Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 juin 2013

Passe muraille, selon Matteo Pugliese

Passe muraille, selon Matteo Pugliese

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Passe muraille, Matteo Pugliese, sculpture, sculpteur, italien, sardaigne, exposition, bronze

 

Matteo Pugliese est né à Milan en 1969.
En 1978, sa famille déménage à Sardaigne où Matteo a vécu pendant les 12 prochaines années.
Pendant ce temps, il a développé un grand amour pour le dessin et la sculpture et a continué son œuvre d'art sans aucune éducation formelle. Après avoir terminé ses études secondaires dans les classiques de Cagliari, il revient à Milan pour fréquenter l'université.
En 1995, il a obtenu son diplôme en littérature contemporaine à l'Université de Milan avec une thèse de fin d'études sur la critique d'art.
Encouragé par ses amis, en 2001, il a organisé et financé sa première exposition solo privée dans le centre de Milan. Seulement 18 mois plus tard, il réalise sa première exposition « officielle » dans une galerie Brera, Milan, et après quelques mois, il a organisé une exposition solo à Bruxelles.
Aujourd'hui ses œuvres sont exposées en permanence dans des galeries en Italie et dans les grandes villes à travers le monde, Rome, Hong Kong, Londres, Bruxelles, Lugano et La Haie et ont été montrées à certaines des plus importantes foires d'art italiennes et internationales tels que le Hong Kong Art Fair (Hong Kong), Art First (Bologne), Miart (Milan), Arco (Madrid), et Fiac (Paris).
Ces dernières années, ses œuvres ont été vendues avec succès à quelques-unes des plus prestigieuses maisons d'enchères de beaux-arts du monde (Christie, Sotheby, et Pandolfini).
Matteo Pugliese est marié et a une fille.

Source : http://www.matteopugliese.com/

Commentaires

C'est magnifique et très spectaculaire , symbolise bien les efforts pour sortir du quotidien et de la banalité et atteindre autre chose ... mais quoi ?

Écrit par : New Dawn | jeudi, 27 juin 2013

Une autre manière de sublimer le corps de l'homme!!! Les grecs n'y avaient pas pensé!! BISOUS FAN

Écrit par : FAN | jeudi, 27 juin 2013

Superbes sculptures !

Écrit par : anto | jeudi, 27 juin 2013

il se "mur mur" que Matteo est passé par chez toi et c'est tant mieux !

Écrit par : les cafards | jeudi, 27 juin 2013

Oh là là, c'est plus qu'original, c'est vraiment insolite, tout ça !
Bon week-end !

Écrit par : clara65 | vendredi, 28 juin 2013

... c'est du beau travail, original, superbe!

Écrit par : daniel.l | lundi, 01 juillet 2013

Je vous applaudis pour votre critique. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : invité | mardi, 12 août 2014

Je vous applaudis pour votre paragraphe. c'est un vrai exercice d'écriture. Développez .

Écrit par : invité | mardi, 12 août 2014

Les commentaires sont fermés.