Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 26 mars 2013

Here comes the sun

Here comes the sun

David Lanz

Cliquez sur David Lanz

David Lanz, Here comes the sun, beatles, soleil, note, noires, blanches, cadre, maison, piano, pianiste

En 1969, les Beates connaissent une période de plus en plus tendue.

Suite aux difficultés connues par Apple Corps, le groupe a fait appel à un nouveau manager, Allen Klein, source de désaccords.

Paul McCartney aurait en effet installer son beau-père Lee Eastman à ce poste, ce qu'a refusé John Lennon, qui a ensuite rallié les deux autres membres du groupe à son parti.

S'en suivent des coupes budgétaires, des décisions maladroites qui poussent Lennon à déclarer : « nous pourrions tous être ruinés dans six mois », et des disputes nombreuses.

George Harrison se désespère de cet état de fait.

Il décrit ainsi la situation : « elle a été écrite à une époque où Apple devenait comme l'école, où il fallait aller et se comporter en hommes d'affaires. »

De cette tension nait un désir d'évasion, que Harrison satisfait un après midi de printemps en se rendant chez son ami, le guitariste Eric Clapton.

Ce n'est pas la première fois que Clapton joue un tel rôle : durant l'enregistrement tendu de l'« album blanc », il participe aux sessions de la chanson While My Guitar Gently Weeps, détendant provisoirement l'atmosphère.

C'est donc en se promenant dans le jardin de Clapton sous le ciel ensoleillé avec une guitare acoustique empruntée à son hôte que Harrison pose les bases de sa nouvelle chanson.

Exploitant le thème météorologique, la chanson revient sur la joie de voir arriver le soleil après un « long hiver froid et solitaire », tandis que « la glace fond lentement ».

C'est une métaphore pour exprimer la joie de Harrison lors de ce moment libérateur.

Il décrit d'ailleurs la chanson comme « une véritable libération. La chanson est venue toute seule ».

D'un point de vue musical, la chanson part des mêmes bases qu'une ancienne composition de George Harrison, If I Needed Someone, reprenant des accords de chansons des Byrds, notamment The Bells of Rhymmey.

-0-


David Lanz, né le 28 juin 1950 à Seattle (Washington) est un pianiste new age nommé au Grammy Awards.

Le plus populaire de ses albums, Cristofori's dream, a été selon le magazine Billboard 200 l'album de la catégorie New Age le plus vendu durant 27 semaines, avant de devenir disque de platine.

Lanz fait remonter son intérêt pour le piano à son enfance.

Il dit : « Enfant, le piano est l'une des premières machines avec laquelle nous pouvons entrer en contact, et l'une des premières que nous pouvons explorer. »

Une autre racine de son goût pour le piano peut venir de sa mère, qui jouait Frank Sinatra, Ray Charles et Nat King Cole.

Dans les années 1980, il commença à composer avec un ami une musique d'un genre nouveau, depuis appelé la musique New Age.


podcast

Here Comes The Sun
(Voici Le Soleil)

Here comes the sun, here comes the sun,
Voici le soleil, voici le soleil,
And I say it's all right
Et je dis que tout est bien

Little darling, it's been a long cold lonely winter
Petite chérie, nous avons eu un long et froid hiver solitaire
Little darling, it feels like years since it's been here
Petite chérie, cela semble faire des années qu'il avait disparu
Here comes the sun, here comes the sun
Voici le soleil, voici le soleil,
And I say it's all right
Et je dis que tout est bien

Little darling, the smiles returning to the faces
Petite chérie, les sourires refont leur apparition sur les visages
Little darling, it seems like years since it's been here
Petite chérie, cela semble faire des années qu'ils avaient disparu
Here comes the sun, here comes the sun
Voici le soleil, voici le soleil,
And I say it's all right
Et je dis que tout est bien

Sun, sun, sun, here it comes... (x5)
Soleil, soleil, soleil, le voici qui arrive... (x5)

Little darling, I feel that ice is slowly melting
Petite chérie, j'ai l'impression que la glace fond peu à peu
Little darling, it seems like years since it's been clear
Petite chérie cela semble faire des années qu'il n'a pas fait clair
Here comes the sun, here comes the sun,
Voici le soleil, voici le soleil,
And I say it's all right
Et je dis que tout est bien
It's all right
Tout est bien

Commentaires

Voilà qui me rappelle certaines passions musicales de jeunesse...

Écrit par : Marc Lef | mardi, 26 mars 2013

Qui n'a pas de souvenirs là-dessus, bons ou mauvais, mais les chansons des Beatles ont cet effet là pour beaucoup je pense !

Écrit par : Jj | mercredi, 27 mars 2013

... je ne connais pas, ni l'homme, ni la chanson...!

Écrit par : daniel.l | mardi, 26 mars 2013

C'est étonnant, c'est une des chansons les plus connues des Beatles !

Écrit par : Jj | mercredi, 27 mars 2013

Je n'ai pas souvenance de ce musicien mais pour avoir intégré ce groupe il fallait avoir quelques talents

Écrit par : anto | mardi, 26 mars 2013

Je ne le connaissais pas non plus.

Écrit par : Jj | mercredi, 27 mars 2013

Harrisson, hélas n'a pas eu le succès au rendez vous, le parent pauvre du groupe.
Beau partage, bien que je ne soit pas fan du groupe, leur séparation est quand même un désastre.
Bises

Écrit par : covix | mardi, 26 mars 2013

Oui, je me rappelle que tu n'étais pas fan, je vais peut-être arriver à te le faire devenir !!

Écrit par : Jj | mercredi, 27 mars 2013

Les commentaires sont fermés.