Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 17 novembre 2014

Jack Savoretti - Breaking the rules

Jack Savoretti

Breaking the rules

 

Sick and tired of getting older
I keep getting lost trying to find my way
Looking for love at every corner
Nights after nights
But every street light looks the same

So I’m taking the chance
walking away
breaking the rules
Nobody here can tell me what to do

I’m out on my own
making my way
Trying to be someone
That I can be proud of one day
I’m out on my own
and doing it my way

I gotta be tough , gotta be stronger
and take the time to understand
This city can’t get any colder
Stab You in the back while shaking Your hand
So I’m taking the chance
walking away
breaking the rules
Nobody here can tell me what to do

I’m out on my own
making my way
Trying to be someone
That I can proud of one day
I’m out on my own
and doing it my way
doing it my way

Taking the chance, walking away, breaking the rules …
Nobody here can tell me what to do
I’m out on my own making my way
Trying to be someone
that I can be proud of one day
I’m out on my own doing to my way
doing it my way , doing it my way …

 

Malade et fatigué d’être toujours plus vieux
je continue à me perdre pour trouver mon chemin
à chercher l’amour à chaque coin de rue
nuits après nuits
mais chaque lumière de la rue a l’air pareille

Alors je saisis la chance
de me casser (ou de m’en aller)
de casser les règles
personne ici ne peut me dire quoi faire

Je suis ma propre voie
en faisant mon chemin
en essayant d’être quelqu’un
dont je puisse être fier un jour
Je suis ma propre voie
et je le fais à ma façon

Il faut que je sois dur, il faut que je sois plus fort
et que je prenne le temps de comprendre
Cette ville ne peut pas être plus glaciale
On te poignarde dans le dos en même temps qu’on te serre la main
Alors je saisis ma chance
de me casser
de casser les règles
personne ici ne peut me dire quoi faire

Je suis ma propre voie
en faisant mon chemin
en essayant d’être quelqu’un
dont je puisse être fier un jour
Je suis ma propre voie
et je le fais à ma façon, oui je le fais à ma façon !

Saisir la chance, me casser, casser les règles …
personne ici ne peut me dire quoi faire

Je suis ma propre voie
en faisant mon chemin
en essayant d’être quelqu’un
dont je puisse être fier un jour
Je suis ma propre voie
et je le fais à ma façon
Je le fais à ma façon
je le fais à ma façon.

mercredi, 05 novembre 2014

Hozier - Take Me To Church

Hozier - Take Me To Church

(Emmène-moi à l’église)

 

 

 

My lover's got humour
She's the giggle at a funeral
Knows everybody's disapproval
I should've worshipped her sooner
If the Heavens ever did speak
She is the last true mouthpiece
Every Sunday's getting more bleak
A fresh poison each week
'We were born sick,' you heard them say it
My church offers no absolutes
She tells me 'worship in the bedroom'
The only heaven I'll be sent to
Is when I'm alone with you
I was born sick, but I love it
Command me to be well
Amen. Amen. Amen

[Chorus](2x)
Take me to church
I'll worship like a dog at the shrine of your lies
I'll tell you my sins and you can sharpen your knife
Offer me that deathless death
Good God, let me give you my life

[Verse 2]
If I'm a pagan of the good times
My lover's the sunlight
To keep the Goddess on my side
She demands a sacrifice
To drain the whole sea
Get something shiny
Something meaty for the main course
That's a fine looking high horse
What you got in the stable?
We've a lot of starving faithful
That looks tasty
That looks plenty
This is hungry work

[Chorus]

[Bridge]
No masters or kings when the ritual begins
There is no sweeter innocence than our gentle sin
In the madness and soil of that sad earthly scene
Only then I am human
Only then I am clean
Amen. Amen. Amen

 

 

 

Mon amour a de l'humour
Elle est le rire à un enterrement
Connait la désapprobation de tout le monde
J'aurais dû l'adorer plus tôt
Si les Cieux parlent un jour
Elle est la dernière vraie porte-parole
Chaque dimanche devient plus sombre
Un nouveau poison chaque semaine
'Nous sommes nés malades' tu les as entendus le dire
Mon église n'offre aucun absolu
Elle me dit 'adore dans la chambre'
Le seul paradis où je serais envoyé
Est quand je suis seul avec toi
Je suis né malade, mais j'aime ça
Ordonne-moi d'être bien
Amen. Amen. Amen

[Refrain] (x2)
Emmène-moi à l'église
Je vais adorer comme un chien dans le santuaire de tes mensonges
Je te dirais mes péchés et tu pourras aiguiser ton couteau
M'offrir cette mort immortelle
Bon Dieu, laisse-moi te donner ma vie

[Couplet 2]
Si je suis un païen des bons moments
Mon amour est la lumière du soleil
Pour garder la déesse de mon côté
Elle exige un sacrifice
Pour vider toute la mer
Obtenir quelque chose de brillant
Quelque chose avec de la viande pour le plat principal
C'est une belle ressemblant à de grands chevaux
Qu'est-ce que tu as dans l'écurie?
Nous avons beaucoup de fidèles affamés
Ça a l'air délicieux
Ca a l'air plein
C'est un travail affamé

[Refrain]

[Bridge]
Pas de maîtres ou de rois quand le rituel commence
Il n'y a pas d'innocence plus douce que notre doux péché
Dans la folie et saleté de cette triste et terrestre scène
Seulement alors suis-je humain
Seulement alors suis-je propre
Amen. Amen. Amen

lundi, 13 octobre 2014

Nous irons ensemble

Nous irons ensemble

François-Xavier David

 

ISBN 9782342016109

Commande

Société des Écrivains : ICI

Amazon.fr : ICI

Fnac.fr : ICI

 

 

vendredi, 10 octobre 2014

Calogero - Un jour au mauvais endroit (paroles)

Calogero
Un jour au mauvais endroit
(paroles)

 

 

 

La reconstitution du meurtre de Kevin et Sofiane prévue dans le quartier des Granges à Echirolles en Isère

 

Sofiane et Kevin avaient été mortellement lynchés le 28 septembre 2012, visiblement par une bande du quartier de la Villeneuve de Grenoble. Une reconstitution doit avoir lieu ce jeudi 3 avril dans la soirée. 

kevin, sofiane, échirolles, calogéro, un jour au mauvais endroit, Isère, maurice Thorez

Le fait divers a ému toute une ville.

Sofiane, étudiant, et Kevin, éducateur, ont perdu la vie le 28 septembre 2012, dans le parc Maurice Thorez situé au cœur du quartier des Granges, à Échirolles.

Un mauvais regard, une première bagarre, puis un règlement de compte d'une extrême violence.

Sofiane et Kevin, deux amis de 21 ans, avaient été roués de coups par une bande de 13 jeunes grenoblois, venus en découdre armés de pioches, battes de baseball, pistolet à grenaille et couteaux.

Un an et demi après les faits, une reconstitution va avoir lieu. 

Des dizaines de policiers vont être mobilisés pour l'occasion, pendant une grande partie de la nuit.

Le GIPN (Groupe d'Intervention de la Police Nationale) sera également présent.

Le quartier de l'allée d’Aquitaine et du parc Maurice-Thorez sera bouclé pour que l'enquête puisse avancer sans gêne, un gymnase sera également réquisitionné, pour y réunir les suspects.

 

 

 

mercredi, 24 septembre 2014

Me voilà seul

Me voilà seul


podcast

Me voilà seul, Charles Aznavour, chanson, humour, muscle, bodybuilding

Me voilà seul, seul tout à coup
Fallait bien qu'un jour ça s'décide
Je n'ai pas su combler le vide
Qui s'était creusé entre nous

Me voilà seul, c'était écrit
Je n'étais pas facile à vivre
Bien que marié, je m'aimais libre
Alors bien sûr elle est partie

Je m'sens tout bête et tout penaud
Planté au milieu de ma chambre
Ne sachant que faire de mes membres
Comme un enfant qu'a le cœur gros

Me voilà seul, je l'ai cherché
Avec mon fichu caractère
Je m'demande bien ce que j'vais faire
A présent que j´ai tout gâché

Les femmes, ça ne nous comprend pas
J´buvais un peu, oh ! pas des tas
Mais même un peu elle n'aimait pas

Puis j'avais tous mes vieux copains
C´est vrai ils sont pas toujours fins
Mes mes copains
Mais j'les voyais, ell' n'y t'nait pas

Me voilà seul, dans ce décor
Où partout où mes yeux se posent
Y a des souv'nirs qui se proposent
Comm' pour mieux m´déchirer encore

Me voilà seul, bien fait pour moi
Le bonheur au fond ça s´mérite
Quand on l´ignore il fait faillite
C´est alors qu´on se mord les doigts

J'ai des défauts, qui n'en a pas
Changer c'est pas toujours facile
On s´conduit comme un imbécile
On s'croit très fort et puis, voilà

Me voilà seul, j'ai tout fait pour
Aussi j'pense pas qu'ell' revienne
Je crois qu'j'aurai beaucoup de peine
Car j'ai le cœur crevé d'amour

J'ai des défauts, qui n'en a pas
Changer c'est pas toujours facile
Me voilà seul
Seul

samedi, 20 septembre 2014

Mr. Furieux : Come On ! Mec2014

Mr. Furieux : Come On ! Mec2014

Un article d'archives : ICI

 

Maintenant cliquez sur la photo de mon fils Killian alias : M. Furieux

Killian, Mr Furieux, Roller Derby, champion d'Europe, Toulouse, Londres

 

Pour le repérer Killian "Mr Furieux" a son nom imprimé au dos de son t-shirt,

il porte le n° 13 comme sa date de naissance,

et il a une étoile rouge sur son casque.

(Tous les Jammers ont une étoile, il y en a deux sur la piste, un par équipe)

mardi, 22 juillet 2014

Hotel California - Vocal Sampling

Hotel California - Vocal Sampling

 

 

 

Vocal Sampling est un sextet vocal cubain qui existe depuis la fin des années 80. Leur musique est exécutée essentiellement a cappella. Ils reprennent et adaptent des chansons du répertoire traditionnel cubain ("El cuarto de Tula", "Guantanamera"..) mais possèdent aussi leurs propres compositions ("Un son pa'cantar", "Apretaíto pero relajao"..). Dans leur dernier disque Akapelleando, ils proposent une nouvelle version du standard américain des Eagles Hotel California ou encore du classique de Harry Belafonte Banana Boat.