Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 01 avril 2013

Sur une note de volupté

Sur une note de volupté

Cliquez sur le papillon

réincarnation, papillon, enfant, avant, après, mort, croire, beauté, fleur, vol

dimanche, 31 mars 2013

La passion du Christ

La passion du Christ

 

Cliquez sur Jésus
(attention, film complet, durée 2:06:32)

 

La Passion du Christ (The Passion of the Christ) est un film américain écrit, produit et réalisé par Mel Gibson sorti en 2004.

Ce film retraçant les dernières heures de la vie de Jésus de Nazareth, entièrement tourné dans les langues parlées en Judée au premier siècle (Araméen, Hébreu et Latin), connut un succès mondial.

Devenu l'un des films les plus rentables du cinéma, il fut l'objet d'une très vive critique, tant sur la question de l'antisémitisme, dont s'est défendu Mel Gibson, que sur le réalisme du spectacle de la violence.

Le film a été tourné dans Matera et Craco (Basilicate) et dans Cinecittà (Rome).

 

Le film est ici romancé et beaucoup de passages sont faux selon les textes réellement historiques de la vie de Jésus et de la passion et non pas sur le plan religieux lui-même !

 

Jésus, mort le 3 avril 33 à l'âge de 40 ans, a été condamné à la peine de mort par crucifixion (terme qui est réservé au Christ seulement) sur le mont Golgotha, avec deux autres suppliciés condamnés au crucifiement... par les religieux juifs de l'époque qui n'ont pas cru à sa venue.

 

Il a été reconnu "agitateur politique" (perturbateur) et non "Le Messie" comme il s'en annonçait.

 

Peut-on encore en vouloir au peuple juif pour cette décision, comment réagirions nous actuellement si un homme se présentait de nos jours comme étant le Messie, fils de Dieu libérateur ?

Jésus, passion, crucifiement, croix, supplice, peuple, barbares, nu, châtiment, blessure, étouffement, clou, bras, main, pied, jambe, brisées, fosse

Le film relate les douze dernières heures de la vie de Jésus de Nazareth, considérées comme les plus intenses de sa vie, dans lesquelles Jésus institue l'Eucharistie.

Il montre Jésus priant au mont des Oliviers et résistant à la tentation de Satan.

On voit ensuite Jésus capturé par les autorités juives et flagellé après sa dénonciation par Judas auprès du Grand Prêtre Caïphe et de sa cour.

On voit ensuite son jugement par le préfet romain Ponce Pilate et son passage devant Hérode aboutissant à sa condamnation à mort.

Le film est entrecoupé de flashes back sur les moments principaux de la vie publique du Christ, comme le Sermon des Béatitudes.

Le film s'achève par la montée de Jésus au Calvaire, sa crucifixion avec Marie et Marie-Madeleine pour témoins, puis sa résurrection.

Distribution :

  • Jim Caviezel : Jésus
  • Maia Morgenstern : Marie
  • Hristo Jivkov : Jean
  • Francesco de Vito : Pierre
  • Monica Bellucci : Marie-Madeleine
  • Luca Lionello : Judas
  • Hristo Chopov : Ponce Pilate
  • Rosalinda Celentano : Satan
  • Claudia Gerini : Claudia Procles
  • Sergio Rubini : Dismas
  • Toni Bertorelli : Annas
  • Roberto Bestazzoni : Malchus
  • Francesco Cabras : Gesmas
  • Giovanni Capalbo : Cassius
  • Mattia Sbragia : Caiphas, le grand prêtre
  • Jarreth J. Merz : Simon
  • Matt Patresi : Janus
  • Giacinto Ferro : Joseph d'Arimathie
  • Pedro Sarubbi : Barabbas

samedi, 23 mars 2013

C'est beau quand même !

C'est beau quand même !

Cliquez sur l'image

fécondation, ovule, spermatozoïde, reproduction, amour, conception, nidification, enfant, embryon, foetus, bébé, parents, père, mère

Je Dis Une Petite Prière

Je Dis Une Petite Prière


podcast

I say a little prayer for you, je dis un petite prière pour toi, aretha, Franklin, henri

I Say A Little Prayer
(Je Dis Une Petite Prière)

♪♫

The moment I wake up
Au moment où je me réveille
Before I put on my make up
Avant de me "maquiller"
I say a little prayer for you
Je dis une petite prière pour toi
While combing my hair, now,
Pendant que je me coiffe, à présent,
And wondering what dress to wear, now,
Et alors que je me demande comment je vais m'habiller,
I say a little prayer for you
Je dis une petite prière pour toi

[Chorus]
[Refrain]
Forever and ever, you'll stay in my heart
Pour toujours et à jamais, tu resteras dans mon coeur
And I will love you
Et je t'aimerai
Forever and ever, we never will part
Pour toujours et à jamais, nous ne serons séparés
Oh, how I'll love you
Oh, combien je t'aimerai
Together, together, that's how it must be
Ensemble, ensemble, c'est ainsi que ce doit-être
To live without you
Vivre sans toi
Would only be heartbreak for me.
Ne pourrait que me briser le coeur.

I run for the bus, dear,
Je cours attraper le bus, chéri,
While riding I think of us, dear,
Pendant le trajet je pense à nous, chéri,
I say a little prayer for you.
Je dis une petite prière pour toi.
At work I just take time
Au travail je prends un petit peu de temps
And all through my coffee break-time,
Et pendant toute ma pause café,
I say a little prayer for you.
Je dis une petite prière pour toi

[Chorus]
[Refrain]

My darling believe me,
Mon chéri crois-moi,
For me there is no one
A mes yeux il n'existe personne d'autre
But you.
Que toi.

Please love me too
Je t'en prie, aime moi aussi
I'm in love with you
Je suis amoureux de toi
Answer my prayer
Réponds à ma prière
Say you love me too
Dis que tu m'aimes aussi

 

jeudi, 21 mars 2013

Now We Are Free

Now We Are Free


podcast

Gladiateur, Lisa Gerrard, now we are free, esclave, arène, rome, romain, chevaux

Anol shalom
Anol sheh lay konnud de ne um {shaddai}
Flavum
Nom de leesh
Ham de nam um das
La um de
Flavne…

We de ze zu bu
We de sooo a ru
Un va-a pesh a lay
Un vi-I bee
Un da la pech ni sa
(Aaahh)
Un di-I lay na day
Un ma la pech a nay
Mee di nu ku

(Fast tempo, 4 times)
La la da pa da le na da na
Ve va da pa da le na la dumda

Anol shalom
Anol sheh ley kon-nud de ne um.
Flavum.
Flavum.
M-ai shondol-lee
Flavu… {Live on…}
Lof flesh lay
Nof ne
Nom de lis
Ham de num um dass
La um de
Flavne…
Flay
Shom de nomm
Ma-lun des
Dwondi.
Dwwoondi
Alas sharum du koos
Shaley koot-tum

Toute-Puissante liberté
Toute-Puissante âme libre
Sois libre
Marche avec moi
A travers les champs dorés
Si jolis
Jolis

Nous regrettons nos péchés mais...
Nous avons vu notre destin et
Sous mon masque je reste faible
Sous mon masque je souris.

(Ahhhh)

Même seul, effrayé
Sous mon masque j'attendrai

Cours avec moi maintenant soldat de Rome
Cours et joue dans le champ avec les chevaux
Cours avec moi maintenant soldat de Rome
Cours et joue dans le champ avec les chevaux
Cours avec moi maintenant soldat de Rome
Cours et joue dans le champ avec les chevaux
Cours avec moi maintenant soldat de Rome
Cours et joue dans le champ avec les chevaux

Toute-Puissante liberté
Toute-Puissante âme libre
Sois libre
Sois libre
Et imagine
Libre avec la paix enfin
C'est beau
C'est beau, cette terre
Personne ne peut croire ou comprendre
Quelle distance j'ai parcouru juste pour ma ravissante famille
J'aurai dû être là
Avec eux quand le monde s'est effondré
Mais maintenant ils reposent avec moi.

Je n'oublierai jamais
Comment je me suis senti à ce moment là
Je suis devenu libre.


 

Gladiateur, Lisa Gerrard, now we are free, esclave, arène, rome, romain, chevaux

Lisa Gerrard (née le 12 avril 1961 à Melbourne) est une musicienne et chanteuse australienne, membre fondatrice du groupe Dead Can Dance avec Brendan Perry de 1981 à 1998.

De parents irlandais émigrés en Australie, Lisa Gerrard a grandi à Prahan dans la banlieue de Melbourne, parmi les communautés grecques, turques, italiennes, et arabes qui influenceront sa musique.

Sa musique a tour à tour été qualifiée de gothique, new wave et world music.

Sa technique de chant est riche et lui confère un caractère unique, une voix profonde, sombre ou lugubre, se mêlant à des mélopées incantatoires, tantôt éthérées, tantôt tribales, basées sur des chants sacrés, mystiques, ou des transes hypnotiques.

Sa gamme vocale part de contralto ou contralto dramatique comme avec les morceaux Sanvean, Sacrifice, Largo et Not Yet, et se prolonge en mezzo-soprano dramatique comme pour The Host of Seraphim, Elegy, Space Weaver, Come This Way et One Perfect Sunrise. 

Elle chante dans plusieurs langues comme l'anglais, le catalan, le persan... Elle chante aussi en glossolalie.

En outre, Lisa Gerrard a développé, depuis l'âge de douze ans, sa propre langue idiosyncrasique (idioglossie), on peut retrouver cette technique dans ses chansons, telles que Now We Are Free, Come Tenderness, Serenity, The Valley of the Moon, Tempest, Pilgrimage of Lost Children, Coming Home et Sanvean.

Deux autres prestations de Lisa Gerrard :

Sanvean                                                                              Redemption II

vendredi, 08 mars 2013

Instants Nature

Instants Nature

Cliquez sur la photo

planète, nature, dame, glacier, iceberg, montagne, arbre, désert, rivière, mer, océan

dimanche, 24 février 2013

Le Minotaure

Le Minotaure


podcast

Barbara

Le Minotaure, barbara, malade, labyrinthe, salle, enfant, prière, Dieu

 

Dans le grand labyrinthe où je cherchais ma vie,
Volant de feu en flamme comme un grand oiseau ivre,
Parmi les dieux déchus et les pauvres amis,
J'ai cherché le vertige en apprenant à vivre.

J'ai cheminé souvent, les genoux sur la terre,
Le regard égaré, embrouillé par les larmes,
Souvent par lassitude, quelquefois par prière,
Comme un enfant malade, envoûté par un charme.

Dans ce grand labyrinthe, allant de salle en salle,
De saison en saison, et de guerre en aubade,
J'ai fait cent fois mon lit, j'ai fait cent fois mes malles,
J'ai fait cent fois la valse, et cent fois la chamade.

Je cheminais toujours, les genoux sur la terre,
Le regard égaré, embrouillé par les larmes,
Souvent par lassitude, quelquefois par prière,
Comme un enfant rebelle qui dépose les armes.

Mais un matin tranquille, j'ai vu le minotaure
Qui me jette un regard comme l'on jette un sort.

Dans le grand labyrinthe où il charchait sa vie,
Volant de feu en flamme, comme un grand oiseau ivre,
Parmi les dieux déchus et les pauvres amis,
Il cherchait le vertige en apprenant à vivre.

Il avait cheminé, les genoux sur la terre,
Le regard égaré, embrouillé par les larmes,
Souvent par lassitude, quelquefois par prière,
Comme un enfant rebelle qui dépose les armes.

Dans ce grand labyrinthe, de soleil en soleil,
De printemps en printemps, de caresse en aubaine,
Il a refait mon lit pour de nouveaux sommeils,
Il a rendu mes rires et mes rêves de reine.

Dans le grand labyrinthe, de soleil en soleil,
Volant dans la lumière, comme deux oiseaux ivres,
Parmi les dieux nouveaux et les nouveaux amis,
On a mêlé nos vies et réappris à vivre...