Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 mars 2015

Honey

Honey*

 *Corps enduits de miel

Honey, miel

« Le miel est une chose, mais le prix du miel en est une autre. »

Proverbe turc

Honey, miel

« Quand le miel manque, on se contente de mélasse. »

de Proverbe sanskrit

Honey, miel

 

« La vengeance est plus douce que le miel. »

de Homère, extrait de l'Illiade

Honey, miel

« La douceur du miel ne console pas de la piqûre de l’abeille. »

de Proverbe français

Honey, miel

« Quand tu lances la flèche de la vérité, trempe la pointe dans du miel. »

de Proverbe arabe

Honey, miel

 

« Les mots sont comme les abeilles : ils ont le miel et l'aiguillon. »

de Proverbe suisse

Honey, miel

 

« Rien n'est plus doux que le miel, sauf l'argent. »

de Benjamin Franklin

Honey, miel

« Le miel n'est pas fait pour la bouche de l'âne. »

de Miguel de Cervantès

Honey, miel

 

« Les philosophes croient faire leur miel de tout, mais ce n'est que de la cire.  »

de Alain Touraine

Honey, miel

 

« Les chutes du Niagara ne sont jamais que la seconde grosse

déception de la lune de miel. »

de Oscar Wilde

Honey, miel

 

« L'âme humaine est comme l'abeille qui puise son miel même

de l'amertume des fleurs. »

de Henryk Sienkiewicz

Honey, miel

 

« On ne se rassasie pas des plaisirs du monde, pareils au miel

sur le tranchant d'un rasoir. »

de Santideva

Honey, miel

 

« La meilleure huile est au sommet, le meilleur vin au milieu

et le meilleur miel est au fond. »

de Macrobe

Honey, miel

« Le premier mariage est une coupe de miel ;

le deuxième est une coupe de vin ;

et le troisième une coupe de poison. »

de Proverbe serbe

Honey, miel

 

« Nous sommes les abeilles de l’Univers. Nous butinons éperdument

le miel du visible pour l’accumuler dans la grande

ruche d’or de l’invisible. »

de Rainer Maria Rilke

Honey, miel

« - Quel est votre secret pour avoir du succès ?

- Offrir du bon miel à la bonne mouche au bon moment et au bon endroit. »

de Salvador Dali

slide_406536_5082052_compressed.jpg

 

« Le théâtre est une des ces ruches où l'on transforme

le miel du visible pour en faire de l'invisible.  »

de Louis Jouvet

Honey, miel

vendredi, 09 janvier 2015

Je suis Charlie

Je suis Charlie

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme



podcast

 

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu´on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c´est l´alarme.
Ce soir l´ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite!
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

C´est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

Ici chacun sait ce qu´il veut, ce qu´il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l´ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh...

 

Chant des partisans interprété le 14 juillet 2006
par Philippe Brocard

mardi, 30 décembre 2014

Jefferey Jordan

Jefferey Jordan

 

 

-o-

 

vendredi, 26 décembre 2014

J'ai demandé à la lune

J'ai demandé à la lune

 

lune, J'ai demandé à la lune, Indochine, fan, infortune, pleine, nuit

Et le soleil ne le sait pas

Je lui ai montré mes brûlures

Et la lune s'est moquée de moi

Et comme le ciel n'avait pas fière allure

Et que je ne guérissais pas

Je me suis dit quelle infortune

Et la lune s'est moquée de moi

J'ai demandé à la lune

Si tu voulais encore de moi

Elle m'a dit "j'ai pas l'habitude

De m'occuper des cas comme ça"

Et toi et moi

On était tellement sûr

Et on se disait quelques fois

Que c'était juste une aventure

Et que ça ne durerait pas

Je n'ai pas grand chose à te dire

Et pas grand chose pour te faire rire

Car j'imagine toujours le pire

Et le meilleur me fait souffrir

J'ai demandé à la lune

Si tu voulais encore de moi

Elle m'a dit "j'ai pas l'habitude

De m'occuper des cas comme ça"

Et toi et moi

On était tellement sûr

Et on se disait quelques fois

Que c'était juste une aventure

Et que ça ne durerait pas

lundi, 15 décembre 2014

Petit tour dans les Alpes

Petit tour dans les Alpes

cliquez sur la photo

Alpes, montagne, neige, escalade, eau, rivière, village, train, randonnée

samedi, 13 décembre 2014

Hitler rencontre Jacquouille la Fripouille !

Hitler rencontre Jacquouille la Fripouille !

 

vendredi, 12 décembre 2014

A Vava Inouva

A Vava Inouva

 Idir et Karen Matheson

 

Txilek elli yi n taburt a Vava Inouva
Je t'en prie père Inouba ouvre-moi la porte
Ccencen tizebgatin-im a yelli Ghriba
O fille Ghriba fais tinter tes bracelets
Ugadegh lwahc elghaba a Vava Inouva
Je crains l'ogre de la forêt père Inouba
Ugadegh ula d nekkini a yelli Ghriba
O fille Ghriba je le crains aussi.

Amghar yedel deg wbernus
Le vieux enroulé dans son burnous
Di tesga la yezzizin
A l'écart se chauffe
Mmis yethebbir i lqut
Son fils soucieux de gagne pain
Ussan deg wqarru-s tezzin
Passe en revue les jours du lendemain
Tislit zdeffir uzetta
La bru derrière le métier à tisser
Tessallay tijebbadin
Sans cesse remonte les tendeurs
Arrac ezzin d i tamghart
Les enfants autour de la vieille
A sen teghar tiqdimin
S'instruisent des choses d'antan

Txilek elli yi n taburt a Vava Inouva
Je t'en prie père Inouba ouvre-moi la porte
Ccencen tizebgatin-im a yelli Ghriba
O fille Ghriba fais tinter tes bracelets
Ugadegh lwahc elghaba a Vava Inouva
Je crains l'ogre de la forêt père Inouba
Ugadegh ula d nekkini a yelli Ghriba
O fille Ghriba je le crains aussi

Tuggi kecment yehlulen
La neige s'est entassée contre la porte
Tajmaât tettsargu tafsut
L'"ihlulen" bout dans la marmite
Aggur d yetran hejben
La tajmaât rêve déjà au printemps
Ma d aqejmur n tassaft
La lune et les étoiles demeurent claustrées
Idegger akken idenyen
La bûche de chêne remplace les claies
Mlalen d aït waxxam
La famille rassemblée
I tmacahut ad slen
Prête l'oreille au conte

Txilek elli yi n taburt a Vava Inouva
Je t'en prie père Inouba ouvre-moi la porte
Ccencen tizebgatin-im a yelli Ghriba
O fille Ghriba fais tinter tes bracelets
Ugadegh lwahc elghaba a Vava Inouva
Je crains l'ogre de la forêt père Inouba
Ugadegh ula d nekkini a yelli Ghriba
O fille Ghriba je le crains aussi