lundi, 03 mars 2014

À vendre - en stock chez moi - Nous irons ensemble

À vendre

- en stock chez moi -

"Nous irons ensemble"

nous irons ensemble, presse, page, lecture, livre, roman, société des écrivains, parution, ISBN, juif, prêtre, guerre, nazi, déportation, librairie

Il me reste actuellement une quarantaine d'exemplaires

que je peux vous proposer à la vente.

Le prix public est de 25.95€ comptez 7.10€ de frais de port.

Vous pouvez m'envoyer un mail si vous êtes intéressés : ici

Vous avez aussi la possibilité de visualiser la page Facebook du roman

afin de lire les informations concernant le roman,

les éventuels ressentis des lecteurs,

et les photos internet que j'y ai placées afin de donner

un aperçu de l'histoire.

Je tiens à votre disposition également

un marque page en deux versions que vous devrez choisir

en "rouge"

nous irons ensemble, presse, page, lecture, livre, roman, société des écrivains, parution, ISBN, juif, prêtre, guerre, nazi, déportation, librairie

 ou en  "blanc"

nous irons ensemble, presse, page, lecture, livre, roman, société des écrivains, parution, ISBN, juif, prêtre, guerre, nazi, déportation, librairie

 

Commentaires

merci à toi Jj promis on va suivre les liens

Écrit par : les Caphys | mardi, 04 mars 2014

Répondre à ce commentaire

bonjour! j'y pense, mais en ce moment, nous sommes en plein travaux... beaucoup de poussière... en plus, depuis le décès de ma belle soeur, nous sommes perturbés... j'espère que tout va se calmer assez rapidement...! à bientot, amicalement, daniel!

Écrit par : daniel.l | mardi, 04 mars 2014

Répondre à ce commentaire

J'ai eu aussi un moment envie d'écrire. Mais, je n'ai pas trouvé le temps de la faire. Ne pas avoir assez de temps ? Pas sûr, ce n'était peut-être qu'un prétexte. Il maurait fallu de l'inspiration, trouver un sujet original et surtout du courage. Le problème, c'est que je suis un paresseux congénital ! Maintenant, c'est trop tard. Je partirai sans que personne ne sache le génie que j'aurais été ! Tans pis. A plus. Florentin.

Écrit par : Florentin | mardi, 04 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Bonsoir comment ça va ? un roman c'est génial un superbe travail qui a dû prendre du temps . Bravo merci d'être venu sur mon blog je vais revenir promis nath

Écrit par : nath p | mercredi, 05 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Je le lui ai acheté. Je suis encore en lecture, je n'ai pas fini de le lire, et je vous assure que page par page, son roman, je le ressent, je veux dire que je suis complètement dedans tellement il est formidable.
Des moment de larmes, de question, de vivant, d'action, d'émotion, sentiment, d'amour, famille, conflit, argent, sexe, guerre, santé, religions.... Je vous assure qu'il est formidable et pour encore mieux l’apprécier il faut rentrer complètement dans la lecture du son roman. Même si son roman se dicte du début du 20ème siècle, après la guerre 14/18, en le lisant c'est pas l'histoire qui est en vous c'est vous qui rentrez dans l'histoire.
Allez-y vous ne le regretterez pas

Écrit par : jacky | dimanche, 06 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

Sa y est, j’ai fini de le lire.
Ce roman est si bien que dés les premières pages, des mots, des phrases.. nous font rentrer dans l’histoire comme si ont y était, qui pourtant nous somme, dans le début de ce roman, en janvier 1919.
Nous ressentirons, en le lisant, du réaliste qu’il nous fera ressentir et/ou revivre en nous faisant rentrer dans l’histoire. Tous deux ne se connaissent pas mais c’est par le fait de ceux qui ont étaient hospitalisé pendant la guerre, 14/ 18, qu’ils vont se rencontrer, sous deux angles complètement différents, sans savoir ce qu’il va se passer par la suite.
Oui mais voilà nous ne pourrons plus sortir de ce roman, il faudra que l’on continu à avancer avec lui. De plus nous allons, par nous-même, vivre pendant 30 ans dans le roman. Il y aura beaucoup de passage émotionnel, sentimental, construction d’entreprise, travail, argent, comptabilités, amour, racisme de guerre, famille union, métier, bénévolat en payant simplement un loyer, les banque en 1933 vont être ruinées, il y aura, malheureusement en 1939, la guerre, où le roman continuera son parcours d'histoire, Vraiment il est surprenant......
J’ai pris un énorme plaisir à le lire, moi qui ne suis pas, normalement, un grand lecteur. Je ne pouvais pas m’empêcher, tous les jours, de me remettre dans ce roman, comme si j’y avais vécu. Et pour vous, peu importe votre situation, je suis sur que vous y trouverez votre place ou une place.
Bonne lecture

Écrit par : jacky | dimanche, 13 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire