'un épisode, d'ailleurs sans lendemain, de l'adolescence de Louis XV amène la cour à s'interroger sur ses préférences.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Richelieu
 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Louis XV
 

Louis XVIII et Decazes

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Louis XVI

A la fin de l'Ancien Régime, Monsieur, frère de Louis XVI et futur Louis XVIII, qui porte alors le titre de comte de Provence, envoie des lettres d'amour à de jolis garçons comme le duc de Lévis.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Louis XVIII

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Duc de Lévis


Devenu roi, il est notre dernier chef d'Etat à avoir ouvertement des favoris de même sexe, notamment Elie Decazes, au départ simple préfet de police, dont il fait son premier ministre et pour lequel il nourrit des sentiments platoniques mais passionnés, sans plus se soucier du qu'en dira-t-on qu'un sodomite du XVIIe siècle.

 

homosexualité, France, cour, Henri III, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Cinq Mars, Elie Decazes

Elie Decazes

A cet égard au moins, le règne de Louis XVIII aura bien été une "restauration" des traditions de la monarchie...


Source : http://didier-godard.suite101.fr

Commentaires

Bel article, Jj, pour parler de ces rois ou princes homosexuels, très bien documenté.

Écrit par : écureuil bleu | samedi, 21 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

On n'oublie souvent que ceux qui nous ont gouverné ou nous gouvernent sont des hommes comme beaucoup d'autres, même de nos jours !
Bonne soirée,
Jj

Écrit par : Jj | samedi, 21 janvier 2012

un beau post d'ailleurs jadis il était de bon ton d'avoir des galants autour de soi ,belle soirée.
sur mon site j'aime éveillé vos souvenirs enfoui ,j'espère que cela fait plaisir..

Écrit par : fulgenth | samedi, 21 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Bien sûr que ça fait plaisir, j'aime à lire l'expérience de chacun dans ce domaine ... je pense qu'en cette époque j'aurais été un sacré mignon !!! lol

Écrit par : Jj | lundi, 23 janvier 2012

trés bel article
qui m 'en apprend

l histoire quel roman .. le plus intéressant de tous ..

je te souhaite une belle soirée
kénavo JJ

Écrit par : Monica et la mer et les vagues | samedi, 21 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Je lis encore en ce moment de l'Histoire, la correspondance entre hommes de l'antiquité à nos jours... on en apprend de bien belles, certainement que j'en partagerai ici quelques morceaux croustillants et inattendus !
Bisous
Jj

Écrit par : Jj | lundi, 23 janvier 2012

L'homosexualité, elle a toujours existé que ce soit pour les gens d'en haut comme pour les gens d'en bas !!

Écrit par : Arlette50 | samedi, 21 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Oui, à la simple différence c'est que les gens d'en bas été menés au bûcher, les gens d'en haut été pardonnés...
Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | lundi, 23 janvier 2012

L'homosexualité a toujours existé au même titre que l'hétérosexualité. Si tu as pu dresser la longue liste des gens titrés et couronnés c'est qu'ils sont le centre d'intérêt des historiens et autres paparazzi de l'époque. Mais comme tu le dis ce sont des gens comme les autres et heureusement. C'est ça un être humain avec ses ressemblances et ses diversités. Aimer les aures c'est l'accepter.

Écrit par : Le Chaton | samedi, 21 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Il y a fort heureusement des écrits, parce qui si tu te confères à la simple recherche Wikipédia, rares sont les récits qui parlent de l'homosexualité de l'individu recherché. En général on lui trouve une supposée épouse, ou encore on le dit coureur de jupons pour dire qu'il était célibataire et cacher cette homosexualité que l'on retrouve dans d'autres écrits, notamment ses propres lettres échangées avec ses amants...
Wikipédia serait il le refuge d'homophobes latents... possible.
Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | lundi, 23 janvier 2012

ce sont tous des noms connus de l histoire de france
et ils y en à de grands , de cités
ce n est pas à l 'ecole que nous avons vent de tout celà
c est trés intéressant ,
quell balade dans les temps
bonne journée JJ

Écrit par : Monica et la mer et les vagues | dimanche, 22 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Et la liste est loin d'être aussi restreinte !! si tu savais !
bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | lundi, 23 janvier 2012

Très bel article bien documenté. Après "Ces malades qui nous gouvernent", voilà les homos au pouvoir.
En Belgique, c'est d'actualité. Nous avons, depuis peu, un premier ministre ouvertement homo qui fréquente les boîtes gays de Bruxelles. Il est épié, guetté et doit affronter les foudres des "bien-pensants". Visiblement, on essaie de le déstabiliser. Première attaque tout récemment: il aurait dragué un mineur lors d'une de ses folles sorties dans le gay Bruxelles! C'est pitoyable mais hélas, vrai. Comme par hasard, et ce, pour la première fois, le Palais Royal, qui doit se refaire une image, va inviter tous les ministres avec leur conjoint? Ca ne s'est jamais fait. Et si le premier ministre y allait avec son compagnon? Ce serait une belle première au pays où le Roi est un fervent catholique adepte du renouveau charismatique mais qui a eu une fille illégitime non reconnue légalement mais connue de tous avec une femme mariée du Gotha. Pas joli-joli tout ça. Hypocrisie, quand tu nous tient. A quand un président gay en France dont le compagnon irait inaugurer des crèches ou créerait une opération "pièces roses" pour venir en aide aux vieux pd's sans ressources. Je me gausse à l'avance. Ce serait un joli pied de nez à votre sacro-saint gaullisme et l'AVC certifié pour Marine et ses petits camarades effrontés!

Écrit par : Ludo | dimanche, 22 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Oui j'ai lu cette info dans je ne sais plus quel source, possible que ce soit sur Yagg, et je trouve ça très bien, contrairement à tous nos ministres qui sont coincés emprisonnés dans des convenances du genre "il ne faut pas faire ci", "il ne faut pas dire ça"... chose que je déteste plus que tout ! On a le droit de tout, qu'est-ce qui peut bien nous interdire tant qu'on ne fait du tort à personne ! Après c'est notre vie... J'approuve à 100% la vie de ce premier ministre... il n'y a aucune raison que les homos soient écartés des plus hauts rangs... d'ailleurs que sait on de ce que font nos président ou ministres le soir ou la nuit, une fois rentrés, ou ressortis...
Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | mardi, 24 janvier 2012

alors j attend tes trouvailles avec impatience
j adore ce genre de lectures
bon lundi pour toi JJ
bises

Écrit par : Monica et la mer et les vagues | lundi, 23 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Il y a malheureusement dans ce livre que je lis des choses que l'on ne peut mettre en ligne sur un blog, bien dommage d'ailleurs, parce qu'il y en a de bien croustillantes !
Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | mardi, 24 janvier 2012

Moi aussi, j'adore tout ce qui est croustillant. Sexe et érotisme chez les soi-disant "grands" de ce monde, ça ne doit pas manquer de piquant. Ne nous faites pas trop languir...

Écrit par : Ludo | lundi, 23 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Promis, si je trouve quelque chose qui peut être mis en ligne sans choquer, je ne me gênerai pas...
bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | mardi, 24 janvier 2012

Tu as fait là un sacré dossier. Quel travail, d'un bel intérêt pédagogique. Chapeau.

Écrit par : Petitalan | lundi, 25 mars 2013

Répondre à ce commentaire

Merci, mais dis moi, tu es remonté bien loin dans le blog !!

Écrit par : Jj | mercredi, 27 mars 2013

Je vous félicite pour votre critique. c'est un vrai charge d'écriture. Continuez .

Écrit par : cliquez ici | lundi, 11 août 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire