dimanche, 08 décembre 2013

Una Furtiva Lacrima

Una Furtiva Lacrima
Une Larme Furtive

 

Caruso, Lacrima, furtive, furtiva, chanson, sépia, coule, oeil, coeur, amour


podcast
Version originale Errico Caruso

 

Una furtiva lacrima
Une larme furtive
Negli occhi suoi spunto.
Jaillit de son doux œil
Quelle festose giovani
Elle semblait envier
Invidiar sembro
La jeunesse en fête
Che più cercando io vo ?
Que pourrais-je vouloir de plus ?
Che più cercando io vo ?
Que pourrais-je vouloir de plus ?

M'ama, si m'ama, lo vedo,
Elle m'aime, oui, elle m'aime
Lo vedo !
Je le vois, je le vois.

Un solo istante il palpiti
Un seul moment pour entendre
Del suo bel cor sentir
Encore une palpitation de son corps
I miei sospir confondere
Pour entendre un de ses soupirs
Per poco a suoi sospir
Qui ressemble aux miens
I palpiti, i palpiti sentir
Son battement (de cœur), je sens son battement
Confondere i miei co' suoi sospir.
Confondre son soupir avec le mien

Cielo, si può morir di più non chiedo
Ciel, je ne veux rien de plus que mourir maintenant (avec elle...)
Cielo, si può si può morir di più non chiedo.
Ciel, je ne veux rien de plus que mourir maintenant
Non chiedo d'amor si può morir, Ah si !
Rien de plus que l'amour si je peux mourir maintenant, Oh oui !


Cliquez ici version opéra : ICI

 (Rolando Villazon)

Commentaires

Bonjour JJ,

Cet air merveilleux, extrait de l'opéra "l'élixir d'amour" de Geatano Donizetti, me bouleverse à chaque fois que je l'écoute.

Une bien jolie façon de terminer ce week-end, comme un rêve.

Sébastien

Écrit par : Sébastien | dimanche, 08 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

j'adore cette version de ce morceau de Donizetti!

Écrit par : mocekx | lundi, 09 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

une découverte pour les caphys non spécialistes en opéra. Salut à toi Jj

Écrit par : les Caphys | lundi, 09 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

bonjour! ...trop beau... les deux versions... ah, caruso... et je connais beaucoup moins rollando vilazon... merci...! de plus, la photo est magnifique...! à bientot, amicalement, daniel!

Écrit par : daniel.l | jeudi, 12 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Les larmes des statues, froide émotion en ces temps difficiles ...

Écrit par : MARIE | samedi, 14 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire