Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 14 mars 2013

Maquillage

Maquillage

 

On appelle maquillage l'utilisation de produits cosmétiques pour l'embellissement du visage, notamment de sa peau et la modification des traits du visage et du corps pour la création de personnages au cinéma ou au théâtre. Le maquillage va de la beauté à la réalisation de monstres dans le cadre des effets spéciaux, en passant par le maquillage artistique, cinéma et le body-painting. Dans les domaines audiovisuels et de la mode, le maquillage est réalisé par un(e) professionnel(le), le maquilleur, la maquilleuse au féminin.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Le maquillage comme les cosmétiques est très ancien, probablement utilisé dès la Préhistoire pour pratiquer des rites chamaniques, des cultes funéraires ou de la fertilité.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Trois mille ans avant Jésus Christ, les Égyptiens connaissent déjà le maquillage : rouge à lèvres, maquillage du visage avec du blanc de céruse, du plâtre ou de la craie qui blanchissent la peau, lui donnant éclat et luminosité, yeux et sourcils rehaussés de noir (maquillage pour les yeux à base de minerai de plomb, d'antimoine et de malachite, tel le khôl), joues rosies par du fard rouge végétal (obtenu par de la figue d'Égypte, des pétales de rose ou de coquelicot), animal (larve de cochenille) ou minéral (argiles rouges, oxydes de cuivre ou de fer, ocre), une spatule écrasant une poudre ou une pastille sur une palette à fard puis la mélangeant avec des huiles ou des onguents.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

D'autres pigments peuvent être utilisés pour le maquillage : bleu de l'oxyde cuivrique (soulignant notamment les veines des tempes et de la poitrine), jaune de l'orpiment, noir de charbon, vert de malachite sur les paupières, nombreuses nuances obtenues par des oxydes de cuivre ou de fer.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Les caravanes qui acheminent les épices et la soie en Europe, introduisent les cosmétiques et le maquillage en Grèce (il ne se développe vraiment qu'à partir du IIIème siècle, étant auparavant plutôt un attribut des courtisanes) et dans l'Empire romain (ainsi Néron et Poppée se maquillent avec les mêmes produits au 1er siècle) : le khôl.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Le khôl est parfois remplacé par un fard à base de safran, d'antimoine, du liège brûlé, de suie ou de cendres, les joues sont rosies par de la mûre ou de la ronce écrasée, de l'orcanette voire du cinabre.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Beaucoup de produits de l'époque à base de métaux (plomb, mercure) étaient toxiques, détruisant l'apparence de la peau et provoquant un vieillissement prématuré de cette dernière.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Des traités de cosmétique sont écrits à cette époque : L'art d'aimer, Les remèdes de l'amour, Les produits de beauté pour le visage de la femme d'Ovide, traités aujourd'hui perdus d'Aspasie.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Cette activité qui visait à atteindre un idéal de beauté était sujette à des controverses religieuses et philosophiques dès l'époque grecque.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

C'est au retour des croisés que le maquillage se répand en Europe du nord où il n'était utilisé que pour les peintures rituelles.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Dès le XIIIème siècle, les nobles usent de fond de teint, de teinture à cheveux et de parfum.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Au XVIème siècle, les femmes se poudrent à la céruse et à l'ocre rouge et se colorient les lèvres avec un mélange de teinture de cochenille.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Les yeux, contrairement à la période antique, ne sont jamais maquillés pour ne pas trahir ces « miroirs de l'âme ».

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Dès le XVIIème siècle le maquillage est utilisé dans toutes les classes sociales, les classes les plus aisées utilisant par préciosité des fards à base de poudre d'or, d'argent, de pierres précieuses.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Les manuels de civilité au XVIème et XVIIème siècle recommandent de ne pas ouvrir la bouche, symbole d'oralité et d'animalité, aux dents gâtées depuis l'introduction du sucre en Occident.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Ainsi, le maquillage omet la bouche en ces siècles.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Les fards à base de substances métalliques, empruntés aux arts de la peinture et de la miniature, continuent à être très toxiques : « sublimé de mercure » au XVIème siècle, céruse, bismuth et étain de glace pour les fards blancs, sulfure de mercure (cinabre, vermillon de mercure) ou minium pour les fards rouges à partir du XVIIème siècle.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

 

Le maquillage moderne fut rendu populaire par le cinéma dans les années 1920.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Jusqu'au début du XIXème siècle les cosmétiques contiennent du plomb, les produits modernes sont testés en laboratoires et fabriqués avec des produits neutres comme le talc, le kaolin, l'amidon de riz auxquels sont ajoutés des huiles et des colorants de synthèse.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Les progrès de la recherche en cosmétologie ont permis de développer des produits de maquillage et de soins pour le visage sans risques pour la santé ni la peau.

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Le maquillage dans l'Égypte ancienne

Dans l'Égypte ancienne, améliorer son apparence relevait aussi d'un sens spirituel.

Une perruque volumineuse sculptée dans de la cire d'abeille exprimait par exemple un symbole très fort, qui reliait son porteur à Hathor, la déesse des festivités et de l'amour.

Les fards à paupières verts (wadju) invoquaient peut-être sa protection.

Après la mort, les cosmétiques devaient créer une apparence juvénile et fertile, jugée essentielle pour renaître dans l'au-delà.

Utilisé par les deux sexes, le maquillage possédait également des vertus plus terre à terre.

Le fard à paupières noir - appelé mesdemet dans l'Antiquité et pour lequel le mot arabe khôl s'emploie aujourd'hui - aurait éloigné les mouches, protégé des rayons aveuglants du soleil et joué un rôle de désinfectant, grâce au sulfure de plomb et au chlore qu'il contenait.

Dans le climat très sec de l'Égypte, les huiles et les crèmes, souvent parfumées, hydrataient la peau.

De nombreux traitements antirides existaient aussi.

Les femmes portaient également des cônes de graisse parfumée.

 

maquillage, fille, femme, artifice, embellir, visage, beauté, peau, paupière, couleur, poudre

Commentaires

au réveil, le mec il a un choc

Écrit par : telos | jeudi, 14 mars 2013

C'est ce que j'ai toujours essayé de faire comprendre aux gens avec qui on parlait de la beauté féminine par rapport à la beauté masculine...

Il faut avouer que, pour beaucoup, heureusement qu'elles ont le maquillage !!

Une collègue disait toujours, "les hommes sont toujours plus moches que les femmes"... elle revendiquait cet état de fait par rapport aux animaux, femelles moins colorées que le mâle !

À comparer homme/femme au réveil, il y a certainement matière à débat !

Les hommes, c'est rare qu'ils utilisent tant d'artifices !!

Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 14 mars 2013

Pourquoi se priver de ce que la cosmétique met à la disposition des coquettes ... mais les hommes y viennent aussi petit à petit... mon mari me piquait des crèmes pour calmer le feu du rasoir ... sauf que le pot restait difficilement utilisable après son passage tant il avait eu la main lourde !

Écrit par : New Dawn | jeudi, 14 mars 2013

J'en utilise aussi, mais beaucoup moins que certaines femmes, et j'avoue passer moins de temps dans la salle de bain que ma fille qui vit chez moi en ce moment, je crois qu'elle bat vraiment des records !!

Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 14 mars 2013

je te lis avant de passer à la salle de bain !!!!!!!!!!!!!!je te jure que je n'arriverai pas à refaire la même chose hihihiihi mais je reconnais pas mal le rendu bon jeudi bises venteuses

Écrit par : DANY SAILLY | jeudi, 14 mars 2013

C'est, en quelques sortes, tricher sur la marchandise....

Parfois, chez certaines, il y en a tant, qu'on pourrait aussi s'attendre au retrait du dentier, de la jambe de bois, des faux seins et bien d'autres gadgets !!

Bonne journée et bises fraîches à 0°.
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 14 mars 2013

Chez certaines c'est un vrai ravalement de façade ! La composition des produits dits de beauté m'a souvent fait hésiter ! Et en plus je n'ai pas la patience... être propre sur soi est le principal ! Bises

Écrit par : Petitgris | jeudi, 14 mars 2013

C'est primordial de se sentir propre, parce que certains ont oublié depuis longtemps cette règle élémentaire !

Bises
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 14 mars 2013

... très très intéressant, et, forcément, j'apprends plein de choses... le maquillage... comme pour tout, il faut rester simple, ne pas vouloir en faire trop... et que ce soit bien fait...! et je n' aime pas ces rouges à lèvres agressifs...! juste une petite anecdote... place de la concorde, j'attendais près de mon camion les indications pour le tournage des "restos du coeur"... une jeune femme se dirige vers moi... j'ai failli tomber sur le cul tant elle avait un visage parfait... et, justement, un super maquillage... LA beauté...! puis me demande "savez vous si hélène ( c'était bien sûr ségara!)est déjà arrivée, je suis sa maquilleuse"... un joli souvenir...!

Écrit par : daniel.l | jeudi, 14 mars 2013

Je pense que celles qui ont "beaucoup" de maquillage doivent avoir quelque chose à dissimuler, et ce sont en général souvent celles qui disent en premier qu'un "mec" avec une barbe a forcément, lui aussi, quelque chose à cacher ...

Si la maquilleuse était apprêtée de la sorte, imagine ce qu'elle doit faire à ses clientes !!

Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | jeudi, 14 mars 2013

Les commentaires sont fermés.