Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 31 janvier 2013

L’homme est l’ombre d’un songe, et son oeuvre est son ombre.

L’homme est l’ombre d’un songe,

et son oeuvre est son ombre.

Marie de Gournay


Cliquez sur l'ombre

 

Corps, nu, homme, gay, ombre, muscle, fesse, jambe, bras, beau, bomec, homosexuel, sexy, femme, animaux, chinoise

Streets Of New York
(Rues De New York)

New York, New York, New York, New York City
New York, New York, New York, New York City (1)
Whoa
Whoa
New York, New York, New York, New York City, City
New York, New York, New York, New York City

It's like jungle out here
Ici c'est comme une jungle dehors
So much struggle out here
Ici tant de lutte dehors
And my dreams steal my rest
Et mes rêves volent mon reste
Sleeps the cousin of death
Il dort le cousin de la mort
Always feels like a race against father time
Se sentant toujours comme dans une course contre le temps du père
In the streets of New York
Dans les rues de New York

All I see is street hoes
Tout ce que je vois est la houe des rues
And bullet holes in my people
Et la balle troue mes personnes
Only crime fills the brain
Seul le crime remplit le cerveau
Feels like I'm going insane
Me sentant comme si je devenais folle
The revolution has to start don't waste no time
La révolution doit commencer ne perds pas de temps
In the streets of New York
Dans les rues de New York

New York, New York, New York, New York, oh
New York, New York, New York, New York, oh
State of mind
Etat d'esprit
New York, New York, New York, New York, oh
New York, New York, New York, New York, oh
State of crime
Etat du crime
New York, New York, New York, New York, oh
New York, New York, New York, New York, oh
Big Dreams
Grands rêves
New York, New York, New York, New York, oh
New York, New York, New York, New York, oh
Big schemes
Gros arrangements

Oh it's like the game
Oh c'est comme le jeu
Just ain't the same
N'est pas juste le même
Baby thugs and girls with no shame
Bébé voyous et filles avec aucune honte
Can't get away epidemic plagues
Ne peuvent éloigner le fléau épidémique
Every hood in every state
Chaque gangster dans tout l'état
Don't have no reason cause believing's hard to find
N'ont aucune raison car une croyance est dure à trouver
In the Streets of New York
Dans les rues de New York

New York state of mind
New York état d'esprit
New York state of mind
New York état d'esprit
In the Streets of New York
Dans les rues de New York
New York state of mind
New York état d'esprit
In the Streets of New York
Dans les rues de New York
New York state of mind
New York état d'esprit
In the Streets of New York
Dans les rues de New York
New York state of mind
New York état d'esprit

New York, New York, New York, New York City
New York, New York, New York, New York City
Whoa
Whoa
New York, New York, New York, New York City, City
New York, New York, New York, New York City, City
Oh
Oh
New York, New York, New York, New York City
New York, New York, New York, New York City
Whoa
Whoa
New York, New York, New York, New York City, City
New York, New York, New York, New York City, City

 

Commentaires

Ah New York City !!! ...nostalgie ! Le théâtre d'ombres est magique ! Toutes les silhouettes sont parfaites ! A noter : les acteurs ne coutent pas trop cher en costumes de scène ! Bon jeudi Bises
Je ne suis plus sûre d'avoir Internet là où je vais ! à bientôt...

Écrit par : Petitgris | jeudi, 31 janvier 2013

Les costumes, même minimalistes, sont-ils quand même fournis par le producteur ?? pas sûr encore !

Écrit par : Jj | vendredi, 01 février 2013

Ne te tracasse pas pour Internet, je suis moi-même absent pour problème familial grave alors pas souvent devant l'ordinateur depuis quelques jours !
Bises
Jj

Écrit par : Jj | vendredi, 01 février 2013

Cette chanson fait ressortir le côté noir de cette ville, mais il n'y a pas que cela , j'ai aimé NEW -YORK bon jeudi bizzzzz

Écrit par : DANY SAILLY | jeudi, 31 janvier 2013

Une chance, je me contente des images pour ma part !

Écrit par : Jj | vendredi, 01 février 2013

Salut dans le domaine du spectacle de rue et de la comédie musicale ce sont quand même eux les précurseurs,superbes images

Écrit par : anto | jeudi, 31 janvier 2013

Oui c'est vrai, et merci à eux !

Écrit par : Jj | vendredi, 01 février 2013

bonjour! c'est superbe... à défaut de costumes de scène, il ont beaucoup d'idées...! amicalement, daniel!

Écrit par : daniel.l | jeudi, 31 janvier 2013

Je ne me doutais pas quand même de les voir en maillots, c'est vrai le minimum !

Écrit par : Jj | vendredi, 01 février 2013

Bonjour jj,
J'espère que cela va pour toi,
Ce jeu d'ombres est magnifique, j'ai déjà eu l'occasion de les voir c'est toujours un régal.
Bonne journée
Bises

Écrit par : covix | jeudi, 31 janvier 2013

Je ne connais pas ce genre de spectacle, mais ce doit être beau en réel !
À la fin d'une séance dans le noir comme ça on doit ressortir avec des yeux explosés !

Écrit par : Jj | vendredi, 01 février 2013

C'est superbe
Merci à vous pour tous ces partages !!!!!
Quel plaisir vous nous faites
Encore merci pour toutes ces splendeurs
Votre blog est un enchantement
Je vous envoie toutes mes amitiés
Au plaisir .

Écrit par : Jacqueline | jeudi, 31 janvier 2013

Merci beaucoup Jacqueline, c'est très gentil, je fais de mon mieux suivant mes gouts !
Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | vendredi, 01 février 2013

J'aimerai New York, j'en suis sure
ce balai est sublime, merci
biz

Écrit par : dgi:0040:dgi:0040: | jeudi, 31 janvier 2013

Je pense qu'on ne peut que aimer, ne serait-ce que par la grandeur de tout !!
On n'est pas habitué à voir des gratte-ciel chez nous, ça doit surprendre la première fois !

Écrit par : Jj | vendredi, 01 février 2013

Je les avais vus déjà à la télé ... REMARQUABLE !!!

bonne journée !

Viviane.

Écrit par : * Viviane * | vendredi, 01 février 2013

J'ai découvert par cette vidéo, il faut dire que je ne regardais pas souvent la télévision, ... avant !

Écrit par : Jj | vendredi, 01 février 2013

Les commentaires sont fermés.