Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 11 octobre 2012

Bouvreuil pivoine

Bouvreuil pivoine

podcast

bouvreuil, Pivoine, oiseau, passereau, eurasie, Fringillidae, couple, vergers, plumage, chant

 

Le Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula) est une espèce de passereau d'Eurasie appartenant à la famille des Fringillidae.


Il vit et se nourrit en couple, à la lisière d'un bois ou d'une haie.


Il disparaît rapidement si on l'approche.


Visiteur régulier des petits jardins, surtout dans les régions riches en vergers, il reste très discret, à l'abri de la végétation.


Sa livrée élégante lui vaut d'être l'un des passereaux les plus populaires et il est souvent représenté sur les cartes de vœux de la nouvelle année, sur fond de paysage enneigé.

 

Cet oiseau mesure 14,5 à 16,5 cm de longueur pour une envergure de 28 cm et une masse de 21 à 27 g.


Le Bouvreuil pivoine possède une forte carrure.


Sa silhouette toute en rondeur et son naturel très paisible lui confèrent une allure débonnaire, que confirment ses mouvements lents et mesurés et son comportement très pacifique vis-à-vis de ses congénères.


Le plumage de son dos est gris-bleu, les ailes et la queue sont noires ainsi que le dessus de la tête. Le mâle se distingue par son thorax teinté orange.


La femelle arbore une poitrine plus terne, gris-orangé ou beige.


Il est pourvu d’un bec noir, court et puissant.


Comme on le voit peu, il est plus facilement repérable par son chant très dépouillé, un bref sifflement, doux et mélancolique, sur une seule note.


Le Bouvreuil pivoine fréquente surtout les milieux boisés, avec une prédilection pour les bois de conifères.


Il visite aussi régulièrement les parcs, jardins, haies et buissons et les vergers où il abonde en hiver et au printemps, attiré par les bourgeons des arbres fruitiers qu’il cisaille avec appétit.


Mais il ne s’écarte jamais très longtemps du couvert que lui offrent les arbres et les fourrés où il passe souvent inaperçu.

  • Ponte : 4 à 6 œufs
  • Couvaison : 14 jours (femelle)
  • Envol des jeunes : 14 à 16 jours
  • Longévité : jusqu'à 17 ans

Vers la fin du mois d’avril, la femelle confectionne seule le nid à partir de menus rameaux généralement arrachés aux branches des arbres.


L’ouvrage achevé, elle en tapisse le fond avec des matériaux divers tels que poils, lichens, mousses et radicelles.


Le mâle ne participe pas à la construction, mais se montre attentionné en accompagnant sa femelle lors de ses déplacements à la recherche des matériaux.


Le nid, très solide malgré son aspect sommaire et un peu lâche, est généralement bâti à faible hauteur, bien souvent sur un sapin ou épicéa.


La femelle y dépose ensuite 4 à 5 œufs qu’elle couvera également seule pendant 12 à 14 jours, ne s’absentant très brièvement du nid que pour aller en quête de nourriture.


Là encore, le mâle la suit dans ses allées et venues.


L’élevage et le nourrissage des oisillons est assuré par les deux parents sur une durée de 12 à 16 jours au nid, puis une dizaine de jours encore après que les jeunes ont pris leur envol.


Après cela la famille reste tout de même unie jusqu’à l’automne.


À la fin juin ou au début de juillet, le couple élève une seconde couvée, parfois suivie d’une troisième.

Commentaires

waouhh la photo toute de rouge vêtue.. superbe..

Écrit par : telos | jeudi, 11 octobre 2012

J'ai toujours aimé les bouvreuils, ils sont très jolis !
Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 11 octobre 2012

Une belle photo et une description fort bine détaillée. Merci. J'adore cet univers des oiseaux.
Bises

Écrit par : covix | jeudi, 11 octobre 2012

Moi aussi, j'adore !
Bises
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 11 octobre 2012

Mince j'allais rater cette belle photo l

Écrit par : Arlette50 | jeudi, 11 octobre 2012

Ben oui, quand même, et son joli chant !

Écrit par : Jj | jeudi, 11 octobre 2012

il est superbe
en tenue rouge celui la
j en ai vu un une fois
rare par chez moi

kénavo

Écrit par : monica et la mer | jeudi, 11 octobre 2012

On les voyait plus facilement avant !

Écrit par : Jj | jeudi, 11 octobre 2012

Il est magnifique ton bouvreuil pivoine ! Nous n'en avons pas ici...ou alors je ne le vois pas. Nous avons déjà préparé les provisions pour nos oiseaux familiers mais aucun de nos nombreux amis n'a cette couleur exceptionnelle . Bises

Écrit par : Petitgris | jeudi, 11 octobre 2012

Quand je vivais en Normandie nous en avions beaucoup...

Écrit par : Jj | jeudi, 11 octobre 2012

COUCOU cher Jj heuuuuuuuuu je suis absolument confuse comme d' habitude ha ha ha mais je vois que ma très très chère Amie Michèle t' écris régulièrement et je lis je lis vos belles conversations chez elle et chez toi parfois alors je fais d' une pierre deux coups mais bon PARDON quand même ce n' est pas une bonne excuse ha ha ha ... Portes toi bien c' est tout ce que je demande , si tu te fais opérer dis le moi aussi car avant tu avais toujours le temps de m' envoyer un petit mail et j' aimais bien ces tendres moments d' intimité pleine d' amitié ...

Je ne t' oublie jamais et tu le sais surtout que je reçois toujours tes newsletters alors tu vois chaque fois que je vois ton nom apparaître je te visualise surtout depuis ton passage à la télé , grand , élégant et plein de beauté intérieure , si si cela se voit et se lit sur ton visage je l' ai toujours vu c' est ainsi .

A bientôt donc , trêve de compliments surtout que je ne suis pas habituée à en faire trop ha ha ha .

Gros bisous , bonne soirée , bonne nuit etc etc ...
Ton amie marseillaise
Renée (mamiekéké)

Écrit par : mamiekeke | jeudi, 11 octobre 2012

La santé ce n'est pas ça ! Mais j'espère que ça ira mieux prochainement !
Merci d'avoir mis sur Facebook, je suis allé voir !
Bises
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 11 octobre 2012

Il est si beau cet oiseau que j' ai partagé sur mon facebook . Mais le texte y est pour beaucoup aussi . Bisous .

Écrit par : mamiekeke | jeudi, 11 octobre 2012

Oui, j'ai vu ! Merci !
Bisous
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 11 octobre 2012

un magnifique piaf de nos contrées ....pas facile à voir

Écrit par : buddha | jeudi, 11 octobre 2012

Non c'est certain ! On en voit rarement et quand on le voit, il demeure rare ! L'hiver avec des graines et du saindoux ou y arrive plus facilement déjà !

Écrit par : Jj | jeudi, 11 octobre 2012

Bonjour Jj, je suis désolé d'avoir éliminer ton mail par inadvertance . Je voulais te répondre mais ...aussi, veux tu bien m' en envoyer un autre pour l'adresse, merci . Quant à mon blog " vagabondages ", tape ce mot sur gogool, ou serge palaric . Merci.
Bisous, Serge.

Écrit par : Serge (jcg35r ) | vendredi, 12 octobre 2012

bonjour,
j'ai renvoyé le mail et retrouvé, pas sans mal, en y mettant ton nom et prénom, ton blog que j'ai mis dans mes sites visités, je le retrouverai plus facilement !
Bisous
Jj

Écrit par : Jj | vendredi, 12 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.