Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 13 décembre 2014

Hitler rencontre Jacquouille la Fripouille !

Hitler rencontre Jacquouille la Fripouille !

 

samedi, 06 décembre 2014

Mémoire trahie

Mémoire trahie

ISBN 9782342030556

Éditeur : Publibook

Mémoire trahie, Publibook, François-Xavier DAVID, 9782342030556, Gwendal, Erwan, Ethan, Julie, Nantes, Marrakech, Essaouira, Maroc, Toulouse

Mémoire trahie
par François-Xavier David


"Quelque part, j'ai envie de me souvenir rapidement, je sens que je vais en
apprendre plus avec Gwendal qu'avec Ethan. Par moments, je me demande
pourquoi Gwendal s'est rapproché autant de moi en si peu de temps. Y a-t-il un
intérêt derrière tout ça? Dois-je me méfier de lui ? Dois-je me méfier d'Ethan ? Ne  suis-je pas en train de devenir un peu paranoïaque ?"

 

Mémoire trahie, Publibook, François-Xavier DAVID, 9782342030556, Gwendal, Erwan, Ethan, Julie, Nantes, Marrakech, Essaouira, Maroc, Toulouse


Le corps meurtri, la mémoire envolée : le réveil est pour le moins brutal pour
Erwan. De son passé ne lui sont données que de maigres pièces: un frère jumeau,
une femme qui le laisse indifférent, une ancienne connaissance qui se montre
bienveillante... Quelques fils ténus pour découvrir qui il est, coïncider de nouveau
avec lui-même. Toutefois, l'amnésie est-elle seule responsable de cette dépossession de soi?

Mémoire trahie, Publibook, François-Xavier DAVID, 9782342030556, Gwendal, Erwan, Ethan, Julie, Nantes, Marrakech, Essaouira, Maroc, Toulouse

(projet de couverture avant édition définitive)


Roman aux accents de thriller psychologiques, aux saveurs de vieux film noir,
"Mémoire trahie" compose, sur les thèmes de l'identité et des faux-semblants, une intrigue aussi machiavélique que captivante.

mercredi, 05 novembre 2014

Hozier - Take Me To Church

Hozier - Take Me To Church

(Emmène-moi à l’église)

 

 

 

My lover's got humour
She's the giggle at a funeral
Knows everybody's disapproval
I should've worshipped her sooner
If the Heavens ever did speak
She is the last true mouthpiece
Every Sunday's getting more bleak
A fresh poison each week
'We were born sick,' you heard them say it
My church offers no absolutes
She tells me 'worship in the bedroom'
The only heaven I'll be sent to
Is when I'm alone with you
I was born sick, but I love it
Command me to be well
Amen. Amen. Amen

[Chorus](2x)
Take me to church
I'll worship like a dog at the shrine of your lies
I'll tell you my sins and you can sharpen your knife
Offer me that deathless death
Good God, let me give you my life

[Verse 2]
If I'm a pagan of the good times
My lover's the sunlight
To keep the Goddess on my side
She demands a sacrifice
To drain the whole sea
Get something shiny
Something meaty for the main course
That's a fine looking high horse
What you got in the stable?
We've a lot of starving faithful
That looks tasty
That looks plenty
This is hungry work

[Chorus]

[Bridge]
No masters or kings when the ritual begins
There is no sweeter innocence than our gentle sin
In the madness and soil of that sad earthly scene
Only then I am human
Only then I am clean
Amen. Amen. Amen

 

 

 

Mon amour a de l'humour
Elle est le rire à un enterrement
Connait la désapprobation de tout le monde
J'aurais dû l'adorer plus tôt
Si les Cieux parlent un jour
Elle est la dernière vraie porte-parole
Chaque dimanche devient plus sombre
Un nouveau poison chaque semaine
'Nous sommes nés malades' tu les as entendus le dire
Mon église n'offre aucun absolu
Elle me dit 'adore dans la chambre'
Le seul paradis où je serais envoyé
Est quand je suis seul avec toi
Je suis né malade, mais j'aime ça
Ordonne-moi d'être bien
Amen. Amen. Amen

[Refrain] (x2)
Emmène-moi à l'église
Je vais adorer comme un chien dans le santuaire de tes mensonges
Je te dirais mes péchés et tu pourras aiguiser ton couteau
M'offrir cette mort immortelle
Bon Dieu, laisse-moi te donner ma vie

[Couplet 2]
Si je suis un païen des bons moments
Mon amour est la lumière du soleil
Pour garder la déesse de mon côté
Elle exige un sacrifice
Pour vider toute la mer
Obtenir quelque chose de brillant
Quelque chose avec de la viande pour le plat principal
C'est une belle ressemblant à de grands chevaux
Qu'est-ce que tu as dans l'écurie?
Nous avons beaucoup de fidèles affamés
Ça a l'air délicieux
Ca a l'air plein
C'est un travail affamé

[Refrain]

[Bridge]
Pas de maîtres ou de rois quand le rituel commence
Il n'y a pas d'innocence plus douce que notre doux péché
Dans la folie et saleté de cette triste et terrestre scène
Seulement alors suis-je humain
Seulement alors suis-je propre
Amen. Amen. Amen

samedi, 01 novembre 2014

L'Hôpital des Armées René Le Bas

L'Hôpital des Armées René Le Bas

 

L'Hôpital des armées René-Le-Bas, connu localement comme hôpital maritime de Cherbourg, est un ancien hôpital militaire créé sur décision de l'Empereur Napoléon III en 1858. Terminé en 1871 à Cherbourg, il ferme ses portes en 2002.

hôpital, cherbourg, rené le bas, armées, médecine, dermatologie, garde, officier, direction, urgences

J'ai rejoint l'hôpital des armées de Cherbourg en septembre 1987 et je l'ai quitté en juillet 1992 pour me rendre à Toulon.

 

hôpital, armées, Cherbourg, Manche, marine, médecine, garde, officier, dermatologie, urgences, décès, Tuatini

 

Cinq années que j'aimerais effacer de ma mémoire.

 

hôpital, armées, Cherbourg, Manche, marine, médecine, garde, officier, dermatologie, urgences, décès, Tuatini

 

Un autre aperçu de l'hôpital au moment de la guerre 1914/1918

 

hôpital, armées, Cherbourg, Manche, marine, médecine, garde, officier, dermatologie, urgences, décès, Tuatini

 

Heureusement, j'ai eu deux belles années sur place, 1989 et 1990 où deux de mes enfants y sont nés.

 

C’est après la guerre d'Amérique et l'échec des opérations navales en Manche sous le premier Empire qu’il fut décidé de construire à Cherbourg le grand port qui manquait en France. La nécessité d'un hôpital en cette même place devint évidente.
Sous la Révolution française, on transforma l'ancienne abbaye, en hôpital. 500 malades pouvaient y loger.

En août 1858, l'empereur Napoléon III et l'impératrice Eugénie viennent inaugurer la dernière tranche des travaux du port de Cherbourg. L'empereur décide alors la construction de l'hôpital militaire qui sera inauguré le 15 février 1869 et vraiment achevé en 1871.

Il comportait des salles de 40 m de long, 9 m de large et 4,5 m de hauteur sous plafond et jusqu’à 44 malades par salle. Un pavillon des contagieux fut construit pour héberger les malades atteints de typhoïde, rougeole, scarlatine, tuberculose et choléra dans une ville qui comptait à la fin du dix-neuvième siècle 6 000 militaires et 4 500 ouvriers.

L'hôpital vécut les grandes découvertes médicales : l'anesthésie, les découvertes pasteuriennes, l'électricité médicale et la radiographie. Un bloc opératoire moderne fut installé en 1913. Tout le long la guerre 1914-1918, 700 à 800 blessés étaient soignés dans l’hôpital sans discontinuer. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands occupèrent les lieux et y construisirent un blockhaus qui existe toujours.

Le 9 novembre 1982, ce centre hospitalier des armées a été baptisé « René Le Bas », du nom du premier médecin militaire à rallier les forces navales françaises libres.

Membre des Forces navales françaises libres et embarqué à bord du croiseur sous-marin Surcouf, le médecin de 1ère classe de marine René Le Bas a disparu dans la nuit du 18 février 1942 dans la mer des Caraïbes, quand son bâtiment a coulé corps et biens avec tout son équipage, abordé accidentellement par un cargo américain ou coulé par méprise par un hydravion de l'US Air Force. Son nom figure sur la plaque apposée sur le monument en mémoire du Surcouf érigé sur la petite jetée du port de Cherbourg.

L'hôpital des armées cesse de fonctionner le 26 juin 2002 pour des raisons politiques (livre blanc en 1994), une grosse partie des activités médicales sont transférées à l'hôpital Louis Pasteur, le reste des activités sont transférées au CHU de Caen.

 

Une partie de mon troisième roman "Un papa ne pleure pas" se passe dans les murs de cet hôpital et dans cette ville de Cherbourg.

vendredi, 10 octobre 2014

Calogero - Un jour au mauvais endroit (paroles)

Calogero
Un jour au mauvais endroit
(paroles)

 

 

 

La reconstitution du meurtre de Kevin et Sofiane prévue dans le quartier des Granges à Echirolles en Isère

 

Sofiane et Kevin avaient été mortellement lynchés le 28 septembre 2012, visiblement par une bande du quartier de la Villeneuve de Grenoble. Une reconstitution doit avoir lieu ce jeudi 3 avril dans la soirée. 

kevin, sofiane, échirolles, calogéro, un jour au mauvais endroit, Isère, maurice Thorez

Le fait divers a ému toute une ville.

Sofiane, étudiant, et Kevin, éducateur, ont perdu la vie le 28 septembre 2012, dans le parc Maurice Thorez situé au cœur du quartier des Granges, à Échirolles.

Un mauvais regard, une première bagarre, puis un règlement de compte d'une extrême violence.

Sofiane et Kevin, deux amis de 21 ans, avaient été roués de coups par une bande de 13 jeunes grenoblois, venus en découdre armés de pioches, battes de baseball, pistolet à grenaille et couteaux.

Un an et demi après les faits, une reconstitution va avoir lieu. 

Des dizaines de policiers vont être mobilisés pour l'occasion, pendant une grande partie de la nuit.

Le GIPN (Groupe d'Intervention de la Police Nationale) sera également présent.

Le quartier de l'allée d’Aquitaine et du parc Maurice-Thorez sera bouclé pour que l'enquête puisse avancer sans gêne, un gymnase sera également réquisitionné, pour y réunir les suspects.

 

 

 

mardi, 30 septembre 2014

Salon du camouflage

Salon du camouflage

 

camouflage, salon, peinture, teinture, vert, marron, noir, robe, canapé, absurde

« Il y a deux sortes d'hommes politiques : ceux qui usent de la langue
pour dissimuler leurs pensées, et ceux qui en usent pour dissimuler
leur absence de pensée.  »

de Jan Greshoff

camouflage, salon, peinture, teinture, vert, marron, noir, robe, canapé, absurde

« La nuit dissimule les défauts et est indulgente à toutes les imperfections ;
à ces heures-là, toute femme semble belle.  »

de Ovide

camouflage, salon, peinture, teinture, vert, marron, noir, robe, canapé, absurde

« Un chef avisé montre sa force et dissimule ses points faibles.  »

de Sophocle

camouflage, salon, peinture, teinture, vert, marron, noir, robe, canapé, absurde

« Dissimuler. Mettre une chemise propre sur le sujet.  »

de Ambrose Bierce

dimanche, 28 septembre 2014

L'alcool tue, en tous les cas, il s'identifie à la mort

L'alcool tue, en tous les cas,

il s'identifie à la mort

 

Alcool, tête de mort, boire, conduire, choisir, goutte, degré, volant

« Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.  »

de W.C. Fields