Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 08 décembre 2013

Una Furtiva Lacrima

Una Furtiva Lacrima
Une Larme Furtive

 

Caruso, Lacrima, furtive, furtiva, chanson, sépia, coule, oeil, coeur, amour


podcast
Version originale Errico Caruso

 

Una furtiva lacrima
Une larme furtive
Negli occhi suoi spunto.
Jaillit de son doux œil
Quelle festose giovani
Elle semblait envier
Invidiar sembro
La jeunesse en fête
Che più cercando io vo ?
Que pourrais-je vouloir de plus ?
Che più cercando io vo ?
Que pourrais-je vouloir de plus ?

M'ama, si m'ama, lo vedo,
Elle m'aime, oui, elle m'aime
Lo vedo !
Je le vois, je le vois.

Un solo istante il palpiti
Un seul moment pour entendre
Del suo bel cor sentir
Encore une palpitation de son corps
I miei sospir confondere
Pour entendre un de ses soupirs
Per poco a suoi sospir
Qui ressemble aux miens
I palpiti, i palpiti sentir
Son battement (de cœur), je sens son battement
Confondere i miei co' suoi sospir.
Confondre son soupir avec le mien

Cielo, si può morir di più non chiedo
Ciel, je ne veux rien de plus que mourir maintenant (avec elle...)
Cielo, si può si può morir di più non chiedo.
Ciel, je ne veux rien de plus que mourir maintenant
Non chiedo d'amor si può morir, Ah si !
Rien de plus que l'amour si je peux mourir maintenant, Oh oui !


Cliquez ici version opéra : ICI

 (Rolando Villazon)

samedi, 23 novembre 2013

Beau Malheur

Beau Malheur

les deux versions en vidéo

 

Tu me dis que rien ne passe
Même au bout d'un moment
Qu'un beau jour c'est une impasse
Et derrière l'océan
Que l'on garde toujours la trace
D'un amour, d'un absent
Que tu refais surface
Comme hier droit devant
Tu me dis que rien ne sert
La parole ou le temps
Qu'il faudra une vie entière
Pour un jour faire semblant
Pour regarder en arrière
Revenir en souriant
En gardant ce qu'il faut taire
Et puis faire comme avant

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Qu'il m'a fallu la peur pour être rassuré
Que j'ai connu la douleur avant d'être consolé
Qu'il m'a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Que j'ai connu la rancœur bien avant d'être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur...beau malheur

Tu me dis que rien n'efface
Ni la craie ni le sang
Qu'on apprend après la classe
Ou après ses 30 ans
On peut dire 3 fois hélas
Que personne ne l'entend
Comme personne ne remplace
Ceux qui partent pour longtemps
Tu me dis que vient l'hiver
Qu'on oublie le printemps
Que l'on vide les étagères
Qu'on remplit autrement
Qu'on se rappelle les yeux verts
Le rire à chaque instant
Qu'après tout la voix se perd
Mais les mots sont vivants

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Qu'il m'a fallu la peur pour être rassuré
Que j'ai connu la douleur avant d'être consolé
Qu'il m'a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Que j'ai connu la rancœur bien avant d'être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur

Tu me dis que c'est un piège
Un jeu pour les perdants
Que le bateau est en liège
Et l'armure en fer blanc
Que plus rien ne te protège
Ou alors pas longtemps
Que c'est comme un sortilège
D'être seul à présent

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Pour être rassuré
Avant d'être consolé
Pour ne plus rien cacher
Bien avant d'être apaisé

Il m'a fallu la peur pour être rassuré
Et j'ai connu la douleur avant d'être consolé
Il m'a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Et j'ai connu la rancœur bien avant d'être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur...beau malheur.



en mode acoustique :

dimanche, 03 novembre 2013

Où t'es, Papa, où t'es ?

Où t'es, Papa, où t'es ?

 

 

papa, jaymie, mission, militaire, afrique, parti, où, enfant, fille, petite

J'imagine ma petite fille chanter cette chanson,

son papa est parti hier en mission pour 4 longs mois !

 


Dites-moi d'où il vient
Enfin je saurais où je vais
Maman dit que lorsqu'on cherche bien
On finit toujours par trouver
Elle dit qu'il n'est jamais très loin
Qu'il part très souvent travailler
Maman dit "travailler c'est bien"
Bien mieux qu'être mal accompagné
Pas vrai ?
Où est ton papa ?
Dis-moi où est ton papa ?
Sans même devoir lui parler
Il sait ce qu'il ne va pas
Ah sacré papa
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit, faire au moins mille fois que j'ai
Compté mes doigts

[Refrain] (x2)
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où, t'es où, t'es où, papa où t'es ?

Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où, t'es où, t'es où, papa où t'es ?

[Couplet 2]
Quoi, qu'on y croit ou pas
Y aura bien un jour où on y croira plus
Un jour ou l'autre on sera tous papa
Et d'un jour à l'autre on aura disparu
Serons-nous détestables ?
Serons-nous admirables ?
Des géniteurs ou des génies ?
Dites-nous qui donne naissance aux irresponsables ?
Ah dites-nous qui, tient,
Tout le monde sait comment on fait les bébés
Mais personne sait comment on fait des papas
Monsieur Je-sais-tout en aurait hérité, c'est ça
Faut l'sucer d'son pouce ou quoi ?
Dites-nous où c'est caché, ça doit
Faire au moins mille fois qu'on a, bouffé nos doigts

Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où, t'es où, t'es où, papa où t'es ?

Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où, t'es où, t'es où, papa où t'es ?




Où est ton papa ?
Dis-moi où est ton papa ?
Sans même devoir lui parler
Il sait ce qui ne va pas
Ah sacré papa
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit, faire au moins mille fois que j'ai
Compté mes doigts

Où est ton papa ?
Dis-moi où est ton papa ?
Sans même devoir lui parler
Il sait ce qui ne va pas
Ah sacré papa
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit, faire au moins mille fois que j'ai
Compté mes doigts

Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où, t'es où, t'es où, papa où t'es ?

vendredi, 20 septembre 2013

The Man I Love

The Man I Love

 

 

Henri, homme, homo, gay, amour, Toulouse, Vienne


podcast

Someday he'll come along, the man I love,
Un jour il viendra là, l'homme que j'aime
And he'll be big and strong, the man I love,
Et il sera puissant et fort, l'homme que j'aime
And when he comes my way, I'll do my best to make him stay.
Et quand il croisera mon chemin, je ferai de mon mieux pour le faire rester
He'll look at me and smile, I'll understand,
Il me regardera et me sourira, je comprendrai

And in a little while, he'll take my hand,
Et en un instant, il me prendra la main,
And though it seems absurd,
Et même si ça semble absurde,
I know we both won't say a word.
Je sais que tous deux ne diront pas un mot
Maybe I shall meet him Sunday, maybe Monday, maybe not,
Peut être que je le rencontrerai un dimanche, peut être un lundi, peut être pas,
Still I'm sure to meet one day,
Ni de tout ce qui arrivera d'autre,

Maybe Tuesday will be my good news day !
Peut être mardi sera le jour des bonnes nouvelles !
He'll build a little home just meant for two,
Il bâtira une maison faite pour deux,
From which I'll never roam, who would ? Would you ?
De laquelle je ne fuirai jamais, qui le ferait ? Tu le ferais ?
And so all else above,
Ni de tout ce qui arrivera d'autre,

I'm waiting for the man I love.
J'attends l'homme que j'aime
Maybe I shall meet him Sunday, maybe Monday, maybe not,
Peut-être que je le rencontrerai un dimanche, peut-être un lundi, peut-être pas,
Still I'm sure to meet one day,
Ni de tout ce qui arrivera d'autre,
Maybe Tuesday will be my good news day !
Peut-être mardi sera le jour des bonnes nouvelles !
He'll build a home just meant for two,
Il bâtira une maison faite pour deux,

From which I'll never roam, who would ? Would you ?
De laquelle je ne fuirai jamais, qui le ferait ? Tu le ferais ?
And so all else above,
Ni de tout ce qui arrivera d'autre,
I'm waiting for the man I love.
J'attends l'homme que j'aime

lundi, 02 septembre 2013

La vente aux enchères

La vente aux enchères

 

 

 Approchez, Messieurs Dames, s'il vous plaît !
Approchez, approchez, serrez, serrez le rond !
Messieurs Dames, s'il vous plaît,
Approchez, approchez à la vente aux enchères !
Préparez la monnaie !
Moi je suis là pour vendre et vous pour acheter...
Des lots exceptionnels, des prix exceptionnels...
Du rêve pour pas cher à ma vente aux enchères...

[Refrain] :
Ah, moi qui ai des souvenirs
à ne plus savoir qu'en faire,
Vous pouvez vous les acheter comme ça
à ma vente aux enchères,
Chez vous, Pointu, Tiloué !
Bonnes bonnes bonnes bonnes gens, approchez donc !
Approchez, serrez le rond !
Ça va commencer, oui.
Bonnes bonnes gens, approchez donc !
Serrez le rond ! Ça va commencer !

Monsieur Pointu, s'il vous plaît.
Premier lot, premier lot.
Mais c'est là, le numéro un !
La grande, la grande - oui- aventure !
Oui, j'aime ça, un coup de pied au cul,
Mon père n'avait pas tort.
Je vole aux étalages et je couche dehors,
Je saute dans un camion qui file vers le nord.
Ce coup de pied au cul m'a rapporté de l'or.
S'il vous plaît, un coup de pied au cul.
Parfaitement !
Mise à prix, mise à prix : cinq sous.
Cinq sous, allons messieurs, s'il vous plaît.
Cinq sous, cinq petits sous.
Cinq sous, c'est pas beaucoup !
Cinq sous, allons allons, cinq sous.
Cinq sous, à qui dit mieux,
Cinq sous le monsieur.
Monsieur est généreux, merci !
Six sous, allons allons, six sous, c'est peu,
Un coup de pied au cul.
Sept sous, la dame en bleu.
Une fois, deux fois, huit sous le soldat.
Bravo, caporal !
Ce coup de pied au cul te fera général !
Un p'tit effort x2,
Un coup de pied au cul en or.
Neuf sous, j'ai entendu,
Neuf sous l' barbu,
Dix sous l' soldat.
Un deux trois, vendu au soldat, Monsieur Pointu.

[Refrain]

Monsieur Pointu, s'il vous plaît.
Deuxième lot, deuxième lot.
Un grand, un grand chagrin, oui, d'amour.
C'est triste, c'est triste,
Un grand chagrin d'amour,
Un grand, un vrai de vrai.
J'ai vendu la boutique et j'ai pris les billets.
Elle est partie sans moi.
Là, là j'ai failli crever.
Tenez, vous pouvez constater,
C'est pas cicatrisé.
La cicatrice, la cicatrice.
Mise à prix x2 :
Dix sous. x2
Bravo, Messieurs Dames, s'il vous plaît, allez !
Dix sous, dix petits sous,
Dix sous, c'est pas beaucoup !
Dix sous, allons allons, dix sous.
Dix sous à qui dit mieux,
Onze sous le monsieur.
Monsieur est amoureux,
Tant mieux !
Onze sous, allons allons,
Onze sous, c'est court !
Un grand chagrin d'amour,
C'est comme du velours.
Une fois, deux fois, treize sous monsieur l'abbé
Voyons monsieur l'abbé,
Un beau chagrin d'amour.
Monsieur l'abbé est sourd.
Qui a levé la main ?
Le monsieur dans le coin ?
Vous avez dit combien ?
Putain !
Quinze sous la dame en noir x2
Vingt sous le vieillard
Un deux trois... Vendu !
C'est le vieillard, Monsieur Pointu.

[Refrain]

Monsieur Pointu me semble, s'il vous plaît.
Troisième lot, troisième lot, numéro trois.
La mort du héros.
C'est beau ça, c'est beau !
Une superbe mort que j'avais gardée pour moi,
Sans curé, sans docteur,
Une mort de gala, une mort en pleine vie,
Tout debout et bien droit,
Un beau coup de fusil.
Pan ! C'est pas beau ça ?
Monsieur, la mort du héros.
La mort d'un héros avec fusil, avec fusil.
Mise à prix x2 :
Un franc.
Un franc, allons messieurs, s'il vous plaît, allons !
Un franc, un petit franc,
Un franc, c'est pas beaucoup !
Un franc, allons allons, un franc.
Un franc la mort jolie,
Deux francs, monsieur a dit.
Monsieur n'a peur de rien,
C'est bien !
Deux francs la mort jolie, jolie, jolie,
Un beau coup de fusil joli joli.
Une fois, deux fois !
Une mort comme ça,
Si vous n'en voulez pas,
Ben, je la garderai pour moi !
Une mort en pleine vie
Tout debout et bien droit,
Un bon coup de fusil.
Pan ! Salut !

dimanche, 30 juin 2013

Allô le monde

Allô le monde


podcast

Pauline, "allô le monde"

Allô le monde, Pauline, parole, musique, afrique, éléphant, trompe, humour

Il paraît que les nouvelles ne sont pas si bonnes
Que le moral descend
Et que les forces t'abandonnent
J'entends tous les gens parler de tes histoires
Que l'avenir qui t'attend
Se joue sur le fil du rasoir

Qu'en est-il de l'amour,
Des larmes et de la peine
De la vie de tous les jours,
Et de la paix sereine ?

[REFRAIN]
Allô le monde
Est-ce que tout va bien ?
Allô le monde
Je n'y comprends plus rien
Allô le monde
Prends soin de toi
Allô le monde
Ne te laisse pas aller, comme ça
Comme ça

Quel est le nom du mal dont tu subis la fièvre
Les étranges idéaux
Les hystéries funèbres
Dis-moi ce que je peux faire de ma petite place
Quels sont les actes et les mots
Qui peuvent t'aider à faire face ?
Pousser à la révolte
Ou faire le premier pas
Semer pour qu'on récolte
Ou crier mon effroi ?

[REFRAIN]

Allô le monde (x5)

Allô le monde
Est-ce que tout va bien?
Allô le monde
Allô le monde
Allo le monde
Prends soin de toi
Allô le monde

vendredi, 28 juin 2013

Rien que de l'eau, de l'eau de pluie, c'est la mousson

Rien que de l'eau, de l'eau de pluie,
c'est la mousson

podcast

Rien que de l'eau, Véronique Sanson

mousson, inde, pluie, vent, averse, inondation, tempête, orage, eau

 Elle, rappelle-toi comme elle est belle
Et touche-la : elle sent le sel.
C´est un don miraculeux.

mousson, inde, pluie, vent, averse, inondation, tempête, orage, eau

Elle, c´est la naissance de la gabelle,
C´est l´oubliée des infidèles
A la terre des futurs vieux.

mousson, inde, pluie, vent, averse, inondation, tempête, orage, eau

Rien que de l´eau, de l´eau de pluie,
De l´eau de là-haut
Et le soleil blanc sur ta peau
Et la musique tombée du ciel
Sur les toits rouillés de Rio.

mousson, inde, pluie, vent, averse, inondation, tempête, orage, eau

Toi, tu te caches dans les ruelles
Et comme un païen qui appelle
Les Dieux pour qu´elle t´inonde.

mousson, inde, pluie, vent, averse, inondation, tempête, orage, eau

Elle, oh tu sais elle a le temps :
Elle est là depuis mille ans,
Elle te suit comme une ombre.

mousson, inde, pluie, vent, averse, inondation, tempête, orage, eau

Rien que de l´eau, de l´eau de pluie,
De l´eau de là-haut
Et le soleil blanc sur ta peau
Et la musique tombée du ciel
Sur les toits rouillés de Rio.

mousson, inde, pluie, vent, averse, inondation, tempête, orage, eau

Elle, en attendant l´orage,
Elle te pardonnera ton âge
Et l´argent de tes cheveux.

mousson, inde, pluie, vent, averse, inondation, tempête, orage, eau

Elle, tu ne peux pas te passer d´elle,
Tu ne vivras jamais sans elle.
Tu n´auras que de l´eau de tes yeux.

mousson, inde, pluie, vent, averse, inondation, tempête, orage, eau

Rien que de l´eau, de l´eau de pluie,
De l´eau de là-haut
Et le soleil blanc sur ta peau
Et la musique tombée du ciel
Sur les toits rouillés de Rio.

mousson, inde, pluie, vent, averse, inondation, tempête, orage, eau