Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 09 février 2013

Noir et Blanc

Noir et Blanc

podcast

Bernard Lavilliers

 

 

« Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ;
c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce
la liberté des autres.  »

Nelson Mandela

 

mandela, afrique du sud, prison, lavilliers, noir et blanc, oeuvre, plaques, acier, 50, Marco Cianfanelli, Johannesburg, nelson

C'est une ville que je connais
Une chanson que je chantais.
Y a du sang sur le trottoir
C'est sa voix, poussière brûlée
C'est ses ongles sur le blindé.
Ils l'ont battu à mort, il a froid, il a peur.
J'entends battre son coeœur.

De n'importe quel pays, de n'importe quelle couleur.
Po Na Ba Mboka Nionso Pe Na Pikolo Nionso
Il vivait avec des mots
Qu'on passait sous le manteau
Qui brillaient comme des couteaux.
Il jouait d'la dérision
Comme d'une arme de précision.
Il est sur le ciment, mais ses chansons maudites
On les connaît par coeœur,
La musique a parfois des accords majeurs
Qui font rire les enfants mais pas les dictateurs.
De n'importe quel pays, de n'importe quelle couleur.
La musique est un cri qui vient de l'intérieur.

mandela, afrique du sud, prison, lavilliers, noir et blanc, oeuvre, plaques, acier, 50, Marco Cianfanelli, Johannesburg, nelson

Ça dépend des latitudes
Ça dépend d'ton attitude
C'est cent ans de solitude.
Y a du sang sur mon piano
Y a des bottes sur mon tempo.
Au-dessous du volcan, je l'entends, je l'entends
J'entends battre son coeœur.
La musique parfois a des accords mineurs
Qui font grincer les dents du grand libérateur.
De n'importe quel pays, de n'importe quelle couleur.
La musique est un cri qui vient de l'intérieur.

♫♪♫

C'est une ville que je connais
Une chanson que je chantais
Une chanson qui nous ressemble.

mandela, afrique du sud, prison, lavilliers, noir et blanc, oeuvre, plaques, acier, 50, Marco Cianfanelli, Johannesburg, nelson

C'est la voix de Mendela
Le tempo docteur Fela
Ecoute chanter la foule
Avec les mots qui roulent et font battre son coeœur.
De n'importe quel pays, de n'importe quelle couleur.
La musique est un cri qui vient de l'intérieur
Po Na Ba Mboka Nionso... Pe Na Pikolo Nionso mandela, afrique du sud, prison, lavilliers, noir et blanc, oeuvre, plaques, acier, 50, Marco Cianfanelli, Johannesburg, nelson

Cette oeuvre se compose de 50 plaques d'acier de 10 mètres de haut chacune, découpées au laser et insérées dans le paysage, elles représentent le 50ème anniversaire de la capture et la mise en prison de Nelson Mandela, le 6 Août 1962. La sculpture est dans la zone où la prison était et à l'endroit même où il se trouvait dans sa cellule pendant 27 longues années. Dans un point spécifique de l'observation, la perspective des colonnes nous surprend de voir l'image de Nelson Mandela. Le sculpteur Marco Cianfanelli est né à Johannesburg en 1970 et il a obtenu son diplôme en arts visuels avec distinction à l'Université de Witwatersrand (institution universitaire d'Afrique du Sud située à Johannesburg dans la province du Gauteng) en 1992.

Commentaires

magnifique chanson de Nanard ! Et content de te revoir l'ami

Écrit par : les cafards | samedi, 09 février 2013

Moi aussi, content de revenir en espérant que ça dure un peu !

Écrit par : Jj | samedi, 09 février 2013

J'adore cette chanson de Lavilliers. Et tu me fais découvrir cette " sculpture " à la conception originale et réussie ! Bises

Écrit par : Petitgris | samedi, 09 février 2013

Je suis tombé sous le charme aussi, ces artistes ont beaucoup de talent, et Lavilliers ne pouvait qu'en apportait également à cette sculpture avec sa chanson !
Bises
Jj

Écrit par : Jj | samedi, 09 février 2013

belle sculpture pour un personnage respectable !

Écrit par : anto | samedi, 09 février 2013

Très respectable et je pense très respecté également !

Écrit par : Jj | samedi, 09 février 2013

...superbe chanson... superbe idée, cette "sculpture...! et mandéla, quelle force...! on lui doit bien du respect... Monsieur Mandéla...!

Écrit par : daniel.l | samedi, 09 février 2013

Et tant de changement dans le monde, un exemple à suivre !

Écrit par : Jj | samedi, 09 février 2013

bonsoir JJ contente de te revoir ici
j aime beaucoup cette chanson ainsi que LAVILLIERS

ET RESPECT POUR Mandela
bonne soirée bises
kénavo

Écrit par : monica et la mer | samedi, 09 février 2013

Moi aussi, content de revenir, pour le moment ou pour un moment !
On verra bien ce que l'avenir nous réserve !
Bises
Jj

Écrit par : Jj | samedi, 09 février 2013

Vraiment très moderne et originale , de premier abord je trouvais ça moche mais je me suis aperçue qu' avec le recul que les gens prenais on distinguais le visage de ce grand homme , quel bel hommage en tout cas je crois qu' il le mérite bien .

Bonne journée cher Jj .

Écrit par : mamiekeke | dimanche, 10 février 2013

Je ne peux te cacher qu'à première vue, j'ai eu la même réaction...

Écrit par : Jj | dimanche, 10 février 2013

Je vous vante pour votre article. c'est un vrai boulot d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : invité | mardi, 12 août 2014

Les commentaires sont fermés.