Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 mars 2015

Deux nouveaux romans

Deux nouveaux romans

 

Je me suis trouvé une nouvelle occupation-passion ! L'écriture ... Voici les deux derniers sortis, ce mois-ci, aujourd'hui même.

 

Un papa ne pleure pas, roman, livre, Société des Écrivains, Publibook, Nous irons ensemble, Mémoire trahie, Pour l'amour de Blaise, Innocent Le Bastar

Pour l'amour de Blaise
par François-Xavier David

"Voilà, je savais bien qu'il "en était" et je n'ai pas supporté qu'il préfère un autre que moi. Mais comment finalement n'aurait-il pas pu préférer un autre, vu qu'il ne me connaissait même pas ? C'est ça que j'aurais dû lui demander en premier: m'avait-il déjà remarqué ? Je n'ai même pas réfléchi à ça à ce moment-là. J'ai saisi une pierre dans le talus avec mes deux mains et l'ai frappé au crâne à plusieurs reprises, et je l'ai frappé, l'ai frappé et encore frappé puis..."

Condamné à une lourde peine d'emprisonnement pour le meurtre d'un jeune homme qui s'est refusé à lui, Pascal, après quatorze années d'enfermement, voit son quotidien s'éclairer lorsque s'amorce entre lui et Clément, qui vit au-dehors, une correspondance.

Un échange où ce dernier souffle initialement le chaud et le froid avant de laisser entrevoir des intentions inattendues au prisonnier qui commence à dessiner pour lui un avenir. Mais est-il encore maître de son destin ?


Récit qui embrasse les codes du roman épistolaire et du thriller psychologique, "Pour l'amour de Blaise" est de ces œuvres où la manipulation s'exerce avec brio, faisant miroiter seconde chance et pardon là où se trament des plans plus terribles.

Un livre-piège et un roman par lettres où les liaisons se font inévitablement dangereuses, par un auteur qui dévoile un pan plus cynique de son imaginaire.

ISBN : 9782342035858

Édition brochée

 

Ce livre est disponible à la vente au format papier. Pour vous le procurer, connectez-vous sur le site Internet de la Société des Écrivains (www.societedesecrivains.com) ou commandez-le en librairies.
 
Version 228 pages, 18.95€
 

Un papa ne pleure pas, roman, livre, Société des Écrivains, Publibook, Nous irons ensemble, Mémoire trahie, Pour l'amour de Blaise, Innocent Le Bastar

 

Un papa ne pleure pas
par François-Xavier David

"Depuis des années maintenant, j'ai besoin de répandre sur papier ce que j'ai vécu, ressenti au plus profond de mon âme, mais surtout ce que je vis encore à l'heure actuelle, la souffrance.
Comme beaucoup d'hommes mariés, j'ai été père à une période de ma vie, et je suis ce que l'on appelle dorénavant un "papange", un papa qui a perdu un enfant en bas âge, un petit ange donc.
Mon fils est mort, il y a bien sûr quelques années maintenant, mais pour moi, c'est comme si c'était arrivé hier !"


On connaissait F.-X. David pour ses incursions dans les registres sentimentaux et psychologiques avec, pour fil rouge, l'évocation de l'homosexualité masculine.

Il compose aujourd'hui avec ce texte son récit le plus intimiste, le plus introspectif, qui met en scène les drames vécus par Matthieu qui, à force de répondre aux attentes des autres, s'est oublié et enferré dans une situation intolérable.

Mensonges et secrets, violences et souffrances, incompréhension et folie, mort et deuil emprisonnent ainsi cet homme dans un carcan qu'il lui faudra briser... Roman aux pages étouffantes et aux thèmes forts, "Un papa ne pleure pas" dit, patiemment, prudemment, la renaissance d'un être qui apprend à vivre selon ses désirs.

ISBN : 9782342035995

260 pages, 22.95€

Ce livre est disponible à la vente au format papier et au format numérique (PDF). Pour vous le procurer :

au format papier, sur le site Internet des éditions Publibook (www.publibook.com) ou en librairies, sur commande ;

au format numérique, sur le site Internet des éditions Publibook (www.publibook.com).

     
 

 

Un papa ne pleure pas, roman, livre, Société des Écrivains, Publibook, Nous irons ensemble, Mémoire trahie, Pour l'amour de Blaise, Innocent Le Bastar

 

Un autre roman est en cours de publication :

Innocent Le Bastar

Commentaires

Félicitation. Je suis heureux pour toi.
C'est ton roman de "Nous irons ensemble" d'où j'ai eu plaisir à lire et à rêver pour le vivre tellement j'en le ressentais comme en regardant un film, une vrai vie devant moi qui se tournait, se montrait, se faisait ressentir.

D'où ton deuxième aussi "Mémoire trahi" avec toutes les surprises auxquelles ont ne pouvait s'attendre en lisant ton autre roman
Sur tes autres, par leur résumés que tu nous a mis en aperçu, m'ont fait comprendre qu'ils devait être très bien aussi.
Je vais leur sauter dessus aussi pour te les lire et les avoir en moi. J'adore aussi quand il y a des confidence en roman
Bisous

Écrit par : jacky | vendredi, 27 mars 2015

Bonjour,
je viens te féliciter ici; j'espère que tes livres remporteront le succès mérité!
Bonne continuation.
Bon dimanche des Rameaux.
Bisous.

Écrit par : M | dimanche, 29 mars 2015

Bonjour Jj,
Je suis content pour toi, tu es prolifique. J'ai du retard dans ma lecture à rattraper.
Je suis à la bourre, je viens de finir les dernières corrections du roman et je l'ai expédié à l'éditeur cette après-midi.

Bonne journée
Bises

Écrit par : covix | mardi, 31 mars 2015

Bravo , bravo Jj pour tous ces livres c'est une très belle aventure de l'écriture je suis épatée. Longue vie à toi dans le monde littéraire .

Cordialement kerrfoa

Tu pourras me retrouver sur une autre plateforme si tu le désires : http://kerrfoa.aminus3.com/

Écrit par : kerrfoa | vendredi, 17 avril 2015

Oui son roman, hier je l'ai terminé, je l’ai lu, et il m’a pris, enseveli, questionné, rêvé et même pleuré.
Mais sur-tout, sachant dés le début ce qu’il a fait comme faute grave par son jeune âge, à fait que je ne pouvais pas m’attendre de lui donner raison, allant même à le pousser de continuer sa rencontre qu’il a eu et peut-être pouvant aller jusqu’au mariage.
Les aléas de son temps médiocre pendant toutes ses années en prison, ne m’ont pas empêché d’accepter, de voir, et de comprendre que par simple communication de simple lettre, ils vont se rencontrer, se voir (dans l’image de leur pensées par lecture de courrier), s’aimer allant le plus loin possible avec leur intimité privé et personnel.
Enfin ce prisonnier c’est mis à renaître. Enfin il va accepter de sortir de prison. Enfin il va rencontrer son amour qu’il ne connaît toujours pas en réelle si ce n’est que par lettre. Enfin il va revivre, malgré le meurtre qu’il avait fait, par un amour fou, de quand il était jeune et encore à ce jour pusso.
Ce qui pourtant, pendant toutes ses années en prison, il lui aura fallut se mettre et rester dans son coin de seulement 9m carré, seul, avec un autre détenu et dormant à deux.
Quel ont été ses risques, ses peurs, ses rencontres, ses peurs dans les douches, etc…, etc…, et bien d’autres surprises, étonnantes, surprenantes, inattendu (même si c’est moi qui l’ai ressenti en le lisant).
Enfin il va sortir de prison. Il demandera à son amour, celui qu’il s’est construit par la correspondance, d’aller au cimetière pour déposer une pierre en demandant pardon à celui qu’il a tué.

Moi je m’étais fait la fin du roman avant même de terminer. Ils étaient heureux, ils allaient vivre ensemble. Ils allaient enfin construire, tous deux, une nouvelle vie…….
Oui mais voilà ! Clément écrit à Marie. Et il faut pourtant lire la fin du roman si vous voulez comprendre.
Moi j’avais refusais de lire la fin, car ils étaient tous deux heureux. Pourtant je l’ai lu……..
Bisou et félicitation encore pour ton roman que j'ai lu

Écrit par : jacky | jeudi, 23 avril 2015

Cà y est je l'ai fini son roman de 'Un papa ne pleure pas' et en voici mes propres pensées

Alors qu’il n’est encore qu’un enfant il va déjà savoir, en le ressentant en lui avec son meilleur ami que lui aussi ressentira, ce qu’il voudra plus tard, ce qui sera unique et que pour eux.
Et c’est avec celui qui sera son meilleur premier et unique ami, pendant un grand nombre d’année, qu’ils vont tous deux découvrir ce qu’il leur apportera et fera le mieux et du bien pour leur vie depuis leur âge d’enfant, d’adolescent et de jeune adulte (ils seront étudiant).

Oui mais sa vie, fera plus tard, qu’il se sentira obliger de prendre une autre route.
Et où sans qu’il le veuille, il fera comme son père lui aura dit et continuera toujours à lui dire en lui réclament ce qu’il veut, son père, même par un simple appel téléphonique. Etre grand-père., donc que sa belle-fille soi enceinte, même si son fils n’a pas encore choisi avec qui il voulait vivre et comment.
Mais avant ils auront quand-même ut, tous deux, amoureux et étudiant, pendant leurs études avec leur indépendance parentale, construit une vie d’amoureux en colocation sans en avoir parlé à qui de droit.
Malheureusement quelques chose dans leur vie fera qu’ils seront séparer et par un malheur. Mais pourquoi ? Même son père le lui fera bien comprendre avec sa haine et méchanceté.
La vie va les séparer par obligation, alors il se mariera sans y avoir vraiment porté attention et avoir eu une vraie envie. Mais il se mariera quand-même. Ils auront un enfant qu’il, lui, seulement lui, aimera de tout son cœur.
Celle qui était devenu sa femme, il ne l’aime pas et ne l’a jamais aimé. Alors pourquoi il s’est marié. Pourtant ils ont eus un enfant et c’est cette enfant, seulement encore que de quelques mois, qui va aider son père à vivre et à se battre ?

Enfin il retrouvera le bonheur, quelques années plus tard, le vrai bonheur de celui qu’il aurait du avoir avant de quand il était jeune et qui à ce jour enfin pour lui l’amour, le vrai amour, le cœur à cœur va réellement se remettre à vivre que pour lui
Il pleurera tellement il sera heureux sans rien comprendre en y ayant eu même du mal à l’accepter au début.
Hé ben Non ! Il faudra qu’elle revienne, celle qui était devenu son exe, pour venir le détruire. C’est son bébé qui le sauvera, que son père ressentira par instinct dans sa pensée. Mais comment alors qu’il n’avait même pas encore eu que 2 ans …
Son roman et formidable. SI vous rentrés ou que vous réussissez à prendre un personnage en vous, vous le vivrez et le comprendrez encore mieux, ce que j’ai fait et c’est pourquoi j’ai beaucoup et énormément aimer.
Et moi je l’ai lu dans mes mains le livre, c’était encore mieux et beaucoup plus vivant
Félicitation à toi François-Xavier Bisou

Écrit par : jacky | dimanche, 26 avril 2015

Les commentaires sont fermés.