Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 15 mars 2013

Karaoké géant à Trafalgar Square

Hey Jude

Karaoké géant à Trafalgar Square

Cliquez sur The Beatles

Trafalgar, square, Londres, Beatles, Hey Jude, visiteur, micro, chanson, chanteur, foule, rue, place, angleterre

Trafalgar, square, Londres, Beatles, Hey Jude, visiteur, micro, chanson, chanteur, foule, rue, place, angleterre

Hey Jude
(Hey Jude)

 

Hey Jude, don't make it bad,
Hey Jude, ne gâche pas tout,
Take sad song and make it better.
Prends une chanson triste et rends la meilleure.
Remember to let her into your heart,
Souviens toi qu'il faut la mettre dans ton coeur,
Then you can start to make it better.
Après seulement les choses iront mieux.

Hey Jude, don't be afraid,
Hey Jude, ne sois pas effrayé,
You were made to go out and get her,
Tu es né pour la faire tienne,
The minute you let her under your skin,
Dès que tu l'auras dans la peau,
Then you begin to make it better.
Après tu commenceras à faire quelque chose de meilleur.

And anytime you feel the pain, hey Jude, refrain.
Et à chaque fois que tu as mal, hey Jude, laisse tomber.
Don't carry the world upon your shoulders.
Ne porte pas le monde sur tes épaules.
For well you know that it's fool, who plays it cool,
Tu sais bien que c'est une folie, qui rend tout facile,
By making his world a little colder.
Rendant son monde un peu plus froid.

Hey Jude, don't let me down.
Hey Jude, ne me laisse pas tomber.
You have found her, now go and get her.
Tu l'as trouvée, maintenant prends la.
Remember, to let into your heart,
Souviens toi, qu'il faut la mettre dans ton coeur,
Then you can start to make it better.
Après seulement les choses iront mieux.

So let it out and let it in, hey Jude, begin
Laisse la sortie, laisse la venir, hey Jude, commence
You're waiting for someone to perform with
Tu attends quelqu'un pour jouer avec toi
And don't you know that it's just you, hey Jude you'll do,
Et ne sais-tu pas que c'est juste toi, hey Jude qui dois le faire,
The movement you need is on your shoulder.
Le mouvement dont tu as besoin est sur ton épaule.

Hey Jude, don't make it bad,
Hey Jude, ne gâche pas tout,
Take a sad song and make it better.
Prends une chanson triste et rends la meilleure.
Remember to let her under your skin,
Souviens-toi qu'il faut la mettre dans ta peau,
Then you begin to make it better.
Et après seulement tu pourras la rendre meilleure.

Better, better, better, better, better...
Mieux, mieux, mieux, mieux, mieux...

Trafalgar, square, Londres, Beatles, Hey Jude, visiteur, micro, chanson, chanteur, foule, rue, place, angleterre

Au printemps 1968, John Lennon et son épouse Cynthia se séparent, puisque le fondateur des Beatles a trouvé son âme sœur en la personne de l’artiste d’avant-garde japonaise Yoko Ono, et le chante sur tous les tons.


Paul McCartney décide de réconforter Cynthia et Julian, le fils qu’elle a eu en 1963 avec John.


Il se rend à leur domicile de Kenwood, à Weybridge (Surrey), et c’est sur la route qu’il commence à élaborer la chanson.


« Nous étions très amis depuis des millions d’années, et j’ai pensé que c’était un peu brutal pour eux, de devenir subitement des personae non gratae et de sortir de ma vie par la force des choses », raconte McCartney.


Cynthia Lennon se souvient : « J’ai été vraiment surprise quand un après-midi, Paul est arrivé chez nous, tout seul. J’ai été très touchée qu’il se préoccupe ainsi de notre bien-être. Après nous avoir rendu visite, il a composé Hey Jude dans la voiture. Je n’oublierai jamais ce geste de Paul ».


La chanson s’appelle dans un premier temps "Hey Jules", puisqu’elle est destinée à réconforter Julian Lennon au moment où ses parents divorcent.


« Je suis parti de cette idée, Hey Jules, et ça disait "Julian, ne le prends pas mal, prends une chanson triste et rends la meilleure. Hé, essaye de t’arranger avec cette terrible histoire". Je savais que ce ne serait pas facile pour lui. Je me suis toujours senti désolé pour les enfants, lorsque leurs parents divorcent. J’ai donc eu cette idée au moment où je suis allé les voir. Puis j’ai changé en Jude car je trouvais que ça sonnait un peu mieux ».


McCartney aimait le nom Jud, que portait un personnage du film Oklahoma !.


Julian Lennon n’ignore pas qu’il est le sujet de cette chanson, mais il doit attendre 1987 pour que Paul McCartney finisse par tout lui expliquer dans les détails, lors d’une rencontre fortuite à New York.


Il se souvient qu’il était plus proche de Paul que de son propre père : « On était souvent ensemble, Paul et moi. Nous étions vraiment très amis, et il me semble qu’il y a beaucoup plus de photos de cette époque où on nous voit jouer tous les deux, que de photos de moi avec mon papa ».


En 1996, Julian Lennon a acquis aux enchères les notes de session d’enregistrement de la chanson, qu’il considère comme un « héritage familial », pour une somme de 25 000 livres sterling.


En 2002, c'est le manuscrit de la chanson qui est mis aux enchères chez Christie's à Londres, estimé à 116 000 $US.


Cependant, McCartney a fait bloquer l’enchère, prétendant que la feuille avait disparu de son domicile.


Son avocat estimait qu’elle avait été volée lors d’un des nombreux cambriolages de la maison du musicien, ou par un de ses collaborateurs.


Le manuscrit avait été envoyé à Christie’s par un fan du groupe, qui disait l’avoir trouvé dans un marché aux puces en 1971.

 

Commentaires

Bon jour François,
Ils ont accompagné mon parcours sans que je ne m'en lasse.
J'espère que tu vas bien.
Bise et bonne journée

Écrit par : Nokomis | vendredi, 15 mars 2013

Ils ont accompagné mon frère aîné le temps de notre adolescence, j'ai appris à les aimer !!

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

Coucou Jj
Merci pour ta réponse...je vais aller voir de suite... quelle belle chanson elle me rappelle tant de souvenirs des beaux... gros bisous

Écrit par : Arlette50 | vendredi, 15 mars 2013

De rien, avec plaisir.

J'ai bien aimé les Beatles, mais je n'ai jamais eu de disques d'eux, c'était le privilège de mon aîné !!

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

les belles histoire finissent mal en général et celle-ci n'échappe pas à la règle

Écrit par : les cafards | vendredi, 15 mars 2013

Même les moches finissent mal, mais là, ça soulage !!

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

bonne journée en musique

Écrit par : annielamarmotte | vendredi, 15 mars 2013

Oui, toujours de la musique, bien que maintenant avec le temps dont je dispose, je tends vers la télévision ... mais je m'endors souvent !

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

bonjour! c'est assez génial... ah, ces anglais...! je ne me vois pas là dedans, je chante trop mal! et la chanson, qui ne connait pas son refrain...! un moment très très sympathique...! amicalement, daniel!

Écrit par : daniel.l | vendredi, 15 mars 2013

Je ne suis pas certain qu'ils chantent tous, certains doivent certainement bouger les lèvres, tout simplement !

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

Gros bisous et bon WE Jj

Écrit par : Sylvie, Enfin moi | vendredi, 15 mars 2013

Bon week end également, bisous

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

Les plus belles chansons d'un auteur sont souvent celles qui ont un rapport étroit avec leur vie et les émotions qu'à un moment elle leur a procurées. En tout cas, c'est une des chansons de Beatles que je préfère. En écrivant cela, tu vois, je me la fredonne déjà.

Écrit par : Florentin | vendredi, 15 mars 2013

C'est que j'aurais réussi mon article alors !

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

Un quartet gagnant du moins dans les débuts .

Écrit par : anto | vendredi, 15 mars 2013

Oui, dommage qu'ils aient arrêté, mais quelque part, ça a fait la légende !!

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

Quelle foule ! Quel enthousiasme !C'est tout Londres ça ! Bonne soirée bises

Écrit par : Petitgris | vendredi, 15 mars 2013

J'adore Londres et l’Angleterre en général !

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

j'aurais adore faire ça, cette chanson je la connais pas coeur, elle m'a bercée moi aussi, c'est la plus longue je crois et indémodable, de tous les temps - bonne soirée JJ

Écrit par : Labaronne | vendredi, 15 mars 2013

Voilà ce que j'ai trouvé dans Internet pour répondre à ta question :

La longueur cible dès le début était de deux minutes et demie, en accord avec l'arrangeur des Beatles George Martin.

Plus tard, les chansons sont devenues plus longues : Hey Jude atteint par exemple près de huit minutes, battant ainsi les précédents records de durée dans le monde (une version abrégée a été publiée pour les stations de radio).

http://www.youtube.com/watch?v=3Met0fJJvgo tu as le lien de la chanson sur Youtube avec les paroles en plus. Bonne chanson !

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

Merci pour ce partage

1968 année de naissance d'un groupe
et votre humble serviteur...

bon WE

Amicalement Votre

Vincenzo

Écrit par : amicalement Votre Vincenzo | samedi, 16 mars 2013

Une bonne année alors !!

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

que de bons souvenirs !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : DANY SAILLY | samedi, 16 mars 2013

Oh que oui, même si j'étais bien jeune à l'époque, je me souviens quand même !

Écrit par : Jj | samedi, 16 mars 2013

Les commentaires sont fermés.