Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 novembre 2012

Les vieux

Les vieux

 


podcast
 

Les vieux ne parlent plus ou alors seulement parfois du bout des yeux
Même riches ils sont pauvres, ils n'ont plus d'illusions et n'ont qu'un coeur pour deux

vieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mèreChez eux ça sent le thym, le propre, la lavande et le verbe d'antan
Que l'on vive à Paris on vit tous en province quand on vit trop longtempsvieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mèreEst-ce d'avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d'hier
Et d'avoir trop pleuré que des larmes encore leur perlent aux paupières
vieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mèreEt s'ils tremblent un peu est-ce de voir vieillir la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui dit: je vous attendsvieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mèreLes vieux ne rêvent plus, leurs livres s'ensommeillent, leurs pianos sont fermés
Le petit chat est mort, le muscat du dimanche ne les fait plus chantervieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mèreLes vieux ne bougent plus leurs gestes ont trop de rides leur monde est trop petit
Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au litvieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mèreEt s'ils sortent encore bras dessus bras dessous tout habillés de raide
C'est pour suivre au soleil l'enterrement d'un plus vieux, l'enterrement d'une plus laidevieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mèreEt le temps d'un sanglot, oublier toute une heure la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, et puis qui les attendvieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mèreLes vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour et dorment trop longtemps
Ils se tiennent la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtantvieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mèreEt l'autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
Cela n'importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfervieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mèreVous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
Traverser le présent en s'excusant déjà de n'être pas plus loinvieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mèreEt fuir devant vous une dernière fois la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t'attendsvieux, brel, jacques, vieillard, visage, ride, âge, personne, homme, femme, vécu, grand père, grand mère
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend.



*Photographies deLee Jeffries

Commentaires

Ce que j'aime chez les personnes agées c'est cette cartographie de vie qui se lit sur le visage... aux sens des rides tu sais déjà plus ou moins s'ils ont beaucoup ri ou beaucoup pleuré bises

Écrit par : Katara C.Néri | jeudi, 22 novembre 2012

J'ai beaucoup pleuré et pleure encore, alors qu'elle sera la carte sur mon visage si j'atteins cet âge avancé !

Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 22 novembre 2012

... chanson sublime... images magnifiques... merci!

Écrit par : daniel.l | jeudi, 22 novembre 2012

Brel, l'irremplaçable ! Un vrai chanteur comme on n'en aura plus !

Bonne journée Daniel,
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 22 novembre 2012

un sujet important, puisqu' il nous concerne tous !
je pense que le pire est la solitude, sauf pour les anachorètes

Écrit par : trublion | jeudi, 22 novembre 2012

Oui mais là pour les anachorètes c'est leur choix ! Ils ne sont pas à plaindre !

Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 22 novembre 2012

C'est malin : j'ai jamais pu écouter cette chanson sans pleurer ! C'est un bijou, un texte-peinture ! Grâce à Brel je ne regarde plus ma comtoise avec le même regard ! :) Bises

Écrit par : Petitgris | jeudi, 22 novembre 2012

J'espère que tu avais un mouchoir sous la main, c'est ballot je sais, désolé !

Bonne soirée,
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 22 novembre 2012

Une chanson magnifique, qui est une belle carte d'un état de vie... bien illustré...entre regards moqueurs et encore interrogatifs.
Bises

Écrit par : covix | jeudi, 22 novembre 2012

On ne sait pas à quoi ils pensent, mais ce sont surtout des bibliothèques de la vie !

Écrit par : Jj | jeudi, 22 novembre 2012

les heures sont des clins d'oeil que nous adresse la mort!

Écrit par : mocekx | jeudi, 22 novembre 2012

C'est bien vrai, vivons les sereinement !

Bonne soirée,
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 22 novembre 2012

Trés beaux portraits. Je suis passionné de photo et j'apprécie d'avoir fait connaissance avec votre blog.

Écrit par : frédéric | jeudi, 20 mars 2014

Les commentaires sont fermés.