Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 27 septembre 2014

Conduite en état d'ivresse

Conduite en état d'ivresse

ivresse, voiture, colomiers, poursuite, police, ambulance, ambulancière, policier, parking, rond-point

À peine rentré de chercher mon fils Léo-Pol ...

Sur la rocade Toulouse Colomiers. Une voiture fourgonnette va de droite à gauche et de gauche à droite, manifestement le conducteur a trop bu (ou pas assez !!).

Il double un C2 verte conduite par un couple et fait par la même occasion une queue de poisson avant de se rabattre totalement sur la file de droite (3 voies) pour entrer dans Colomiers à la première entrée. Je le suis prenant le même chemin pour la même destination.

En arrivant à la hauteur de la C2, je vois le couple éberlué qui me regarde l'air de me dire "fais gaffe c'est un malade"...

Le conducteur du véhicule "titubant" roule en allant à nouveau de droite, pratiquement contre le parapet et à gauche chevauchant la ligne blanche continue.

En arrivant dans la descente du virage entrant à Colomiers, il s'approche tellement du mur que je klaxonne légèrement une première fois, il redresse mais ralentit fortement au point de vouloir s'arrêter.

Il laisse un espace suffisant pour que je passe, je klaxonne une seconde fois mais assez bruyamment et fais un appel de phares pour lui indiquer que je vais le dépasser pour continuer mon chemin.

Une fois doublé, il me prend en chasse tellement vite que j'emprunte la route menant à la bascule, à la première rue à droite, je tourne et m'aperçois qu'effectivement il me poursuit et veut en découdre.

Je retourne vers la fontaine lumineuse et en fais deux fois le tour pour filer dans la rue du Lycée Montieil ! Je le mène jusqu'à la Police.

Là, m'empêchant de me rendre au commissariat il tente de me doubler, je tourne sur le parking à la première rue. Il me suit toujours et je retourne directement vers le commissariat empruntant l'entrée du parking sous-terrain de la mairie.

Je m'arrête. Les policiers sortent en vitesse en même temps que Léo-Pol va chercher de l'aide et du secours.

Mon cœur s'est tellement emballé que je n'arrive ni à parler correctement ni à sortir de ma voiture.

On me fait garer ma voiture pendant que l'individu est emmené manu militari au poste. Je gare tant bien que mal ma voiture, j'en sors, titube et m'appuie sur elle. Léo m'emmène au commissariat, j'ai un malaise cardiaque puis nous sommes rejoints par une ambulancière qui est là et qui a vu toute la scène. Elle m'aide à me poser, m'appuyer sur le mur du commissariat et veut appeler le SAMU que je refuse.

Après bien du repos, Didier et Béatrice me ramène avec ma voiture et Léo chez moi.

Le type avait 2gr d'alcool par litre de sang dans les veines !!!!!

Je croyais bien que j'allais y passer tellement j'avais mal. 30 mn après j'avais encore mal dans le bras, la tête, la poitrine et je tremblais encore par manque de suffisance cardiaque.

 

Ça va faire mal et beaucoup moins mâle !

Ça va faire mal ...

... et beaucoup moins mâle !

 

Y a t-il plus con, père, mère, enfant, inconscience, débilité, famille, manif pour tous, scie, jambes, entre jambe, testicules, sexe, coupure, sang

« Il compense en stupidité ce qui lui manque en intelligence.  »

d'Anonyme

vendredi, 26 septembre 2014

C'est ma nutrionniste qui ne va pas être contente

C'est ma nutrionniste qui ne va pas être contente

 

balance, pesée, poids, kilo, salle de bain, nutritionniste, régime

« Les régimes passent. Les abus restent.

Il n’y a que les profiteurs qui changent.  »

de Paul Chrétien-Audruger

jeudi, 25 septembre 2014

Kama Sutra n'a rien inventé !

Kama Sutra n'a rien inventé !

 

Poulet, sexe, amour, relation, position, humour, homme, femme

 

Poulet, sexe, amour, relation, position, humour, homme, femme

 

"Kama est la jouissance d'objets appropriés, par les cinq sens de l'ouïe, du toucher, de la vue, du goût et de l'odorat, assistés de l'esprit uni à l'âme."

Citations de Kama Sutra

mercredi, 24 septembre 2014

Me voilà seul

Me voilà seul


podcast

Me voilà seul, Charles Aznavour, chanson, humour, muscle, bodybuilding

Me voilà seul, seul tout à coup
Fallait bien qu'un jour ça s'décide
Je n'ai pas su combler le vide
Qui s'était creusé entre nous

Me voilà seul, c'était écrit
Je n'étais pas facile à vivre
Bien que marié, je m'aimais libre
Alors bien sûr elle est partie

Je m'sens tout bête et tout penaud
Planté au milieu de ma chambre
Ne sachant que faire de mes membres
Comme un enfant qu'a le cœur gros

Me voilà seul, je l'ai cherché
Avec mon fichu caractère
Je m'demande bien ce que j'vais faire
A présent que j´ai tout gâché

Les femmes, ça ne nous comprend pas
J´buvais un peu, oh ! pas des tas
Mais même un peu elle n'aimait pas

Puis j'avais tous mes vieux copains
C´est vrai ils sont pas toujours fins
Mes mes copains
Mais j'les voyais, ell' n'y t'nait pas

Me voilà seul, dans ce décor
Où partout où mes yeux se posent
Y a des souv'nirs qui se proposent
Comm' pour mieux m´déchirer encore

Me voilà seul, bien fait pour moi
Le bonheur au fond ça s´mérite
Quand on l´ignore il fait faillite
C´est alors qu´on se mord les doigts

J'ai des défauts, qui n'en a pas
Changer c'est pas toujours facile
On s´conduit comme un imbécile
On s'croit très fort et puis, voilà

Me voilà seul, j'ai tout fait pour
Aussi j'pense pas qu'ell' revienne
Je crois qu'j'aurai beaucoup de peine
Car j'ai le cœur crevé d'amour

J'ai des défauts, qui n'en a pas
Changer c'est pas toujours facile
Me voilà seul
Seul

mardi, 23 septembre 2014

Plancha étudiante

Plancha étudiante

 

plancha, étudiant, système D, fer, repasser, pizza, grillade

 

« Quand j’étais petit à la maison, le plus dur c’était la fin du mois...

Surtout les trente derniers jours !  »

de Coluche

Extrait du sketch L’Etudiant - 1980

lundi, 22 septembre 2014

Ça c'est de la claque ou je me trompe !

Ça c'est de la claque ou je me trompe !

 

 

claque, dos, marque, main, douleur, rouge, aïe

 

« Je viens d'une famille où l'on ne vit pas à découvert.
J'en ai gardé des stigmates: je ne sais pas "claquer" ni flamber  »

de Valérie Trierweiler

Extrait de "Merci pour ce moment"