Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 28 décembre 2013

Féérie de Noël, à Boise, dans l'Idaho

Féérie de Noël, à Boise, dans l'Idaho

 


Boise, Idaho, lumières, noël, guirlande, décorations, amérique, états unis, famille

Victoria, ma cousine américaine, vit en Idaho, à Boise, sa capitale.


Elle me fait partager les lumières de sa ville.

 

Admirez  en cliquant sur la photo !

 

 

dimanche, 08 décembre 2013

Una Furtiva Lacrima

Una Furtiva Lacrima
Une Larme Furtive

 

Caruso, Lacrima, furtive, furtiva, chanson, sépia, coule, oeil, coeur, amour


podcast
Version originale Errico Caruso

 

Una furtiva lacrima
Une larme furtive
Negli occhi suoi spunto.
Jaillit de son doux œil
Quelle festose giovani
Elle semblait envier
Invidiar sembro
La jeunesse en fête
Che più cercando io vo ?
Que pourrais-je vouloir de plus ?
Che più cercando io vo ?
Que pourrais-je vouloir de plus ?

M'ama, si m'ama, lo vedo,
Elle m'aime, oui, elle m'aime
Lo vedo !
Je le vois, je le vois.

Un solo istante il palpiti
Un seul moment pour entendre
Del suo bel cor sentir
Encore une palpitation de son corps
I miei sospir confondere
Pour entendre un de ses soupirs
Per poco a suoi sospir
Qui ressemble aux miens
I palpiti, i palpiti sentir
Son battement (de cœur), je sens son battement
Confondere i miei co' suoi sospir.
Confondre son soupir avec le mien

Cielo, si può morir di più non chiedo
Ciel, je ne veux rien de plus que mourir maintenant (avec elle...)
Cielo, si può si può morir di più non chiedo.
Ciel, je ne veux rien de plus que mourir maintenant
Non chiedo d'amor si può morir, Ah si !
Rien de plus que l'amour si je peux mourir maintenant, Oh oui !


Cliquez ici version opéra : ICI

 (Rolando Villazon)

samedi, 23 novembre 2013

Beau Malheur

Beau Malheur

les deux versions en vidéo

 

Tu me dis que rien ne passe
Même au bout d'un moment
Qu'un beau jour c'est une impasse
Et derrière l'océan
Que l'on garde toujours la trace
D'un amour, d'un absent
Que tu refais surface
Comme hier droit devant
Tu me dis que rien ne sert
La parole ou le temps
Qu'il faudra une vie entière
Pour un jour faire semblant
Pour regarder en arrière
Revenir en souriant
En gardant ce qu'il faut taire
Et puis faire comme avant

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Qu'il m'a fallu la peur pour être rassuré
Que j'ai connu la douleur avant d'être consolé
Qu'il m'a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Que j'ai connu la rancœur bien avant d'être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur...beau malheur

Tu me dis que rien n'efface
Ni la craie ni le sang
Qu'on apprend après la classe
Ou après ses 30 ans
On peut dire 3 fois hélas
Que personne ne l'entend
Comme personne ne remplace
Ceux qui partent pour longtemps
Tu me dis que vient l'hiver
Qu'on oublie le printemps
Que l'on vide les étagères
Qu'on remplit autrement
Qu'on se rappelle les yeux verts
Le rire à chaque instant
Qu'après tout la voix se perd
Mais les mots sont vivants

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Qu'il m'a fallu la peur pour être rassuré
Que j'ai connu la douleur avant d'être consolé
Qu'il m'a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Que j'ai connu la rancœur bien avant d'être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur

Tu me dis que c'est un piège
Un jeu pour les perdants
Que le bateau est en liège
Et l'armure en fer blanc
Que plus rien ne te protège
Ou alors pas longtemps
Que c'est comme un sortilège
D'être seul à présent

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Pour être rassuré
Avant d'être consolé
Pour ne plus rien cacher
Bien avant d'être apaisé

Il m'a fallu la peur pour être rassuré
Et j'ai connu la douleur avant d'être consolé
Il m'a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Et j'ai connu la rancœur bien avant d'être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur...beau malheur.



en mode acoustique :

samedi, 19 octobre 2013

Les jeunes années d'une Reine !

Les jeunes années d'une Reine !

 

Les Jeunes Années d'une reine (Mädchenjahre einer Königin) est un film autrichien réalisé en 1954 par Ernst Marischka.



Début du XIXe siècle, Victoria n'est alors qu'une jeune fille pleine de vie qui ignore la lourde tâche qui lui incombera à la mort de son oncle, le roi d'Angleterre.


L'événement, en plus de l'affecter sentimentalement, bouleverse également sa vie quant à ses nouvelles responsabilités auxquelles elle n'a d'autres choix que de faire face.


C'est avec l'aide du Premier Ministre qu'elle va apprendre à devenir la nouvelle reine d'Angleterre...

 

les jeunes années d'une reine, saxe, cobourg, gotha, victoria, journal, 1954, vooiture, publicité, auberge, douvres, publicité, pub, feu, cheminée, prince albert, voiture


Alors qu'elle allume un feu avec du papier journal en compagnie du Prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha et qu'ils ignorent tous les deux leur identité respective, on s'aperçoit quand même que Victoria n'est pas très intéressée par les publicités des voitures nouvellement sorties dans les années..... 1954.

 

 

vendredi, 05 juillet 2013

Avant, j'aimais le thé...

Avant, j'aimais le thé...

cliquez sur la tasse

thé, tampon, sachet, infusion, périodique, eau, fil, blonde

jeudi, 27 juin 2013

Poor Betty Boop

Poor Betty Boop

 

Betty Boop, 1930, âgée, dessin, animé, film, Fleischer Studios, Margie Hines, Mae Questel

 

Betty Boop est l'héroïne d'une série de dessins animés américains créée par les Fleischer Studios entre 1930 et 1931.


Elle apparaît le 9 août 1930 dans le dessin animé Dizzy Dishes puis dans une douzaine de dessins animés, comme personnage secondaire anonyme, notamment aux côtés du chien vedette Bimbo, lequel aura en définitive une renommée plus modeste.


À ses débuts, dotée de longues oreilles tombantes mais déjà très maniérée, elle hésite entre une identité de chienne anthropomorphe et de jeune femme cabotine et délurée.


C'est à partir de 1931 qu'elle est la vedette de plusieurs aventures sous le nom de Betty Boop.


Première héroïne de dessin animé, représentée sous les traits d'une petite femme brune aguicheuse et sensuelle (qui n'est pas sans rappeler Marilyn Monroe — laquelle reprendra avec un grand retentissement le fameux gloussement affecté poo-poo-pee-doo de la reine du glamour de celluloïd —, bien que ce soit la chanteuse Helen Kane qui ait été utilisée comme modèle), elle est devenue un sex-symbol de l'âge d'or de l'animation américaine.


Mais, à cause de sa jupe trop courte et de certains épisodes avec ses compagnons, Betty Boop a été censurée pendant quelque temps (le temps que le studio rallonge sa robe).


Elle a chanté dans plusieurs films mêlant parfois prises de vues et animation dotés d'un sous-titrage avec bouncing ball, véritable ancêtre du karaoké, adaptant des chefs-d'œuvre de la chanson réaliste et du jazz, comme Minnie the Moocher de Cab Calloway, dans des animations d'une grande fantaisie.


Sa voix était doublée par Margie Hines et Mae Questel dans les années trente. Mae Questel doubla encore Betty Boop en 1988 dans Qui veut la peau de Roger Rabbit ?


Elle a fait connaître Popeye le marin dans les années 1930.


Celui-ci avait fait une apparition dans l'un des dessins animés dont elle était la vedette et, le grand public l'ayant beaucoup apprécié, il naviguera dès lors de ses propres voiles.

 

Betty Boop, 1930, âgée, dessin, animé, film, Fleischer Studios, Margie Hines, Mae Questel

Cliquez sur Betty Boop

mardi, 25 juin 2013

Nous sommes formidables !

Nous sommes ... forT miNables ...

Cliquez sur la photo

formidable, fort, minable, soul, saoul, ivre, vie, divorce, mari, épouse, boisson, stromae, bruxelles

Formidable, fooormidable
Tu étais formidable, j'étais fort minable
Nous étions formidables
Formidables
Tu étais formidable, j'étais fort minable
Nous étions formidables

Eh bébé, oups : mademoiselle
Je vais pas vous draguer, promis, juré
J'suis célibataire et depuis hier putain
J'peux pas faire d'enfant mais bon c'est pas... eh reviens !
Cinq minutes quoi j't'ai pas insultée, j'suis poli, courtois
Et un peu fort bourré et pour les mecs comme moi
Vous avez autre chose à faire, vous m'auriez vu hier
Ouh j'étais

Formidable, fooormidable
Tu étais formidable, j'étais fort minable
Nous étions formidables
Formidables
Tu étais formidable, j'étais fort minable
Nous étions formidables


Eh tu t'es regardé, tu t'crois beau
Parce que tu t'es marié,
Mais c'est qu'un anneau mec, t'emballe pas,
Elle va t'larguer comme elles le font chaque fois
Et puis l'autre fille tu lui en as parlé ?
Si tu veux je lui dis comme ça c'est réglé
Et au p'tit aussi, enfin si vous en avez
Attends 3 ans, 7 ans et là vous verrez
Si c'est ...

Formidable, fooormidable
Tu étais formidable, j'étais fort minable
Nous étions formidables
Formidables
Tu étais formidable, j'étais fort minable
Nous étions formidables

Eh petite...  oh pardon : petit
Tu sais dans la vie y'a ni méchants ni gentils
Si maman est chiante c'est qu'elle a peur d'être mamie
Si papa trompe maman c'est parce que maman vieillit ... tiens
Pourquoi t'es tout rouge ?
Beh reviens gamin

Et qu'est-ce que vous avez tous ?
A me regarder comme un singe, vous

Ah oui vous êtes saints vous
Bande de macaques !
Donnez moi un bébé singe, il sera

Formidable, fooormidable
Tu étais formidable, j'étais fort minable
Nous étions formidables
Formidable
Tu étais formidable, j'étais fort minable
Nous étions formidables



j'adore cette chanson très bien interprêtée

par Stromae... quel talent cet artiste

belgo-rwandais