Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 29 janvier 2013

Arrête-moi si tu peux !

Arrête-moi si tu peux !

Film de Steven Spielberg


podcast

Steven Spielberg, arrête, moi, si tu peux, Léonardo, DiCaprio, Tom Hanks, Frank Abagnale, Jr., Carl Hanratty, FBI, F.B.I., Nathalie Baye, Catch Me If You Can

Avec dans :

le rôle de la souris : Léonardo Di Caprio (Frank Abagnale, Jr.).

Le rôle du matou : Tom Hanks (Carl Hanratty)

______________


 

Dans les années 1960, le jeune Frank Abagnale, Jr. est un champion de l'usurpation d'identité.


Usant d'habiles stratagèmes, il multiplie les escroqueries et il est activement recherché par le FBI.


1969. Dans une prison française, l'agent du FBI Carl Hanratty est chargé de l'extradition de Frank Abagnale, Jr..


Ce dernier, recherché par la justice américaine pour avoir escroqué plusieurs millions de dollars en usurpant plusieurs identités, est malade et tente de s'évader de prison.


Pour comprendre pourquoi le jeune homme est devenu le plus grand faussaire des années 1960, il faut revenir six années plus tôt, où adolescent, Frank vit avec son père et sa mère, d'origine française.


Après que son père s'est vu refuser un prêt, ils sont contraints de déménager dans un appartement.


Mais le jeune homme découvre que sa mère a une relation adultère avec un autre homme et, après s'être fait passer pour un professeur, il s'enfuit, horrifié, de chez lui, alors que ses parents préparent leur divorce.


Ce coup dur est le déclencheur de ce que va devenir Frank.


Lorsqu'il est à court d'argent, l'adolescent décide de se faire passer pour un pilote d'avion en escroquant une compagnie aérienne de près de 2 millions de dollars.


Hanratty se charge de l'affaire, en dépit de ses supérieurs, qui ne veulent pas qu'il s'attache à une affaire sans importance selon eux.


Mais l'agent fédéral mènera jusqu'au bout la traque du jeune faussaire...


Commentaires

disons que les escroqués ne sont pas responsable du traumatisme subi par Frank.
je n' ai pas vu le film

Écrit par : trublion | mardi, 29 janvier 2013

Le film est sympa, amusant, étrange !

Écrit par : Jj | mardi, 29 janvier 2013

j'ai adoré le film, en plus bien joué cela m'a fait rire l'arnaque était trop bien faite !!!!!!!!!!!

Écrit par : DANY SAILLY | mardi, 29 janvier 2013

C'est vrai, ce que je déplore cela dit, c'est l'apparente jeune de Léonardo, il fait toujours juvénile dans ses films, je suis jaloux !

Écrit par : Jj | mardi, 29 janvier 2013

Fantastique ou ?
Bises ...rien ne sert de courir ;)

Écrit par : Michèle | mardi, 29 janvier 2013

Surtout moi, je ne peux plus, alors je me contente de regarder les autres, mais pas trop, ça me soule !
Bonne journée,
Bises
Jj

Écrit par : Jj | mardi, 29 janvier 2013

Cette aventure m'avait interpelée : le traumatisme subi lui avait donné du génie ! J'avais trouvé à l'époque que c'était un peu "bien fait" pour les escroqués qui souvent ne prennent pas assez de renseignements et se laissent éblouir par le culot. D'autres triment et rament, bardés de vrais diplômes et n'arrivent à rien ! Bises

Écrit par : Petitgris | mardi, 29 janvier 2013

Et il y en a combien comme ça qui trinquent aussi !
Et à tous les niveaux de la société !
Bonne soirée,
Jj

Écrit par : Jj | mardi, 29 janvier 2013

...entendu parler, mais pas vu ...!

Écrit par : daniel.l | mardi, 29 janvier 2013

Il est amusant à voir, je le regarderai peut-être dans la semaine !
Bonne soirée,
Jj

Écrit par : Jj | mardi, 29 janvier 2013

La réalité en matière d'arnaques dépasse souvent la fiction.

Écrit par : anto | mardi, 29 janvier 2013

Oh que oui, malheureusement, mais par moment je me demande si les films ne leur donnent pas des idées nouvelles à exploiter...

Écrit par : Jj | mercredi, 30 janvier 2013

Je l'ai vu plusieurs fois déjà et toujours avec autant de plaisir. L'histoire est amusante et les acteurs sont extra.

Écrit par : écureuil bleu | mardi, 29 janvier 2013

Je vais certainement le regarder encore...

Écrit par : Jj | mercredi, 30 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.