Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 17 novembre 2012

"Teatro Colón" de Buenos Aires

"Teatro Colón" de Buenos Aires


podcast

 

Le théâtre Colón (en espagnol, Teatro Colón) est une salle d’opéra de Buenos Aires en Argentine, dessinée par les Italiens Francesco Tamburini et Víctor Meano et inaugurée le 25 mai 1908.

 

 

Il peut accueillir jusqu'à 3 300 spectateurs.


Son architecture éclectique mélange le style néorenaissant italien et le néobaroque français.


Le dessin du bâtiment présente une riche décoration de dorés et d’écarlates.


Le plafond a été décoré par l’artiste argentin Raúl Soldi.


Contrairement à ce qu’on peut penser, l’entrée principale ne se trouve pas sur l’avenue du 9 Juillet (Avenida 9 de julio), qui n’existait pas lors de la construction, mais sur la rue de la Liberté (calle Libertad, où se trouve également la synagogue), dans le quartier de San Nicolás.


Tout au long de son histoire, le Teatro Colón a accueilli les plus grands noms de l’opéra et de la musique classique comme  :

  • Arturo Toscanini,
  • Ninon Vallin,
  • Enrico Caruso,
  • Claudia Muzio,
  • Beniamino Gigli,
  • Georges Thill,
  • Renata Tebaldi,
  • Maria Callas,
  • Régine Crespin,
  • Victoria de los Ángeles,
  • Renata Scotto,
  • Carlo Bergonzi,
  • Birgit Nilsson,
  • Plácido Domingo et
  • Luciano Pavarotti,



ainsi que des musiciens argentins comme :

  • Alberto Ginastera,
  • Carlos Guastavino,
  • Roberto Caamaño,
  • Martha Argerich,
  • Daniel Barenboim,
  • José Cura,
  • Marcelo Alvarez,
  • Bernarda Fink,
  • Bruno Leonardo Gelber,
  • Sergio Tiempo,
  • Sol Gabetta,
  • Astor Piazzolla,
  • Susana Rinaldi et
  • Mercedes Sosa.

Teatro Colón, opéra, musique classique, Arturo Toscanini, Ninon Vallin, Enrico Caruso, Claudia Muzio, Beniamino Gigli, Georges Thill, Renata Tebaldi, Maria Callas, Régine Crespin, Victoria de los Ángeles, Renata Scotto, Carlo Bergonzi, Birgit Nilsson, Plácido Domingo, Luciano Pavarotti, Alberto Ginastera, Carlos Guastavino, Roberto Caamaño, Martha Argerich, Daniel Barenboim, José Cura, Marcelo Alvarez, Bernarda Fink, Bruno Leonardo Gelber, Sergio Tiempo, Sol Gabetta, Astor Piazzolla, Susana Rinaldi, Mercedes Sosa, Buenos Aires, Argentine

Une visite virtuelle, cliquez sur l'opéra

(Mise en place un peu longue, ne vous inquiétez pas !)

Commentaires

merci pour la visite virtuelle, qui permet vraiment de bien se rendre compte !
c' est magnifique !
je note que Benjamino Gigli y est passé, c' était un mes chanteurs préférés.

Écrit par : trublion | samedi, 17 novembre 2012

alors content que ça fonctionne aussi bien chez moi que chez toi !

Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | samedi, 17 novembre 2012

Je suis passée devant ...mais pas possible de le visiter. Merci donc pour la visite ! Bises

Écrit par : Petitgris | samedi, 17 novembre 2012

Maintenant, c'est fait, et en musique en plus, que demande le peuple !
Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | samedi, 17 novembre 2012

nous sommes passé devant en 1999, impossible de rentrer, enfin de le visiter, dommage...
bonne journée
prends soin de toi
joelle

Écrit par : ozymandias | samedi, 17 novembre 2012

J'espère que tu pourras un jour le visiter en vrai !

Encore faut il retourner là bas !
Bonne soirée,
Jj

Écrit par : Jj | samedi, 17 novembre 2012

ben voilà je l'ai visite, merci
je regrette quand meme la 'vraie visite' tout ce qui est espagnol est grandiose, ou portugais aussi
d'une richesse incroyable

Écrit par : ozymandias | samedi, 17 novembre 2012

Tu auras fait un petit tour en virtuel, mieux que rien quand même non ?
Bonne soirée,
Jj

Écrit par : Jj | samedi, 17 novembre 2012

L’Amérique du sud est pleine de ces monuments d'époque élisabéthaine,essentiellement théâtres et opéras . J'en a vu de magnifiques au Brésil ou se sont produites les plus grandes gloires mondiales du bel canto
bonne soirée.

Écrit par : anto | samedi, 17 novembre 2012

Certainement l'époque de l'impérialisme mexicain en rapport avec la cour d'Autriche très proche !

Écrit par : Jj | samedi, 17 novembre 2012

ça me fait penser à Fitzcarraldo, un film de Werner Herzog dans lequel Klaus Kinsky, dans le rôle titre, tente de construire un opéra gigantesque en pleine forêt amazonienne pour faire venir son idole, Caruso !

Écrit par : MARIE | samedi, 17 novembre 2012

Jamais vu ce film, mais maintenant tu m'en donnes l'envie !

Écrit par : Jj | samedi, 17 novembre 2012

... bon, ben, voila...je n'ai pas de mots... oui, un grand merci! un lieu que je ne connaitrai jamais en vrai, cette visite est exceptionnelle, et comme la première fois, je n'avais pas écouté la musique, j'ai effectué un deuxième tour! ... quel luxe... mais quelle beauté...!

Écrit par : daniel.l | dimanche, 18 novembre 2012

Je vois qu'on ne se refuse rien, deux visites !!
Bon dimanche et repose toi, ça a du t'épuiser tous ces couloirs et ces marches !

Jj

Écrit par : Jj | dimanche, 18 novembre 2012

Merci Jj, belle visite de ce magnifique théâtre...
bises

Écrit par : covix | dimanche, 18 novembre 2012

N'oubliez pas le guide s'il vous plait ! lol

Écrit par : Jj | lundi, 19 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.