Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 27 janvier 2013

Le temps passe aussi à Buenos Aires !

Le temps passe aussi à Buenos Aires !



Cliquez sur Chronos

temps, chronos, argentine, buenos aires, immeuble, année, siècle, construction, jean louis, aubert, il est temps à nouveau, artiste, architecte, rue, avenue, voiture, argentin

 « Que de temps perdu à gagner du temps ! »

Paul Morand

 

 
podcast

Il est temps à nouveau

Jean-Louis Aubert


Puisque les dauphins sont des rois
Tout seul le silence s'impose
Puisqu'il revient à qui de droit
De tenter les métamorphoses
Puisque les révolutions
Se font maintenant à la maison
Et que lorsque le monde implose
Ce n'est qu'une nouvelle émission, émission

[Refrain] :
Il est temps à nouveau, oh temps à nouveau
De prendre le souffle nouveau
Il est temps à nouveau, oh temps à nouveau
De nous jeter à l'eau

Puisque ce n'est plus qu'un système
Et sa police américaine
De monde meilleur on ne parle plus
Tout juste sauver celui là, celui là

[Refrain] x2

Puisque je suis mon aquarium
Moi le poison, moi le poisson
Changé en homme

[Refrain]

Oh temps à nouveau x2
De prendre le souffle nouveau
Il est temps à nouveau
Oh temps à nouveau
De nous jeter à l'eau
Eh

{Beau temps pour se jeter à l'eau}

Oh temps à nouveau
Temps à nouveau x3
De nous jeter à l'eau...



Le mot temps provient du latin tempus, de la même racine que grec temnein,
couper, qui fait référence à une division du flot du temps en éléments finis.
Temples (templum) dérive également de cette racine et en est la correspondance
spatiale (le templum initial est la division de l’espace du ciel ou du sol
en secteurs par les augures). Enfin, « atome » (insécable) dérive
également de la même racine.

Commentaires

Très bien fait et instructif ce "flash back "en images sur Buenos Aires

Écrit par : anto | dimanche, 27 janvier 2013

C'est vrai que ça surprend, et cette avancée des constructions sur la mer, c'est incroyable quand on voit la quantité d'immeubles qu'il y a maintenant !

Écrit par : Jj | dimanche, 27 janvier 2013

Impressionnant de voir se matérialiser les changements d'un quartier au fil de siècles...et surtout quand tu as déjà posé tes pieds là-bas ! Bises

Écrit par : Petitgris | dimanche, 27 janvier 2013

J'imagine que tu ne devais pas l'imaginer comme ça une fois là-bas !
Bonne soirée,
Jj

Écrit par : Jj | dimanche, 27 janvier 2013

... un impressionnant travail de recherche et superbe réalisation! ... le temps, on court toujours après, alors qu'il n'arrête pas de nous rattraper... alors que l'on en perd tellement...! ... c'est à n'y rien comprendre...

Écrit par : daniel.l | dimanche, 27 janvier 2013

Le temps gagnera toujours et nous aura !

Écrit par : Jj | dimanche, 27 janvier 2013

Très beau montage, cela nous en apprend plus et l'image de ses changements est bien faite.
"Les mexicains descendent des Incas, les Argentins eux descendent des bateaux" une expression local!
Bises

Écrit par : covix | mardi, 29 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.