Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 04 novembre 2012

Dis moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es

Dis moi ce que tu lis,

je te dirai qui tu es...

 

« “Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es”, il est vrai,

mais je te connaîtrai mieux si tu me dis ce que tu relis. »

François Mauriac


Livre, bibliothèque, maison, lecture, Laurent De Villiers, inceste, viol, frère, Guillaume,  Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, Vendée, états unis, fuite, condamnation, bouquin, mère, père, cousins

 

TAIS-TOI ET PARDONNE !

Laurent de Villliers

 

« Aujourd'hui, je suis seul. Je n'ai plus rien, plus de frères, de sœurs, de père, ni de mère. La justice m'a donné tort mais je sais aussi que je ne dois pas me taire. »
Laurent de Villiers


Deux millions de personnes en France déclarent avoir subi des abus dans le cadre familial.


Moins de 30 % osent porter plainte, sans qu'il y ait le plus souvent de poursuites judiciaires*.


Ce témoignage est emblématique du parcours d'obstacles se dressant devant ceux qui revendiquent leur statut de victime.


Dans le cas de Laurent de Villiers, après avoir ordonné en mai 2010 le renvoi aux Assises de son agresseur présumé, la justice s'est ravisée et a prononcé un non-lieu en appel.


Il a décidé de se pourvoir en cassation.

(*Sondage IPSOS pour AIVI 2009)

 



Les bénéfices de l'éditeur issus des ventes de ce livre seront reversés à une association de protection de l'enfance.


 

Auteur Laurent de Villiers
Editeur Flammarion
Date de parution novembre 2011
Collection Biographies
ISBN 208126045X
EAN 978-2081260450

Commentaires

...apparemment, tout de même il y a énormément d'abus sexuels dans les familles, et aussi avec des parents proches! mais pour laurent de villiers, forcément, la famille doit faire un peu pression...!

Écrit par : daniel.l | dimanche, 04 novembre 2012

Énormément à tels points qu'ils ont presque tous coupé les ponts avec lui et c'est tout juste si ça ne se retourne pas contre lui, vraiment scandaleux !

Ça ne se fait pas dans des familles comme ça, et si vraiment ça se fait, alors là, ça ne se dit surtout pas !

Bonne journée Daniel,

Jj

Écrit par : Jj | dimanche, 04 novembre 2012

Je suis parfaitement d'accord sur le fait de pardonner, car entretenir la rancoeur ne fait que ronger celui qui l'éprouve. Cependant, si je pardonne, je n'accepte pas pour autant de me faire empoisonner la vie par ceux qui sollicitent en permanence le pardon. C'est facile de demander pardon, mais le mieux est encore de faire en sorte de ne pas avoir besoin de le faire. Aussi, il m'est arrivé de fermer ma porte à ce genre de personne et quand cela m'arrive, c'est de manière définitive (pour autant mes limites sont très vastes je crois).
Pour en revenir au sujet, c'est incroyable ces abus sexuels au sein d'une famille, vraiment totalement incroyable, et être obligé de se taire, mais quelle horreur ! Il faut être totalement détraqué et je pèse mes mots !
Bonne journée, et sincèrement désolée pour ta santé. Prend soin de toi.

Écrit par : Nokomis | dimanche, 04 novembre 2012

Le pardon, je l'offre très souvent, je ne suis pas rancunier, ça ne sert à rien au final, seulement à se faire du mal.

Après, concernant ce sujet, j'ai du mal à croire que les membres de cette famille qui par moment on confirmé les faits au sein du noyau parental, n'ont absolument pas pris la défense de la victime, Laurent, tout simplement pour le pas faire scandale, ne pas faire de l'ombre à la politique de Monsieur Papa, et aux "affaires" de la famille !

C'est ce qui se dégage de ce livre et on a du mal là, à accepter une telle situation !

Bonne soirée,
Jj

Écrit par : Jj | dimanche, 04 novembre 2012

comment peut-on pardonner ? surtout dans ce cas là, ce serait lui l'agresseur qui ose mettre au grand jour la boue bien cachée derrière une façade BCBG.......je comprends que certains fréquentent assidument les églises, ils ont beaucoup à se faire pardonner - bizz Jj et repos hein ? rien ne presse pour nous ok ?

Écrit par : Labaronne | dimanche, 04 novembre 2012

Laurent a souffert des assauts de son frère et on lui demande de pardonner. Je pense qu'il serait presque prêt à pardonner, si seulement son frère et ses parents pouvaient confirmer les faits et croire en la victime, mais ce n'est pas le cas !

On ne le pose qu'en menteur et rien d'autre, prêt à le rejeter de la famille !

Une horreur, tout simplement !

Bonne soirée,
Bises
Jj

Écrit par : Jj | dimanche, 04 novembre 2012

Oui, je connais son parcours, pas étonnant dans ce milieu il faut ce taire et subir le malheur... le seigneur lavera en temps voulu les plaies et punira le malfrat.
Bisous

Écrit par : covix | dimanche, 04 novembre 2012

C'est cela ... mais en attendant qu'il ne le fasse, si il le fait, la victime vit avec ça toute sa vie et s'est même exilé aux États Unis pour fuir cette famille dont il a honte et c'est bien normal, j'en aurais fait autant !

On ne peut pas demander réparation, le mal est fait, mais on peut au moins croire aux faits et dire la vérité. Le pardon ne regarde que les deux frères et uniquement eux !

Bonne soirée,

Bisous
Jj

Écrit par : Jj | dimanche, 04 novembre 2012

le livre doit être intéressant ....

Écrit par : buddha | dimanche, 04 novembre 2012

Pour qui ne comprend pas l'injustice, il l'est !
Il y a même une page FB.
Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | dimanche, 04 novembre 2012

Il y a quelques mois j'ai lu ce livre... je vis vraiment dans un autre monde, c'est écoeurant.

Bleck

Écrit par : Bleck | dimanche, 04 novembre 2012

Ben oui ! Je pense la même chose !
Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | lundi, 05 novembre 2012

il faut dire aussi que la société a longtemps préféré se taire.

Écrit par : trublion | lundi, 05 novembre 2012

Tiens, Pierre, tu devrais lire ce livre, très bon exemple d'une famille hétérosexuelle dans toute sa splendeur, toi qui critique tant les familles homoparentales et les homosexuels en général...

C'est là un bon exemple de ce que tu préfères !

Jj

Écrit par : Jj | lundi, 05 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.