Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 mai 2013

When the Saints Go Marching In

♪♫ When the Saints Go Marching In  ♫♪

cliquez sur Louis Armstrong

louis, armstrong, when the saints go marching in, chanson, trompette

Well when the saints go marching in,
When the saints go marching in,
I'm a-gonna be,
I'm a-gonna be in that number, 
When the saints go marching in. 

Oh when the sun begins to shine, 
When that old sun above begins to shine,
I'll tell you Something,
I'm a-gonna be,
I'm a-gonna be in that number, 
Oh when the sun begins to shine. 

Yeah when my lord, when he'd Call Me there, 
Ah when my lord, yeah he'd call me there, 
I'll tell you Something,
I'm a-gonna be,
I'm a-gonna be in that number, 
Oh when my old lord, he'd Call Me there.

 

Quand les saints entreront en marchant,
Oh, Quand les saints entreront en marchant
,

Oh, Quand les saints entreront en marchant,
Seigneur, je veux être dans ce lot,
Oh, Quand les saints entreront en marchant.

Oh, quand le nouveau monde est révélé,
Oh, quand ils se réunissent autour du trône,
Et quand le couronnent Roi des Rois,
Et quand le soleil ne brillera plus,
Et quand la lune a viré au sang,
Et dans ce jour "alleluia",
Et quand la terre s'est embrasée,

Oh, Quand les saints entreront en marchant,
Oh, Quand les saints entreront en marchant,
Seigneur, je veux être dans ce lot,
Oh, Quand les saints entreront en marchant.


When the Saints Go Marching In, souvent abrégée en The Saints, est une chanson de gospel américaine qui pour certains est inspirée de la musique folk.

Cette chanson est une légère modification (en 1927) de la chanson When the Saints are Marching In de 1896 par Katharine Purvis (paroles) et James Milton Black (musique).

Même si elle fut composée comme un negro spiritual, on a de nos jours plus de chance de l'entendre jouée par un groupe de jazz.

Une utilisation traditionnelle de la chanson est une marche funéraire.

Dans la tradition de la musique funéraire de La Nouvelle-Orléans, souvent appelée « jazz funéraire », pendant que le cercueil est amené au cimetière, un groupe la joue comme un chant funèbre.

De retour de l'enterrement, il change pour le style plus habituel et joyeux hot ou Dixieland.

L'un des premiers enregistrements connus est celui du label Paramount, interprété par les Paramount Jubilee Singers et publié en novembre 1923.

L'une des interprétations les plus célèbres est celle du jazzman Louis Armstrong, qui l'a enregistré et chanté très souvent au cours de sa carrière.

Cette chanson fut notamment interprétée par Elvis Presley, Carl Perkins, Jerry Lee Lewis et Johnny Cash le 4 décembre 1956 à Memphis pour ce qu'on a coutume d'appeler The Million Dollar Quartet.

Parmi les nombreux artistes ayant repris cette chanson, on peut citer également :

  • The Jordanaires, paru en single (1955)
  • The Isley Brothers sur l'album Shout (1959)
  • Tony Sheridan et les Beat Brothers, en face B de My Bonnie (1962)
  • Tommy McCook en single, version reggae (1969)
  • Little Richard sur l'album The Second Coming (1972)
  • Dionysos et Arthur H sur La Mécanique du cœur (2007)
  • Bruce Springsteen,Live in Dublin, (2007)

et encore Mahalia Jackson, Harry Belafonte, le Golden Gate Quartet, Jean-Christian Michel, BB King, Liz McComb, Line Renaud, Jeane Manson, etc.

Henri Salvador l'a adapté en français sous le titre Oh !

Quand les saints, sur des paroles de Boris Vian, publié en face B du single Blouse du dentiste (1958).

source : Wikipédia

Plus bleu que le bleu de tes yeux

Plus bleu que le bleu de tes yeux


podcast

Bleu, yeux, oeil, chagrin, amour, éternité, aznavour, piaf, charles, édith, penser, lendemain, homme, gay, homosexuel, vie, aujourd'hui, nu

Lorsque je lève les yeux,
Je rencontre le ciel
Et je me dis : "Mon Dieu,
Mais c´est sensationnel,
Tant de bleu."

Bleu, yeux, oeil, chagrin, amour, éternité, aznavour, piaf, charles, édith, penser, lendemain, homme, gay, homosexuel, vie, aujourd'hui, nu

Lorsque je lève les yeux,
Je rencontre tes yeux
Et je me dis : "Mon Dieu,
C´est vraiment merveilleux,
Tant de bleu."

Bleu, yeux, oeil, chagrin, amour, éternité, aznavour, piaf, charles, édith, penser, lendemain, homme, gay, homosexuel, vie, aujourd'hui, nu

Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois rien de mieux,
Même le bleu des cieux.
Plus blond que tes cheveux dorés
Ne peut s´imaginer,
Même le blond des blés.
Plus pur que ton souffle si doux,

Bleu, yeux, oeil, chagrin, amour, éternité, aznavour, piaf, charles, édith, penser, lendemain, homme, gay, homosexuel, vie, aujourd'hui, nu

Le vent, même au mois d´août,
Ne peut être plus doux.
Plus fort que mon amour pour toi,
La mer, même en furie,
Ne s´en approche pas.
Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois rien de mieux,
Même le bleu des cieux.

Bleu, yeux, oeil, chagrin, amour, éternité, aznavour, piaf, charles, édith, penser, lendemain, homme, gay, homosexuel, vie, aujourd'hui, nu

Si un jour tu devais t´en aller
Et me quitter,
Mon destin changerait tout-à-coup
Du tout au tout.

Bleu, yeux, oeil, chagrin, amour, éternité, aznavour, piaf, charles, édith, penser, lendemain, homme, gay, homosexuel, vie, aujourd'hui, nu

Plus gris que le gris de ma vie,
Rien ne serait plus gris,
Pas même un ciel de pluie.
Plus noir que le noir de mon cœur,
La terre en profondeur
N´aurait pas sa noirceur.
Plus vide que mes jours sans toi,

Bleu, yeux, oeil, chagrin, amour, éternité, aznavour, piaf, charles, édith, penser, lendemain, homme, gay, homosexuel, vie, aujourd'hui, nu

Aucun gouffre sans fond
Ne s´en approchera.
Plus long que mon chagrin d´amour,
Même l´éternité
Près de lui serait court.
Plus gris que le gris de ma vie,
Rien ne serait plus gris,
Pas même un ciel de pluie.

Bleu, yeux, oeil, chagrin, amour, éternité, aznavour, piaf, charles, édith, penser, lendemain, homme, gay, homosexuel, vie, aujourd'hui, nu

On a tort de penser, je sais bien,
Aux lendemains.
A quoi bon se compliquer la vie
Puisqu´aujourd´hui...

Bleu, yeux, oeil, chagrin, amour, éternité, aznavour, piaf, charles, édith, penser, lendemain, homme, gay, homosexuel, vie, aujourd'hui, nu

Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois rien de mieux,
Même le bleu des cieux.
Plus blond que tes cheveux dorés
Ne peut s´imaginer,
Même le blond des blés.
Plus pur que ton souffle si doux,
Le vent, même au mois d´août,

Bleu, yeux, oeil, chagrin, amour, éternité, aznavour, piaf, charles, édith, penser, lendemain, homme, gay, homosexuel, vie, aujourd'hui, nu

Ne peut être plus doux.
Plus fort que mon amour pour toi
La mer, même en furie,
Ne s´en approche pas.
Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois que les rêves
Que m´apportent tes yeux...

 

Bleu, yeux, oeil, chagrin, amour, éternité, aznavour, piaf, charles, édith, penser, lendemain, homme, gay, homosexuel, vie, aujourd'hui, nu

mardi, 30 avril 2013

Définition du bonheur par l'image

Définition du bonheur par l'image

 

Définition du bonheur par l'image, image, bonheur, baguette, asiatique, tibet, enfant, poule, pâtes, vermicelle, rouge

Osez le mariage gay & lesbien

Osez le mariage gay & lesbien


de Paul Parant

 

Paul Parant, Osez le mariage gay et lesbien, gay, lesbien, mariage, la musardine, librairie, livre, 7 mai

Et maintenant, mariez-vous !

 

Ca y est, la loi pour le mariage pour tous a enfin été adoptée.


Comment les couples d’hommes ou de femmes, légalement mariés, vivront-ils cette situation ?


Comment vont-ils fêter l’événement ?


Comment organiser la vie commune ?


Comment réussir son mariage sans subir l’usure du temps ?


Bourré de conseils, tout à la fois guide pratique, récit des conséquences rencontrées (ou pas !) dans les autres pays et livre de célébration de l’égalité des droits, voici le premier manuel évoquant toutes les conséquences sociologiques, psychologiques, juridiques, voire sexuelles, du « mariage pour tous ».


 

Paul Parant est journaliste. Il a suivi toute l’épopée de la loi sur le mariage pour tous en tant que chef de rubrique informations du magazine Têtu. Ce nouveau livre est aussi complet et précis que l’était déjà Osez... faire votre coming out, son précédent ouvrage, paru dans la même collection.

 

Paul Parant dédicacera son livre à la librairie La Musardine
le mardi 14 mai à partir de 19h.

Paul Parant – Osez le mariage gay & lesbien – La Musardine
110*178 – 240 pages – 8,10 € – Sortie le 7 mai 2013

 

Contact presse :
Stéphane Rose

01 49 29 48 53 • 07 86 50 07 93 •

presse@lamusardine.com

jeudi, 18 avril 2013

5 fruits et légumes par jour

5 fruits et légumes par jour

melon, 5 fruits et légumes, enceinte, gros, ventre, manger, trop, eau, fraîche

« Le mariage et le melon, par hasard, sont bons. »

Proverbe espagnol


-0--0--0--0--0-


C'est une femme qui monte dans un autobus bondé.
Elle s'approche d'un monsieur assis et lui dit :


- Pourriez-vous me laisser votre place, s'il vous plaît, je suis enceinte ?

L'homme répond :

- Oui, bien sûr.

Il se lève et lui laisse sa place, puis demande :

- Mais ça ne se voit pas du tout. Ça fait combien de temps ?

Et elle répond :

- Dix minutes. Mais ça m'a coupé les jambes !

-0-

En Japonais, on ne dit pas "Femme enceinte" mais "Papayatoumi"...

-0-

Comment appelle-t-on une frite enceinte ?

- Une patate sautée


-0-

Quel est le mode et le temps de "être enceinte" ?

Préservatif imparfait


-0-

 Quelle différence y a t il entre une femme enceinte
et une viande trop cuite ?
Aucune.
Dans les deux cas on l'a retirée trop tard.


-0-

melon, 5 fruits et légumes, enceinte, gros, ventre, manger, trop, eau, fraîche

Deux de mes filles ne vont pas tarder à accoucher,

ça doit me travailler !!

mercredi, 17 avril 2013

Dis moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es...

Dis moi ce que tu lis,

je te dirai qui tu es...

 
« “Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es”, il est vrai,

mais je te connaîtrai mieux si tu me dis ce que tu relis. »

 François Mauriac

En toute liberté

Roland Giraud

Dis moi ce que tu lis,  je te dirai qui tu es, Roland Giraud, Maroc, en toute liberté, fille, assassinat, parents, frère, Léo, histoire, preuve, historique, biographie, réelle, vie


Les confidences bouleversantes d’un homme rare, Roland Giraud, qui livre avec une sincérité désarmante ses souvenirs les plus personnels.

Premier titre de la collection « En toute liberté ».

Pour la première fois, Roland Giraud se livre, avec une simplicité et une authenticité désarmantes.

Il revient sur son parcours, confie sa vision de la vie, parle de ses amours, témoigne de sa foi, dans un livre bouleversant et juste.

Il évoque ses souvenirs d’enfance au Maroc, où il est né, dans le Sud-Ouest où il a grandi, parle de ses racines et de la relation complexe avec son père, dit ses rêves de devenir chanteur lorsqu’il monte à Paris dans le sillage des Compagnons de la Chanson.

Et ce sont les cours d’art dramatique où il rencontre Maaïke, devenue sa femme en 1966, ses premiers cachets comme doubleur et figurant au cinéma.

Puis vient la notoriété, qui ne cessera de croître, aboutissant à un palmarès impressionnant : plus de 60 pièces de théâtre et autant de films ou de téléfilms en bientôt 50 ans de carrière, laquelle se poursuit avec le succès que l’on sait.

Il raconte sa passion du métier, les coulisses de ce monde qui fascine, son ami Coluche, le Splendid et les autres…


Et soudain, le drame lorsque sa fille unique, Géraldine, est assassinée dans des conditions aussi horribles que mystérieuses.

Cette affaire défraie longtemps la chronique.

Après des années de silence, Roland Giraud accepte de confier cette autre vie, intime et déchirée.

Avec une pudeur et une sincérité rares, il soulève des questions restées sans réponse et aborde ses certitudes revisitées.

Nous découvrons la force d’un couple meurtri et l’immense reconnaissance d’un homme à l’égard de son épouse.

Serein et émouvant, ce récit d’un vécu peu ordinaire est empreint d’une profonde humanité et de cet humour propre à la comédie, même dramatique.

L’auteur


Roland Giraud a fait ses débuts sur scène et au cinéma en 1966, puis il est entré dans la troupe de Coluche en 1971 au Café de la Gare, où il s’est lié avec la troupe du Splendid.

Il a obtenu son premier rôle au cinéma en 1974 grâce à Michel Audiard dans Bons baisers... à lundi mais n’a acquis de réelle notoriété qu’avec Les Bronzés font du ski (1979) puis Papy fait de la résistance (1983), suivi deux ans plus tard de Trois hommes et un couffin, de Coline Serreau.

Il est aujourd’hui l’un des comédiens les plus populaires et les plus aimés.

lundi, 15 avril 2013

En rouge et noir

En rouge et noir


podcast
En Rouge et Noir

Jeanne Mas - 1986

race, humain, homme, femme, noir, blanc, jaune, rouge, arabe, religion

Si l´on m´avait conseillée,
J´aurais commis moins d´erreurs,
J´aurais su me rassurer,
Toutes les fois que j´ai eu peur,
Je me serais blottie au chaud,
A l´abri d´un vent trop fier,
Et j´aurais soigné ma peau,
Blessée par les froids d´hivers,
J´aurais mis de la couleur,
Sur mes joues et sur mes lèvres,
Je serais devenue jolie.

J´ai construit tant de châteaux,
Qui se réduisaient en sable,
J´ai prononcé tant de noms,
Qui n´avaient aucun visage,
Trop longtemps je n´ai respiré
Autre chose que de la poussière,
Je n´ai pas su me calmer,
Chaque fois que je manquais d´air,
Mes yeux ne veulent plus jouer,
Se maquillent d´indifférence,
Je renie mon innocence.

En rouge et noir, j´exilerai ma peur;
J´irai plus haut que ces montagnes de douleur,
En rouge et noir, j´afficherai mon cœur;
En échange d´une trêve de douceur,
En rouge et noir, mes luttes mes faiblesses,
Je les connais, je voudrais tellement qu´elles s´arrêtent;
En rouge et noir, drapeau de mes colères,
Je réclame un peu de tendresse.

Si l´on m´avait conseillée,
Tout serait si différent,
J´aurais su vous pardonner,
Je serais moins seule à présent,
Somnambule j´ai trop couru,
Dans le noir des grandes forêts,
Je me suis souvent perdue,
Dans des mensonges qui tuaient,
J´ai raté mon premier rôle,
Je jouerai mieux le deuxième,
Je veux que la nuit s´achève.