Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 01 novembre 2014

L'Hôpital des Armées René Le Bas

L'Hôpital des Armées René Le Bas

 

L'Hôpital des armées René-Le-Bas, connu localement comme hôpital maritime de Cherbourg, est un ancien hôpital militaire créé sur décision de l'Empereur Napoléon III en 1858. Terminé en 1871 à Cherbourg, il ferme ses portes en 2002.

hôpital, cherbourg, rené le bas, armées, médecine, dermatologie, garde, officier, direction, urgences

J'ai rejoint l'hôpital des armées de Cherbourg en septembre 1987 et je l'ai quitté en juillet 1992 pour me rendre à Toulon.

 

hôpital, armées, Cherbourg, Manche, marine, médecine, garde, officier, dermatologie, urgences, décès, Tuatini

 

Cinq années que j'aimerais effacer de ma mémoire.

 

hôpital, armées, Cherbourg, Manche, marine, médecine, garde, officier, dermatologie, urgences, décès, Tuatini

 

Un autre aperçu de l'hôpital au moment de la guerre 1914/1918

 

hôpital, armées, Cherbourg, Manche, marine, médecine, garde, officier, dermatologie, urgences, décès, Tuatini

 

Heureusement, j'ai eu deux belles années sur place, 1989 et 1990 où deux de mes enfants y sont nés.

 

C’est après la guerre d'Amérique et l'échec des opérations navales en Manche sous le premier Empire qu’il fut décidé de construire à Cherbourg le grand port qui manquait en France. La nécessité d'un hôpital en cette même place devint évidente.
Sous la Révolution française, on transforma l'ancienne abbaye, en hôpital. 500 malades pouvaient y loger.

En août 1858, l'empereur Napoléon III et l'impératrice Eugénie viennent inaugurer la dernière tranche des travaux du port de Cherbourg. L'empereur décide alors la construction de l'hôpital militaire qui sera inauguré le 15 février 1869 et vraiment achevé en 1871.

Il comportait des salles de 40 m de long, 9 m de large et 4,5 m de hauteur sous plafond et jusqu’à 44 malades par salle. Un pavillon des contagieux fut construit pour héberger les malades atteints de typhoïde, rougeole, scarlatine, tuberculose et choléra dans une ville qui comptait à la fin du dix-neuvième siècle 6 000 militaires et 4 500 ouvriers.

L'hôpital vécut les grandes découvertes médicales : l'anesthésie, les découvertes pasteuriennes, l'électricité médicale et la radiographie. Un bloc opératoire moderne fut installé en 1913. Tout le long la guerre 1914-1918, 700 à 800 blessés étaient soignés dans l’hôpital sans discontinuer. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands occupèrent les lieux et y construisirent un blockhaus qui existe toujours.

Le 9 novembre 1982, ce centre hospitalier des armées a été baptisé « René Le Bas », du nom du premier médecin militaire à rallier les forces navales françaises libres.

Membre des Forces navales françaises libres et embarqué à bord du croiseur sous-marin Surcouf, le médecin de 1ère classe de marine René Le Bas a disparu dans la nuit du 18 février 1942 dans la mer des Caraïbes, quand son bâtiment a coulé corps et biens avec tout son équipage, abordé accidentellement par un cargo américain ou coulé par méprise par un hydravion de l'US Air Force. Son nom figure sur la plaque apposée sur le monument en mémoire du Surcouf érigé sur la petite jetée du port de Cherbourg.

L'hôpital des armées cesse de fonctionner le 26 juin 2002 pour des raisons politiques (livre blanc en 1994), une grosse partie des activités médicales sont transférées à l'hôpital Louis Pasteur, le reste des activités sont transférées au CHU de Caen.

 

Une partie de mon troisième roman "Un papa ne pleure pas" se passe dans les murs de cet hôpital et dans cette ville de Cherbourg.

mercredi, 29 octobre 2014

L'oiseau Bleu, Kalîla et Dimna, XVème siècle

L'oiseau Bleu,

Kalîla et Dimna,

XVème siècle

 

L'oiseau Bleu, Kalila et Dimna, XVème siècle, Covix, Bernard, Lyon, courrier, enveloppe, rouge

Pañchatantra :
Le Livre de Kalîla et Dimna

-

 

 

Dès 570, l’empereur perse Khosro 1er, ayant entendu vanter ce recueil, envoya en Inde son premier médecin Borzouyeh avec pour mission d’en rapporter une copie.

 

Le Pañchatantra connaît alors une traduction en pehlvî, avec adjonction d’une préface d’Ali Ben Ach Chah al Farsi, puis en arabe par l’écrivain persan Ibn al-Muqaffa vers 750 à partir d’une version en pehlvî désormais perdue.

 

C'est l'importance de ces modifications qui va amener André Miquel dans sa traduction contemporaine à présenter Ibn al-Muqaffa comme l'auteur à part entière.

 

Le titre de la version arabo-persane, Kalîla wa Dimna, vient des noms de deux chacals, Kalîla et Dimna (dérivés du sanskrit Karataka et Damanaka), qui sont les héros du premier conte du premier livre.

 

Cette version arabe a été le chaînon majeur du passage de l'œuvre dans le monde occidental.

 

Elle connaît très vite un immense succès dans un monde arabe en expansion et féru de culture antique.

 

Ainsi de nombreux manuscrits vont être produits et diffusés ; il en reste de nombreux exemples aujourd'hui, étudiés par exemple par Leila Benninouche mais ni le manuscrit original, ni les premières versions n'ont été conservés.

 

Cet ouvrage fut traduit en grec au XIème siècle par Syméon Seth, en hébreu par Rabbi Joël au XIIème siècle, en latin, entre 1263.

 

Les contes se répandent aussi en Chine et dans l’Asie du Sud-Est sur les routes des pèlerins bouddhistes.

 

Le Pañchatantra connut aussi plusieurs adaptations en Inde-même, comme le très populaire Hitopadesha (हितोपदेश) et le Pañchâkhyânoddhâra (पञ्चाख्यानोद्धार), rédigé au Goujerat par le moine jaina Meghavijaya vers 1660.

 

Le Kalîla wa Dimna a été joliment enluminé, en particulier par l’école de miniature persane de Hérat en Afghanistan (à laquelle se rattache le grand peintre miniaturiste Behzad) au XVème siècle.

 

Merci à Covix pour l'envoi de cette gentille carte.

mardi, 14 octobre 2014

La pizza "Dermato"

La pizza "Dermato"

 

 

plancha, étudiant, système D, fer, repasser, pizza, grillade, herpès

En plus de l'herpès,

vous voulez des champignons sur la Pizza ?

 

Et en prime, une pensée d'avril au mois d'octobre !

 

« Pensée d'avril - Ce qui fait la beauté d'un rosier fait la laideur

d'une femme, avoir beaucoup de boutons.  »

de Victor Hugo

lundi, 13 octobre 2014

Nous irons ensemble

Nous irons ensemble

François-Xavier David

 

ISBN 9782342016109

Commande

Société des Écrivains : ICI

Amazon.fr : ICI

Fnac.fr : ICI

 

 

vendredi, 10 octobre 2014

Calogero - Un jour au mauvais endroit (paroles)

Calogero
Un jour au mauvais endroit
(paroles)

 

 

 

La reconstitution du meurtre de Kevin et Sofiane prévue dans le quartier des Granges à Echirolles en Isère

 

Sofiane et Kevin avaient été mortellement lynchés le 28 septembre 2012, visiblement par une bande du quartier de la Villeneuve de Grenoble. Une reconstitution doit avoir lieu ce jeudi 3 avril dans la soirée. 

kevin, sofiane, échirolles, calogéro, un jour au mauvais endroit, Isère, maurice Thorez

Le fait divers a ému toute une ville.

Sofiane, étudiant, et Kevin, éducateur, ont perdu la vie le 28 septembre 2012, dans le parc Maurice Thorez situé au cœur du quartier des Granges, à Échirolles.

Un mauvais regard, une première bagarre, puis un règlement de compte d'une extrême violence.

Sofiane et Kevin, deux amis de 21 ans, avaient été roués de coups par une bande de 13 jeunes grenoblois, venus en découdre armés de pioches, battes de baseball, pistolet à grenaille et couteaux.

Un an et demi après les faits, une reconstitution va avoir lieu. 

Des dizaines de policiers vont être mobilisés pour l'occasion, pendant une grande partie de la nuit.

Le GIPN (Groupe d'Intervention de la Police Nationale) sera également présent.

Le quartier de l'allée d’Aquitaine et du parc Maurice-Thorez sera bouclé pour que l'enquête puisse avancer sans gêne, un gymnase sera également réquisitionné, pour y réunir les suspects.

 

 

 

mercredi, 01 octobre 2014

Better

Better

 

 

Our love has changed
It's not the same
And the only way to say it
Is say it
It's better
I can't conceal
This way I feel
For all the times we've spent together
Forever
Just gets better

See what I'm trying to say is
You make things
Better
And no matter what the day is
With you here
It's better

I stand by you
If you stand by me
I think it's time that I reveal it
'Cause I believe it
It's better

See what I'm trying to say is
You make things
Better
And no matter what the day is
If you're here
It's better

Oh the more I talk to you
I fall in love with
Everything you do
O-oh

See what I'm trying to say is
You make things
Better
And no matter what the day is
With you here
It's better

Our love has changed
It's not the same
And the only way to say it is say it
It's better

 

Notre amour a changé
Ce n'est pas la même
Et la seule façon de le dire
Est-ce dire
Il vaut mieux
Je ne peux pas cacher
Ce que je ressens
Pour toutes les fois que nous avons passés ensemble
Toujours
Just gets better

Voir ce que je veux dire, c'est
Vous faites des choses
Mieux
Et peu importe ce que la journée est
Avec vous ici
Il vaut mieux

Je m'en tiens à vous
Si vous vous tenez par moi
Je pense qu'il est temps que je le révéler
Parce que je crois
Il vaut mieux

Voir ce que je veux dire, c'est
Vous faites des choses
Mieux
Et peu importe ce que la journée est
Si vous êtes ici
Il vaut mieux

Oh, plus je te parle
Je tombe en amour avec
Tout ce que vous faites
O-oh

Voir ce que je veux dire, c'est
Vous faites des choses
Mieux
Et peu importe ce que la journée est
Avec vous ici
Il vaut mieux

Notre amour a changé
Ce n'est pas la même
Et la seule façon de le dire, c'est dire
Il vaut mieux

mardi, 30 septembre 2014

Salon du camouflage

Salon du camouflage

 

camouflage, salon, peinture, teinture, vert, marron, noir, robe, canapé, absurde

« Il y a deux sortes d'hommes politiques : ceux qui usent de la langue
pour dissimuler leurs pensées, et ceux qui en usent pour dissimuler
leur absence de pensée.  »

de Jan Greshoff

camouflage, salon, peinture, teinture, vert, marron, noir, robe, canapé, absurde

« La nuit dissimule les défauts et est indulgente à toutes les imperfections ;
à ces heures-là, toute femme semble belle.  »

de Ovide

camouflage, salon, peinture, teinture, vert, marron, noir, robe, canapé, absurde

« Un chef avisé montre sa force et dissimule ses points faibles.  »

de Sophocle

camouflage, salon, peinture, teinture, vert, marron, noir, robe, canapé, absurde

« Dissimuler. Mettre une chemise propre sur le sujet.  »

de Ambrose Bierce