Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 25 février 2016

Disney, juste un peu trash...

Disney, juste un peu trash...

Par Rodolfo Loaiza

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

Disney, trash, Rodolfo Loaiza, humour, BD

 

 

http://www.topito.com/top-disney-trash-rodolfo-loaiza et Google.fr/images

samedi, 03 octobre 2015

Tu ne coucheras point... !

Tu ne coucheras point... !

 

 

Lors d’une de ses émissions, une célèbre animatrice radio états-unienne fit remarquer que l’homosexualité est une perversion. « C’est ce que dit la Bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : « Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination ». La Bible le dit. Un point c’est tout », affirma-t-elle.

 

 

Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressa une lettre ouverte qui disait :

 

 

« Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la Loi de Dieu. J’apprends beaucoup à l’écoute de votre programme et j’essaie d’en faire profiter tout le monde. Mais j’aurais besoin de conseils quant à d’autres lois bibliques.

 

 

Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur prix ?

 

 

Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu’ils soient achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux mexicains, mais pas aux canadiens. Pourriez-vous m’éclairer sur ce point ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas posséder des esclaves canadiens ?

 

 

J’ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L’Exode, chapitre 35, verset 2, dit clairement qu’il doit être condamné à mort. Je suis obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d’une quelconque manière ?

 

 

Autre chose : le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu’on ne peut pas s’approcher de l’autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J’ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ?

 

 

Un de mes amis pense que même si c’est abominable de manger des fruits de mer (Lévitique 11:10), l’homosexualité est encore plus abominable. Je ne suis pas d’accord. Pouvez-vous régler notre différend ?

 

 

La plupart de mes amis de sexe masculin se font couper les cheveux, y compris autour des tempes, alors que c’est expressément interdit par Le Lévitique (19:27). Comment doivent-ils mourir ?

 

 

Je sais que l’on ne me permet aucun contact avec une femme tant qu’elle est dans sa période de règles (Lévitique. 15:19-24). Le problème est : comment le dire ? J’ai essayé de demander, mais la plupart des femmes s’en offusquent…

 

 

Quand je brûle un taureau sur l’autel du sacrifice, je sais que l’odeur qui se dégage est apaisante pour le Seigneur (Lévitique. 1:9). Le problème, c’est mes voisins : ils trouvent que cette odeur n’est pas apaisante pour eux. Dois-je les châtier en les frappant ?

 

 

Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique, chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de culture différents dans le même champ, de même que sa femme qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, il passe ses journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d’aller jusqu’au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le Lévitique, chapitre 24, versets 10 à 16 ? On ne pourrait pas plutôt les brûler vifs au cours d’une simple réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des parents proches, tel qu’il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14 ?

 

 

source : http://www.comlive.net

vendredi, 27 mars 2015

Deux nouveaux romans

Deux nouveaux romans

 

Je me suis trouvé une nouvelle occupation-passion ! L'écriture ... Voici les deux derniers sortis, ce mois-ci, aujourd'hui même.

 

Un papa ne pleure pas, roman, livre, Société des Écrivains, Publibook, Nous irons ensemble, Mémoire trahie, Pour l'amour de Blaise, Innocent Le Bastar

Pour l'amour de Blaise
par François-Xavier David

"Voilà, je savais bien qu'il "en était" et je n'ai pas supporté qu'il préfère un autre que moi. Mais comment finalement n'aurait-il pas pu préférer un autre, vu qu'il ne me connaissait même pas ? C'est ça que j'aurais dû lui demander en premier: m'avait-il déjà remarqué ? Je n'ai même pas réfléchi à ça à ce moment-là. J'ai saisi une pierre dans le talus avec mes deux mains et l'ai frappé au crâne à plusieurs reprises, et je l'ai frappé, l'ai frappé et encore frappé puis..."

Condamné à une lourde peine d'emprisonnement pour le meurtre d'un jeune homme qui s'est refusé à lui, Pascal, après quatorze années d'enfermement, voit son quotidien s'éclairer lorsque s'amorce entre lui et Clément, qui vit au-dehors, une correspondance.

Un échange où ce dernier souffle initialement le chaud et le froid avant de laisser entrevoir des intentions inattendues au prisonnier qui commence à dessiner pour lui un avenir. Mais est-il encore maître de son destin ?


Récit qui embrasse les codes du roman épistolaire et du thriller psychologique, "Pour l'amour de Blaise" est de ces œuvres où la manipulation s'exerce avec brio, faisant miroiter seconde chance et pardon là où se trament des plans plus terribles.

Un livre-piège et un roman par lettres où les liaisons se font inévitablement dangereuses, par un auteur qui dévoile un pan plus cynique de son imaginaire.

ISBN : 9782342035858

Édition brochée

 

Ce livre est disponible à la vente au format papier. Pour vous le procurer, connectez-vous sur le site Internet de la Société des Écrivains (www.societedesecrivains.com) ou commandez-le en librairies.
 
Version 228 pages, 18.95€
 

Un papa ne pleure pas, roman, livre, Société des Écrivains, Publibook, Nous irons ensemble, Mémoire trahie, Pour l'amour de Blaise, Innocent Le Bastar

 

Un papa ne pleure pas
par François-Xavier David

"Depuis des années maintenant, j'ai besoin de répandre sur papier ce que j'ai vécu, ressenti au plus profond de mon âme, mais surtout ce que je vis encore à l'heure actuelle, la souffrance.
Comme beaucoup d'hommes mariés, j'ai été père à une période de ma vie, et je suis ce que l'on appelle dorénavant un "papange", un papa qui a perdu un enfant en bas âge, un petit ange donc.
Mon fils est mort, il y a bien sûr quelques années maintenant, mais pour moi, c'est comme si c'était arrivé hier !"


On connaissait F.-X. David pour ses incursions dans les registres sentimentaux et psychologiques avec, pour fil rouge, l'évocation de l'homosexualité masculine.

Il compose aujourd'hui avec ce texte son récit le plus intimiste, le plus introspectif, qui met en scène les drames vécus par Matthieu qui, à force de répondre aux attentes des autres, s'est oublié et enferré dans une situation intolérable.

Mensonges et secrets, violences et souffrances, incompréhension et folie, mort et deuil emprisonnent ainsi cet homme dans un carcan qu'il lui faudra briser... Roman aux pages étouffantes et aux thèmes forts, "Un papa ne pleure pas" dit, patiemment, prudemment, la renaissance d'un être qui apprend à vivre selon ses désirs.

ISBN : 9782342035995

260 pages, 22.95€

Ce livre est disponible à la vente au format papier et au format numérique (PDF). Pour vous le procurer :

au format papier, sur le site Internet des éditions Publibook (www.publibook.com) ou en librairies, sur commande ;

au format numérique, sur le site Internet des éditions Publibook (www.publibook.com).

     
 

 

Un papa ne pleure pas, roman, livre, Société des Écrivains, Publibook, Nous irons ensemble, Mémoire trahie, Pour l'amour de Blaise, Innocent Le Bastar

 

Un autre roman est en cours de publication :

Innocent Le Bastar

vendredi, 09 janvier 2015

Je suis Charlie

Je suis Charlie

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme



podcast

 

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu´on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c´est l´alarme.
Ce soir l´ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite!
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

C´est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

Ici chacun sait ce qu´il veut, ce qu´il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l´ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh...

 

Chant des partisans interprété le 14 juillet 2006
par Philippe Brocard

jeudi, 08 janvier 2015

Dessiner peut nuire gravement à la santé

Dessiner peut nuire gravement à la santé

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

 

Charlie, Hebdo, nous sommes tous des charlie, Je suis Charlie, Paris, 7 janvier 2015, dessin, dessiner, caricature, islamiste, terrorisme

lundi, 15 décembre 2014

Petit tour dans les Alpes

Petit tour dans les Alpes

cliquez sur la photo

Alpes, montagne, neige, escalade, eau, rivière, village, train, randonnée

samedi, 13 décembre 2014

Hitler rencontre Jacquouille la Fripouille !

Hitler rencontre Jacquouille la Fripouille !