Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 18 décembre 2013

Quand le rêve devient réalité ...

Quand le rêve devient une réalité palpable ...

 

 

nous irons ensemble, presse, page, lecture, livre, roman, société des écrivains, parution, ISBN, juif, prêtre, guerre, nazi, déportation, librairie

... une réalité palpable qui pèse 700 grammes pièce*

 

 

 

*exemplaires contractuels reçus dans l'après midi.

Maintenant en Numérique

Maintenant en Numérique

 

Comme disait la Pub de mon enfance pour Océdar®

"On n'arrête pas le progrès !"

 

nous irons ensemble, presse, page, lecture, livre, roman, société des écrivains, parution, ISBN, juif, prêtre, guerre, nazi, déportation, librairie, numérique, tablette, smartphone, Ipad, Liseuse

"Nous irons ensemble"

est maintenant disponible en version numérique

son n° ISBN est 9782342016116
(version papier 9782342016109)

 

Ce livre est disponible à la vente au format papier et au format numérique (ePub) lisible sur iPad, tablettes tactiles, liseuses et smartphones. Pour vous le procurer :



 

au format papier, sur le site Internet de la Société des Écrivains en

cliquant ici, ou en librairies, sur commande ;




au format numérique, sur les différentes plates-formes de vente (Apple Store, FNAC.com...) ainsi que sur le site Internet d'Immatériel

en cliquant ici.

   

 

 

dimanche, 24 novembre 2013

Nous irons ensemble

Nous irons ensemble

 

où en sommes nous actuellement ...

 

Mon roman est actuellement chez l'imprimeur depuis un peu plus d'une semaine.

Ça avance, même si je trouve long, normal c'est un premier, il faut parfois que je me dise que mon prochain "bébé" aura mis autant de temps que mes enfants à voir le jour...

Deviendrais-je plus impatient avec l'âge ? Possible !


Ce que contiendra à peu près la première de couverture

roman, nous irons ensemble, livre, bébé, Lior, Julien, guerre

 

Voici pour ceux que cela intéresse, la quatrième de couverture :


Extrait :

« Tu es venu, sans me prévenir, c’est drôle comme il m’est plus facile de t’écrire, alors que, lorsque tu es là, près de moi, je suis incapable de te parler. [...] Je n’ai jamais descendu des escaliers aussi vite, je n’ai même pas fait attention à la façon dont j’étais vêtu, alors que ma belle-sœur était au dehors ; juste un caleçon court de coton blanc et un polo de la même couleur, même si octobre a déjà presque fini son parcours, il ne fait pas si froid ! Et tes bras m’ont tenu chaud, tout de suite, j’étais bien. »

 

De l'éditeur :

Un roman épistolaire très riche, couvrant une période de l’histoire prolifique en événements historiques. Cet aspect, auquel il faut ajouter la sexualité et l’identité des deux protagonistes, donne tout son intérêt au récit. Le choix, surprenant au début, du format de la correspondance, permet ici l’expression directe des sentiments et de l’émotion, qui affleure alors de façon presque palpable à chaque page. Au final, "Nous irons ensemble" déborde d’un humanisme héroïque, et on se laisse très vite prendre par l’émouvante histoire de ces deux jeunes hommes.


Biographie de l'auteur :

Né en 1961 dans un taxi à Amiens, François-Xavier est le second de quatre garçons. Vingt ans infirmier dans la Marine Nationale, puis informaticien, assistant commercial et enfin suit une formation de directeur de pompes funèbres, il parcourt la France métropolitaine et l’outre mer avec son épouse réunionnaise et leurs huit enfants. Après vingt ans de mariage, le couple divorce mais reste très proche. Passionné des mots, il nous fait découvrir son premier roman.


Sortie certainement avant, ou juste après les fêtes de fin d'année.

mercredi, 06 novembre 2013

Mangez-le si vous voulez

"Mangez-le si vous voulez"

Ce que je lis en ce moment

Mangez-le si vous voulez, Jean Teulé, livre, Dordogne, Hautefaye, drâme, cannibalisme, procès, Nontron, Périgueux, Prusse, Allemagne, France, Napoléon III, livre

Hautefaye a été le théâtre, lors d'une foire le 16 août 1870, du supplice et de la mise à mort par immolation d'un jeune aristocrate local, Alain de Monéys, par la population du village.


Suite à un malentendu, celui-ci est devenu un bouc-émissaire dans le contexte de la guerre franco-allemande et des passions exacerbées qu'elle a provoquées.


Le caractère barbare de l'événement a été amplifié par des rumeurs de cannibalisme, dues notamment à des propos attribués au maire du village (« Mangez-le si vous voulez »).

Mangez-le si vous voulez, Jean Teulé, Livre, Dordogne, France, Allemagne, Prusse, guerre, 1870, procès, Nontron, Périgueux, cannibale

En décembre 1870, lors du procès qui s'est tenu à Périgueux, vingt villageois furent condamnés, dont quatre à la peine capitale, lesquels ont été exécutés sur la place d'Hautefaye, d'autres ont été déportés au bagne de Nouvelle-Calédonie.


Livre agréable à lire, même si l'histoire réelle est terriblement difficile. On appelle ça des êtres humains ? J'ai du mal à le croire !


Cela donne quand même à réfléchir, quand la barbarie et la folie s'empare d'une foule ...


À lire sur le net concernant l'affaire : ICI

dimanche, 03 novembre 2013

Où t'es, Papa, où t'es ?

Où t'es, Papa, où t'es ?

 

 

papa, jaymie, mission, militaire, afrique, parti, où, enfant, fille, petite

J'imagine ma petite fille chanter cette chanson,

son papa est parti hier en mission pour 4 longs mois !

 


Dites-moi d'où il vient
Enfin je saurais où je vais
Maman dit que lorsqu'on cherche bien
On finit toujours par trouver
Elle dit qu'il n'est jamais très loin
Qu'il part très souvent travailler
Maman dit "travailler c'est bien"
Bien mieux qu'être mal accompagné
Pas vrai ?
Où est ton papa ?
Dis-moi où est ton papa ?
Sans même devoir lui parler
Il sait ce qu'il ne va pas
Ah sacré papa
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit, faire au moins mille fois que j'ai
Compté mes doigts

[Refrain] (x2)
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où, t'es où, t'es où, papa où t'es ?

Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où, t'es où, t'es où, papa où t'es ?

[Couplet 2]
Quoi, qu'on y croit ou pas
Y aura bien un jour où on y croira plus
Un jour ou l'autre on sera tous papa
Et d'un jour à l'autre on aura disparu
Serons-nous détestables ?
Serons-nous admirables ?
Des géniteurs ou des génies ?
Dites-nous qui donne naissance aux irresponsables ?
Ah dites-nous qui, tient,
Tout le monde sait comment on fait les bébés
Mais personne sait comment on fait des papas
Monsieur Je-sais-tout en aurait hérité, c'est ça
Faut l'sucer d'son pouce ou quoi ?
Dites-nous où c'est caché, ça doit
Faire au moins mille fois qu'on a, bouffé nos doigts

Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où, t'es où, t'es où, papa où t'es ?

Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où, t'es où, t'es où, papa où t'es ?




Où est ton papa ?
Dis-moi où est ton papa ?
Sans même devoir lui parler
Il sait ce qui ne va pas
Ah sacré papa
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit, faire au moins mille fois que j'ai
Compté mes doigts

Où est ton papa ?
Dis-moi où est ton papa ?
Sans même devoir lui parler
Il sait ce qui ne va pas
Ah sacré papa
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit, faire au moins mille fois que j'ai
Compté mes doigts

Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où t'es, papa où t'es ?
Où, t'es où, t'es où, papa où t'es ?

samedi, 19 octobre 2013

Les jeunes années d'une Reine !

Les jeunes années d'une Reine !

 

Les Jeunes Années d'une reine (Mädchenjahre einer Königin) est un film autrichien réalisé en 1954 par Ernst Marischka.



Début du XIXe siècle, Victoria n'est alors qu'une jeune fille pleine de vie qui ignore la lourde tâche qui lui incombera à la mort de son oncle, le roi d'Angleterre.


L'événement, en plus de l'affecter sentimentalement, bouleverse également sa vie quant à ses nouvelles responsabilités auxquelles elle n'a d'autres choix que de faire face.


C'est avec l'aide du Premier Ministre qu'elle va apprendre à devenir la nouvelle reine d'Angleterre...

 

les jeunes années d'une reine, saxe, cobourg, gotha, victoria, journal, 1954, vooiture, publicité, auberge, douvres, publicité, pub, feu, cheminée, prince albert, voiture


Alors qu'elle allume un feu avec du papier journal en compagnie du Prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha et qu'ils ignorent tous les deux leur identité respective, on s'aperçoit quand même que Victoria n'est pas très intéressée par les publicités des voitures nouvellement sorties dans les années..... 1954.

 

 

samedi, 05 octobre 2013

Je "croix" en l'esprit "ceint"

Je "croix" en l'esprit "ceint"

 

Jésus, INRI, ceinture, couronne, épines, suplice, homme, nu, croix, croire