Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 21 septembre 2012

Desperate housewife

Desperate housewife

Desperate housewife, femme au foyer désespérée, femme, tatoo, tatouage, piercing, collier, chien, laisse

Vous avez dit "Désespérée ?"


podcast


dimanche, 09 septembre 2012

Bizarre

Bizarre

ne le voyez-vous pas bouger ?

bizarre, étrange, mouvement, bleu, jaune, boule

06:30 Écrit par jj-tryskel dans Art, Etrange, Graff et Tags, Hommes, Le monde est fou, Lois, Méditation, Pas glop !, Photo | Lien permanent | Commentaires (22) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mercredi, 01 février 2012

Le "Monsieur" du jour

Le "Monsieur" du jour

bel, homme, mec, gay, bomec, apollon


vendredi, 27 janvier 2012

Pensées bouddhistes 219

Pensées bouddhistes

219

bouddhisme, bouddha, bouddhiste, aversion, dissoudre, simple, aimer, sentiment, répulsion, criminel

Toutes les formes d'aversion se dissolvent,

depuis le simple fait de ne pas aimer quelqu'un

jusqu'au sentiment de répulsion envers le criminel.

Matthieu Ricard

mardi, 17 janvier 2012

Chansons que j'aime : Bruce Springsteen - Streets Of Philadelphia

Chansons que j'aime

Bruce Springsteen

Streets Of Philadelphia

Streets Of Philadelphia
(Les Rues De Philadelphie (1))


I was bruised and battered and I couldn't tell what I felt
J'étais meurtri et blessé et ne pouvais dire ce que je ressentais
I was unrecognizable to myself
J'étais méconnaissable
Saw my reflection in a window I didn't know my own face
J'ai vu mon reflet dans une vitre, je ne reconnaissais pas mon propre visage
Oh Brother are you gonna leave me wasting away
Oh mon frère, vas-tu me laisser dépérir ?
On the streets of Philadelphia
Dans les rues de Philadelphie

I walked the avenue till my legs felt like stone
J'ai marché dans l'avenue jusqu'à ce que mes jambes soient dures comme de la pierre
I heard the voices of friends vanished and gone
J'ai entendu les voix de mes amis disparus et partis
At night I could hear the blood in my veins
La nuit, je pouvais entendre le sang dans mes veines
Just as black and whispering as the rain
Tout aussi noir et insidieux que la pluie
On the streets of Philadelphia
Dans les rues de Philadelphie

Ain't no angel gonna greet me
N'y aura-t-il donc aucun ange pour m'accueillir ?
It's just you and I my friend
C'est un face à face entre toi et moi mon ami,
And my clothes don't fit me no more
Et mes vêtements ne me vont plus
I walked a thousand miles
J'ai marché des milliers des kilomètres
Just to slip this skin
Simplement pour quitter ce corps

The night has fallen, I'm lyin' awake
La nuit est tombée, je suis allongé mais éveillé
I can feel myself fading away
Je sens que ma vie s'éteint
So receive me brother with your faithless kiss
Accueille-moi donc mon frère de ton baiser de Judas
Or will we leave each other alone like this
Ou allons-nous quitter ainsi, abandonné de tous
On the streets of Philadelphia
Dans les rues de Philadelphie.

 



(1)La ville de Philadelphie est née du rêve de son fondateur, William Penn, qui souhaitait montrer un exemple de tolérance aux autres nations. C'est là que se trouve l'intérêt du choix de cette ville et le paradoxe, entre cette ville symbole de tolérance et l'intolérance vis à vis des personnes atteintes du Sida que cette chanson dénonce, ainsi que d'autres formes d'intolérance qui sont retrouvées dans le film 'Philadelphia'

vendredi, 13 janvier 2012

Arrêtez avec vos sacs à M...

Arrêtez avec vos sacs à M...

Stop the sag, baggy, pantalon, fesse, sodomie, prison, passif

Vous êtes purement ridicules

Stop the sag, baggy, pantalon, fesse, sodomie, prison, passif

samedi, 03 décembre 2011

Bulles de savon

Bulles de savon

Yukio Mishima, savon, bulle, reflet, femme, argent, renommée

« Les femmes : bulles de savon ;

l'argent : bulles de savon ;

la renommée : bulles de savon.

Les reflets sur les bulles de savon sont le monde dans lequel nous vivons.»

Yukio Mishima