Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 mars 2015

Deux nouveaux romans

Deux nouveaux romans

 

Je me suis trouvé une nouvelle occupation-passion ! L'écriture ... Voici les deux derniers sortis, ce mois-ci, aujourd'hui même.

 

Un papa ne pleure pas, roman, livre, Société des Écrivains, Publibook, Nous irons ensemble, Mémoire trahie, Pour l'amour de Blaise, Innocent Le Bastar

Pour l'amour de Blaise
par François-Xavier David

"Voilà, je savais bien qu'il "en était" et je n'ai pas supporté qu'il préfère un autre que moi. Mais comment finalement n'aurait-il pas pu préférer un autre, vu qu'il ne me connaissait même pas ? C'est ça que j'aurais dû lui demander en premier: m'avait-il déjà remarqué ? Je n'ai même pas réfléchi à ça à ce moment-là. J'ai saisi une pierre dans le talus avec mes deux mains et l'ai frappé au crâne à plusieurs reprises, et je l'ai frappé, l'ai frappé et encore frappé puis..."

Condamné à une lourde peine d'emprisonnement pour le meurtre d'un jeune homme qui s'est refusé à lui, Pascal, après quatorze années d'enfermement, voit son quotidien s'éclairer lorsque s'amorce entre lui et Clément, qui vit au-dehors, une correspondance.

Un échange où ce dernier souffle initialement le chaud et le froid avant de laisser entrevoir des intentions inattendues au prisonnier qui commence à dessiner pour lui un avenir. Mais est-il encore maître de son destin ?


Récit qui embrasse les codes du roman épistolaire et du thriller psychologique, "Pour l'amour de Blaise" est de ces œuvres où la manipulation s'exerce avec brio, faisant miroiter seconde chance et pardon là où se trament des plans plus terribles.

Un livre-piège et un roman par lettres où les liaisons se font inévitablement dangereuses, par un auteur qui dévoile un pan plus cynique de son imaginaire.

ISBN : 9782342035858

Édition brochée

 

Ce livre est disponible à la vente au format papier. Pour vous le procurer, connectez-vous sur le site Internet de la Société des Écrivains (www.societedesecrivains.com) ou commandez-le en librairies.
 
Version 228 pages, 18.95€
 

Un papa ne pleure pas, roman, livre, Société des Écrivains, Publibook, Nous irons ensemble, Mémoire trahie, Pour l'amour de Blaise, Innocent Le Bastar

 

Un papa ne pleure pas
par François-Xavier David

"Depuis des années maintenant, j'ai besoin de répandre sur papier ce que j'ai vécu, ressenti au plus profond de mon âme, mais surtout ce que je vis encore à l'heure actuelle, la souffrance.
Comme beaucoup d'hommes mariés, j'ai été père à une période de ma vie, et je suis ce que l'on appelle dorénavant un "papange", un papa qui a perdu un enfant en bas âge, un petit ange donc.
Mon fils est mort, il y a bien sûr quelques années maintenant, mais pour moi, c'est comme si c'était arrivé hier !"


On connaissait F.-X. David pour ses incursions dans les registres sentimentaux et psychologiques avec, pour fil rouge, l'évocation de l'homosexualité masculine.

Il compose aujourd'hui avec ce texte son récit le plus intimiste, le plus introspectif, qui met en scène les drames vécus par Matthieu qui, à force de répondre aux attentes des autres, s'est oublié et enferré dans une situation intolérable.

Mensonges et secrets, violences et souffrances, incompréhension et folie, mort et deuil emprisonnent ainsi cet homme dans un carcan qu'il lui faudra briser... Roman aux pages étouffantes et aux thèmes forts, "Un papa ne pleure pas" dit, patiemment, prudemment, la renaissance d'un être qui apprend à vivre selon ses désirs.

ISBN : 9782342035995

260 pages, 22.95€

Ce livre est disponible à la vente au format papier et au format numérique (PDF). Pour vous le procurer :

au format papier, sur le site Internet des éditions Publibook (www.publibook.com) ou en librairies, sur commande ;

au format numérique, sur le site Internet des éditions Publibook (www.publibook.com).

     
 

 

Un papa ne pleure pas, roman, livre, Société des Écrivains, Publibook, Nous irons ensemble, Mémoire trahie, Pour l'amour de Blaise, Innocent Le Bastar

 

Un autre roman est en cours de publication :

Innocent Le Bastar

mercredi, 11 mars 2015

Honey

Honey*

 *Corps enduits de miel

Honey, miel

« Le miel est une chose, mais le prix du miel en est une autre. »

Proverbe turc

Honey, miel

« Quand le miel manque, on se contente de mélasse. »

de Proverbe sanskrit

Honey, miel

 

« La vengeance est plus douce que le miel. »

de Homère, extrait de l'Illiade

Honey, miel

« La douceur du miel ne console pas de la piqûre de l’abeille. »

de Proverbe français

Honey, miel

« Quand tu lances la flèche de la vérité, trempe la pointe dans du miel. »

de Proverbe arabe

Honey, miel

 

« Les mots sont comme les abeilles : ils ont le miel et l'aiguillon. »

de Proverbe suisse

Honey, miel

 

« Rien n'est plus doux que le miel, sauf l'argent. »

de Benjamin Franklin

Honey, miel

« Le miel n'est pas fait pour la bouche de l'âne. »

de Miguel de Cervantès

Honey, miel

 

« Les philosophes croient faire leur miel de tout, mais ce n'est que de la cire.  »

de Alain Touraine

Honey, miel

 

« Les chutes du Niagara ne sont jamais que la seconde grosse

déception de la lune de miel. »

de Oscar Wilde

Honey, miel

 

« L'âme humaine est comme l'abeille qui puise son miel même

de l'amertume des fleurs. »

de Henryk Sienkiewicz

Honey, miel

 

« On ne se rassasie pas des plaisirs du monde, pareils au miel

sur le tranchant d'un rasoir. »

de Santideva

Honey, miel

 

« La meilleure huile est au sommet, le meilleur vin au milieu

et le meilleur miel est au fond. »

de Macrobe

Honey, miel

« Le premier mariage est une coupe de miel ;

le deuxième est une coupe de vin ;

et le troisième une coupe de poison. »

de Proverbe serbe

Honey, miel

 

« Nous sommes les abeilles de l’Univers. Nous butinons éperdument

le miel du visible pour l’accumuler dans la grande

ruche d’or de l’invisible. »

de Rainer Maria Rilke

Honey, miel

« - Quel est votre secret pour avoir du succès ?

- Offrir du bon miel à la bonne mouche au bon moment et au bon endroit. »

de Salvador Dali

slide_406536_5082052_compressed.jpg

 

« Le théâtre est une des ces ruches où l'on transforme

le miel du visible pour en faire de l'invisible.  »

de Louis Jouvet

Honey, miel

vendredi, 09 janvier 2015

Je suis Charlie

Je suis Charlie

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme



podcast

 

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu´on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c´est l´alarme.
Ce soir l´ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite!
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

C´est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

Ici chacun sait ce qu´il veut, ce qu´il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l´ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh...

 

Chant des partisans interprété le 14 juillet 2006
par Philippe Brocard

mardi, 30 décembre 2014

Jefferey Jordan

Jefferey Jordan

 

 

-o-

 

vendredi, 26 décembre 2014

J'ai demandé à la lune

J'ai demandé à la lune

 

lune, J'ai demandé à la lune, Indochine, fan, infortune, pleine, nuit

Et le soleil ne le sait pas

Je lui ai montré mes brûlures

Et la lune s'est moquée de moi

Et comme le ciel n'avait pas fière allure

Et que je ne guérissais pas

Je me suis dit quelle infortune

Et la lune s'est moquée de moi

J'ai demandé à la lune

Si tu voulais encore de moi

Elle m'a dit "j'ai pas l'habitude

De m'occuper des cas comme ça"

Et toi et moi

On était tellement sûr

Et on se disait quelques fois

Que c'était juste une aventure

Et que ça ne durerait pas

Je n'ai pas grand chose à te dire

Et pas grand chose pour te faire rire

Car j'imagine toujours le pire

Et le meilleur me fait souffrir

J'ai demandé à la lune

Si tu voulais encore de moi

Elle m'a dit "j'ai pas l'habitude

De m'occuper des cas comme ça"

Et toi et moi

On était tellement sûr

Et on se disait quelques fois

Que c'était juste une aventure

Et que ça ne durerait pas

lundi, 15 décembre 2014

Petit tour dans les Alpes

Petit tour dans les Alpes

cliquez sur la photo

Alpes, montagne, neige, escalade, eau, rivière, village, train, randonnée

samedi, 13 décembre 2014

Hitler rencontre Jacquouille la Fripouille !

Hitler rencontre Jacquouille la Fripouille !