Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 29 mars 2013

Appassionato

Appassionato


Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Le crucifiement était un supplice en usage chez les peuples barbares
orientaux, les Celtes, chez les Perses et les Phéniciens.

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Les Carthaginois l'appliquèrent, notamment dans la répression
de la guerre des Mercenaires.

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Comme l'empalement, le crucifiement est facile à mettre en œuvre, ne nécessitant que peu de préparation et a un aspect dissuasif
sur les témoins de la scène.

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Chez les Romains, cette peine est infamante et réservée, en général,
à ceux qui ne sont pas citoyens romains.

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Elle est attestée à partir de 217 av. J.-C. pour des esclaves et sera
appliquée ensuite aux brigands et aux pirates, parfois aux
prisonniers de guerre et aux condamnés pour motifs politiques.

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Appien mentionne qu'après la défaite de Spartacus en 71 av. J.-C.,
6000 de ses partisans furent crucifiés le long de la Via Appia,
de Rome jusqu'à Capoue.

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Les Romains connaissaient aussi le crucifiement privé, supplice
infligé par un maître à son esclave.

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

L'Ancien Testament ne mentionne pas le crucifiement qui n'était donc
pas une peine prévue par la loi juive ; la peine capitale était appliquée
chez les Juifs par lapidation.

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Des Juifs furent toutefois crucifiés sous Alexandre Jannée
et sur ordre du légat romain Varus.

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Selon le Nouveau Testament, Jésus de Nazareth fut condamné
à mort par le préfet romain Ponce Pilate et exécuté par crucifiement ;
on parle dans ce cas de sa crucifixion.

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Le culte de la croix répandu par Hélène explique une désaffection
de ce supplice, puis son interdiction par Constantin et son
remplacement par l'exécution sub furca : le condamné est attaché
à un poteau en forme de Y majuscule puis fouetté jusqu'à ce
que mort s'ensuive.

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

"Jésus Bar Abbas" un "brigand" selon Jean, échappa au crucifiement
et le Christ prit sa place sur ordre de Ponce Pilate.

 

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Jésus, né en -7 de notre ère, est mort sur la croix, ce n'est que pour son
cas que l'on parle de "crucifixion".

Les apôtres, au nombre de douze, sont tous morts en martyrs sauf Jean, et dont sept connurent le crucifiement :

Simon Pierre -  crucifié.

André, le premier appelé - frère de Pierre, crucifié.

Jacques (fils de Zébédée) -  aussi appelé "le Majeur", décapité.

Jean le Théologien - frère de Jacques ; repose de façon miraculeuse.

Philippe - crucifié.

Barthélemy - aussi appelé Nathaniel; crucifié, dépecé et décapité.

Thomas - transpercé de cinq coups de lance.

Matthieu - aussi appelé Levi, frère deJacques ; brûlé vif.

Jacques (fils d'Alphée) dit "le Mineur" - crucifié.

Jude - aussi appelé Thaddée, frère de Jacques, "frère du Seigneur", crucifié.

Simon le Zélote - aussi appelé "le Canaanéen"; crucifié.

Matthias - a remplacé Judas Iscariote ; lapidé et décapité.

Commentaires

on voit que c'est le vendredi saint l'article est de circonstance mais les imges un peu osées

Écrit par : flipperine | vendredi, 29 mars 2013

Les crucifiés, y compris le Christ, quand on lit la véritable histoire de l'intéressé, abordée par de vrais historiens de différentes confessions et différents horizons géographiques, il est important de savoir qu'ils étaient mis entièrement nus pour le crucifiement (ou crucifixion pour le Christ) et qu'avant ou après la descente de croix, on cachait leur nudité.

Au moment de la résurrection, il est noté aussi que les linges (linceul et linge cachant sa nudité) ont été retrouvés dans le tombeau en lieu et place du corps lorsqu'il avait été déposé.

Bonne journée,
Jj

Écrit par : Jj | vendredi, 29 mars 2013

très intéressant, mais les apotres ont eu des fins bien dramatiques...

Écrit par : daniel.l | vendredi, 29 mars 2013

À cette époque c'était déjà plus facile de finir dans de drôles de conditions !

Écrit par : Jj | samedi, 30 mars 2013

Magnifique !
Mais où vas-tu chercher TOUT ça ?

Écrit par : Michèle | vendredi, 29 mars 2013

Chez l'ennemi !!

Écrit par : Jj | samedi, 30 mars 2013

les bras m'en tombent !

Écrit par : anto | vendredi, 29 mars 2013

Je te "croix"

Écrit par : Jj | samedi, 30 mars 2013

Article très intéressant et d'actualité.
Bises

Écrit par : covix | vendredi, 29 mars 2013

Quand on peut trouver la matière première, l'article vient tout seul après !

Écrit par : Jj | samedi, 30 mars 2013

Une mise au point au sujet de la crucification de JESUS:
C'est l'un des symboles les plus évidents du catholicisme et un chercheur suédois affirme qu'il ne repose sur rien: Jésus serait mort crucifié sur le Golgotha. Les églises représentent systématiquement le supplice du Christ, la croix est ce que de nombreux catholiques portent autour du cou... Mais, selon Gunnar Samuelsson, de l'université de Gothenburg, en Suède, Jésus n'a pas pu mourir sur la croix, rapporte le Telegraph.
Le chercheur vient de soutenir une thèse sur ce sujet. Selon lui, il n'y a aucune preuve que les Romains pratiquaient la crucifixion à l'époque. La légende de son exécution serait donc fondée sur les traditions de l'Eglise chrétienne et les illustrations artistiques plutôt que des textes antiques. Gunnar Samuelsson affirme que la Bible a été mal interprétée, qu'il n'y a aucune référence directe à l'utilisation de clous ou à une crucifixion, Dans les textes, il serait dit que Jésus «portait un "staurus" vers le Calvaire», ce qui signifie pas nécessairement une «croix», mais peut aussi vouloir dire un poteau.
Les textes en grec ancien, en latin et la littérature hébraïque, d'Homère au premier siècle après JC, décrivent un arsenal de supplices, mais aucun ne mentionne la «croix» ou la «crucifixion», relève le théologien. Gunnar Samuelsson en conclut:
La compréhension actuelle de la crucifixion comme punition est donc sérieusement remise en cause.
Les textes bibliques ne décrivent pas non plus comment Jésus aurait été fixé à la croix.
Si vous êtes à la recherche des textes qui dépeignent l'acte de clouer sur une croix, vous ne trouverez rien du côté des Evangiles.

Sinon, je suis d'accord avec vous tant que la mot amour est avec un grand A, il est sincère....

Écrit par : antoine | jeudi, 05 juin 2014

Bombe au Vatican: Une Bible de 1500 ans confirme que Jésus Christ n’a pas été Crucifié:http://lefirago.info/2014/05/bombe-au-vatican-une-bible-de-1500-ans-confirme-que-jesus-christ-n-a-pas-ete-crucifie.html?fb_action_ids=674004852653091

Écrit par : antoine | jeudi, 05 juin 2014

Vous etes vraiment fatigués. Madonna est la personne qui s'est réapproprié les codes sensuels chrétiens de facon tres réussie. Sur la parentalité, effectivement c'est remettre la femme à sa condition de reproductrice, strictement, bobonne au foyer qui enfante, mainant c'est pire, elle enfante c'est tout , je dis ok bon projet de société ^^

Écrit par : ruby | samedi, 30 août 2014

Oui et pendant ce temps les marmottes mettent du papier alu autour du chocolat !!!!!!!!!!!!!!!

Quel rapport entre Madonna et les images de cet article ?

Franchement aucun rapport !

Jj

Écrit par : Jj | samedi, 30 août 2014

Les commentaires sont fermés.