Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 19 septembre 2014

Blonde en apprentissage

Blonde en apprentissage

 

Blonde, bible, livre, lecture, apprentissage, intelligence, livre

 

« Porter des lunettes ne veut pas dire savoir lire.  »

Proverbe Guadeloupéen

 

jeudi, 18 septembre 2014

Adolf ! Sors de ce corps !!

Adolf !
Sors de ce corps !!

 

Adolf, Hitler, poisson, rouge, ide, QI, sosie, corps

« Être, c'est être différent, c'est n'avoir pas de sosie,
pas même dans la glace.  »

Louis Pauwels

mercredi, 17 septembre 2014

Plus de points

Plus de points

 

 

Permis, point, retrait, travail, bouchon, charette, pancarte

« La voiture est le troisième testicule de l'homme moderne.  »

Rimdelaire

lundi, 15 septembre 2014

Y a t-il plus con ?

Y a t-il plus con ?

(épisode 2/3)

 

Y a t-il plus con, père, mère, enfant, inconscience, débilité, famille, manif pour tous*mère rangeant ses courses dans sa voiture après avoir déposé son bébé sur la route

 

« Les bêtes ont inconsciemment le désir d'être humaines quand
les hommes ont consciemment le désir d'être des bêtes.  »

Marie-Claire Blais

(Marie-Claire Blais, née le 5 octobre 1939 à Québec, est une écrivaine québécoise.)

 

 

Y a t-il plus con ?

Y a t-il plus con ?

(épisode 1/3)

 

Y a t-il plus con, père, mère, enfant, inconscience, débilité, famille, manif pour tous

« Conscience collective : somme des inconsciences individuelles.  »

Georges Elgozy

 

 

 

 

Georges Elgozy est un économiste français né le 15 avril 1909 à Oran, en Algérie, et mort le 13 juillet 1989 à Paris. Il a été inspecteur général de l'économie nationale et président du Comité européen de coopération économique et culturelle. Il a publié tout au long de sa carrière des ouvrages mêlant traits d'esprit et observations de son époque, attaquant le pouvoir envahi par la caste des élites de l'ENA. Ses bons mots sont souvent repris en citations.

 

mardi, 02 septembre 2014

Kerepesi temető

Kerepesi temető

(Cimetière Kerepesi)



 

Lors de notre visite au cimetière Kerepesi de Budapest, nous avons vu des tombes toutes plus belles les unes que les autres. Celle qui, il me semble, attire l'attention de tous est bien celle d'un ancien premier ministre hongrois, décédé au cours de son mandat, József Antall (8 avril 1932 à Budapest - 12 décembre 1993 à Budapest également).

 

 

József Antall, Budapest, Hongrie, tombe, cimetière, Père Lachaise, Kerepesi, temetó, ministre

József Antall, Budapest, Hongrie, temetó, Kerepesi, cimetière, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Kerepesi, temetó, cimetière, Père Lachaise, ministre, tombeJózsef Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

 József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

 József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise

Tout savoir sur  József Antall

 ICI

József Antall, Budapest, Hongrie, Ministre, cimetière, tombe, Père Lachaise
József Antall (fn.hir24.hu)

mercredi, 21 mai 2014

Aimons-nous vivants

Aimons-nous vivants

 

1989

Comme une envie de dire je t'aime
Quand on est au bout de soi même
Quand il n'y a plus aucune raison de le cacher
Comme une envie de rêver tout haut
Te dire enfin les mots qu'il faut
Les mots faciles qui ont le pouvoir de déranger

Et ce soir,
Je veux briser les ponts
Du silence
Franchir le mur du son, le temps d'une chanson

{Refrain:}
Aimons-nous vivants
N'attendons pas que la mort nous trouve du talent
Aimons-nous vivants
S'il faut danser, je veux danser maintenant
Aimons-nous vivants

Aimons-nous debout
Faisons la paix, faisons l'amour entre nous
Aimons-nous surtout
Pour ne plus jamais, jamais vivre à genoux
Aimons-nous vivants

Combien de larmes et de sourires
De mots qu'on n'a pas osés dire
Dieu que le silence est une arme qui fait souffrir!
Combien d'amours inavouées
Combien de passions condamnées
Au nom de ceux qui ne pourront jamais en mourir?

Mais ce soir,
On va se dépasser
Faire la fête,
Au nom de l'amitié, simplement pour chanter

{au Refrain}

C'est vrai, on ne peut pas changer le monde
Je sais, mais je veux y croire une seconde
Aimons-nous vivants
Maintenant

{au Refrain}

2013

Aimons-nous vivants 4:09 (P.Delanoë - Michaële / F.Valery)